Thomas Mercer
UN INCROYABLE PASSE Dans l'histoire de la navigation Maritime, un nom se démarque des autres comme étant lié pour toujours au meilleur des outils de navigation nautiques. Thomas Mercer était tout simplement sans égal pour donner le ton en matière de précision et de perfection. Fondant son entreprise en 1858, Thomas Mercer s'est lancé en pionnier dans la création de ce qui fut considéré comme les chronomètres marins les plus fiables et de la meilleure qualité au monde. Ces magnifiques outils ont été salués par la critique internationale, ont reçu de nombreux prix horlogers, ont été requis par l'Amirauté Britannique, et ont été admiré dans toute l'histoire maritime. La navigation sûre et fiable des chronomètres marins Thomas Mercer est fondée sur la science, la compétence, le détail et la fiabilité Britannique en matière de navigation.   ORIGINES DU CHRONOMETRE MARIN Le chronomètre marin a été développé au 18ème siècle pour aider à déterminer les longitudes en mer. A la suite d'une longue succession de voyages transocéaniques se soldant par des tragédies pour les bateaux Britanniques, le gouvernement Britannique annonça qu'un prix serait offert à la personne qui pourrait trouver une méthode simple et pratique pour déterminer précisément la longitude d'un bâteau. La solution fut trouvée par John Harrison, qui passa plus de 30 ans à développer et peaufiner son Chronomètre Marin. En 1761, il parvint finalement à créer un chronomètre offrant une précision à moins d'un demi degré près, ainsi le Comité de la Longitude remis le prix à Harrison.  LES TESTS DE GREENWICH Après avoir remis le Prix de la Longitude, l'Observatoire Royal, Greenwich, était en charge des tests, de la notation et de la certification des chronomètres destinés à la Marine Britannique Royale. Les chronomètres étaient "notés" en fonction de leur précision aux tests annuels de Greenwich - un succès était généralement lucrativement récompensé par des contrats avec les secteurs publics et privés. Le fils de Thomas, Franck Mercer, né en 1882, remporta le premier prix des Tests de Greenwich en 1911 avec le Mercer 8306.  CREATION DE L'ENTREPRISE Thomas Mercer est né en 1822 à St Helens dans le Lancashire, capitale de l'horlogerie Britannique. Après avoir travaillé pour son grand-père - un fabriquant de mouvements - depuis son plus jeune âge, Thomas s'installa à Londres et commença à travailler pour John Fletcher, un éminent fabriquant de chronomètres marins de l'époque. Thomas Mercer Chronometers fut fondé en 1858, et son succès commercial a été accompagné par une participation croissante dans l'Institut Horloger Britannique. Au moment de sa mort en 1900, l'entreprise produisait 170 chronomètres - chronomètres deux-jours et chronomètres huit-jours - par an.  LE LEADER MONDIAL DANS LA FABRICATION DE CHRONOMETRES Les générations succédant à Thomas Mercer atteignirent un succès sans précédent, et l'entreprise produisait plus de 31 000 chronomètres (approximativement 20 000 de plus que le second meilleur fabriquant). Tout en produisant des chronomètres sous le nom de Thomas Mercer, l'entreprise a également fabriqué des chronomètres pour plus de 370 autres fabriquants - dont plusieurs furent également récompensés aux Tests de Greenwich. Les objets les plus haut-de-gamme produits par Thomas Mercer se trouvent être plusieurs horloges et chronomètres réalisés pour la Famille Royale, incluant les chronomètres marins qui ont équipé le Yacht de Sa Majesté.  LA LEGENDE DE THOMAS MERCER Les chronomètres marins Thomas Mercer sont célèbrement liés à l'expédition transatlantique de Shackleton (1914-1916), également connue sous le nom de "Expédition Endurance". Tous les hommes survécurent aux 22 mois passés en Antartique, grâce au succès de Shackleton pour mener son équipage en sûreté - utilisant son chronomètre Thomas Mercer (aujourd'hui exposé au Musée National à Greenwich) pendant son voyage en bâteau ouvert sur le James Caird. Thomas Mercer a également joué un rôle actif dans la restauration de H1 et H3; les horloges inventées par John Harrison au 18ème siècle. Les deux horloges sont exposées à la Flamsteed House, à l'Observatoire Royal de Greenwich. L'importance de la famille Mercer pour l'Amirauté Britannique s'est illustrée durant la Première Guerre Mondiale, quand le fils de Thomas, Franck, rentra de son service en Egypte pour prendre la tête de l'industrie des chronomètres, à la demande de l'Amirauté. UN FUTUR RADIEUX Thomas Mercer reste pleinement immergé dans l'héritage maritime de la Grande Bretagne et perpétue la tradition Britannique d'ingénérie et d'excellence en design. Aux commandes de la marque se trouve une équipe dirigeante exceptionnelle avec plus de 30 ans d'expérience en première ligne de l'horlogerie de prestige. Combinant respect pour l'héritage révéré de la marque et passion pour la création de chronomètres marins répondant aux besoins et désirs du yachtman d'aujourd'hui, l'équipe dirigeante conduit Thomas Mercer avec une vision claire et intransigeante. Un élément clé de cette vision réside dans l'implication de la famille Mercer et dans la place d'un membre de la cinquième génération de la famille Mercer au Comité de l'entreprise. D'excitantes possibilités se profilent pour la marque, soutenues par une passion et un engagement pour perpétuer le legs de Thomas Mercer et pour être reconnu comme fabriquant des meilleurs chronomètres marins au monde.