Eberhard & Co.– Le retour de l’Aigle

Eberhard & Co.– Le retour de l’Aigle

Rares sont les maisons horlogères avec plus de 130 ans d’histoire ininterrompue. Eberhard & Co. est l’une d’elles. Fondée à La Chaux-de-Fonds en 1887, elle avait déménagé à Bienne en 1969. La manufacture est aujourd’hui de retour dans sa ville d’origine et inaugure un musée retraçant son riche patrimoine. Grand Opening !

Par Benjamin Teisseire
Éditeur et développement commercial

En ce jeudi 27 juin, un soleil radieux était au rendez-vous et faisait monter la température dans le centre de La Chaux-de-Fonds. Ou était-ce l’annonce du retour de la maison familiale Eberhard dans son immeuble d’origine sur le fameux « strip » chaux-de-fonniers ?

Une fête de famille

L’ambiance était chaleureuse et émouvante avec les membres de la famille Eberhard fondatrice qui redécouvraient leur « Maison de l’Aigle », construite en 1906. Le bâtiment a été classé au Patrimoine culturel Mondial de l’humanité par l’UNESCO, et fêtait les 10 ans de son classement le même jour.
 

Descendante de la famille Monti, seconde famille qui reprit la marque dans les années 1970, Barbara Monti, CEO actuelle de la manufacture, était aussi là pour l’inauguration. Tout un parterre de journalistes, d’élus locaux aussi se sont joints à la fête...et de très nombreux habitants de La Chaux-de-Fonds, jeunes et anciens, étaient aussi venus assister au retour de cette grande entreprise familiale horlogère de la région. Une vraie grande célébration de famille.
 

Eberhard & Co. Nuvolari Legend
Eberhard & Co. Nuvolari Legend
Nous avons mis des décennies à réunir sous ce toit illustre la collection de garde-temps emblématiques, montres de poches d’époque, premiers chronographes de poignets, montres féminines que nous présentons avec fierté ici. Elle exprime les valeurs fondamentales d’Eberhard & Co.

Musée d’un riche héritage

Quelle meilleure manière pour se reconnecter à ses racines que de renouer avec son passé ? C’est l’idée même du musée Eberhard & Co., comme le précise Mario Peserico, directeur général de la marque : « Nous avons mis des décennies à réunir sous ce toit illustre la collection de garde-temps emblématiques, montres de poches d’époque, premiers chronographes de poignets, montres féminines que nous présentons avec fierté ici. Elle exprime les valeurs fondamentales d’Eberhard & Co. : une recherche tant technique qu’esthétique, soutenue par la force et la liberté d’être une entreprise familiale ».
 

Les modèles présentés retracent en effet plus de 130 ans d’histoire, d’innovation technique et esthétique. Une montre savonnette chronographe du début du 20ème siècle ; un chronographe monopoussoir bracelet de 1919 avec son cadran émail et son colimaçon rouge télémétrique central ; un chronographe avant-gardiste de 1920 avec heures et minutes sautantes ; des montres femmes élégantes, Hyperbole ou Désirée ; la célèbre 8 jours de 1997 ; des Extra-fort emblématiques, des Scafograf vintage ou neuves, des éditions limitées Tazio Nuvolari. Une véritable mise en beauté des créations et des savoir-faire de la maison familiale dans la maison familiale.
 

Tous les modèles, ou presque, sont à découvrir sur place ou sur le site Eberhard&Co. Au musée, on retrouve aussi des archives tout aussi pléthoriques, de nombreuses publicités d’époque et de brevets prestigieux, témoins du passé glorieux et des prouesses chronométriques reconnues de la marque au « E » stylisé.
 

Que ceux qui ont raté cette première occasion de visite se rassurent, ils pourront se rattraper rapidement. Le nouveau musée Eberhard & Co. fera partie du circuit « manufactures ouvertes » dans le cadre de la 9e « Biennale du Patrimoine Horloger » prévue en novembre prochain.
 

Qualité et transparence

En cette heureuse occasion, Eberhard & Co. en profite pour intégrer son nouveau calibre EB140, introduit en début de cette année, dans la continuité de son histoire. S’agit-il d’un mouvement manufacture ? Le toujours élégant directeur général précise en toute transparence : « Dans un monde horloger où tout le monde se targue de production « in-house », nous n’avons aucun souci à dire clairement ce que nous faisons. Nous avons développé notre mouvement sur une base Sellita que nous avons largement personnalisée. Nous y avons apporté notre soin caractéristique pour les décorations traditionnelles. Nous sommes une marque de niche. Afin de conserver notre positionnement, s’associer avec un partenaire motoriste réputé est la meilleure approche pour garantir la fiabilité et préserver nos prix. Ce qui compte avant tout est notre design identifiable, la qualité finale et la transparence »
 

Eberhard & Co. Scafograf 300 GMT
Eberhard & Co. Scafograf 300 GMT

Le nouveau mouvement à remontage manuel est effectivement magnifiquement fini avec des côtes circulaires sur les ponts, des vis bleuies et des gravures dorées.
 

Eberhard & Co. Scafograf 300 Automatic

L’essor de l’Aigle

Le clou du spectacle fut le dévoilement du nouvel aigle, absent de la coupole de la maison de l’Aigle depuis des années. Le drap Eberhard enfin enlevé, la statue imposante prit son envol, tractée dans les airs par un hélicoptère. Au prix d’un travail minutieux et périlleux, elle retrouva enfin son perchoir d’antan sous les « Vivas » de la foule présente. L’Aigle est enfin revenu !

C’est un grand jour pour la ville, pour la famille et pour la marque  Mario Peserico

La grande famille Eberhard était émue. Pas seulement les membres de la marque. Tous les Chaux-de-Fonniers étaient unanimes : « C’est bien que l’Aigle soit de retour ».
 

Il est évident qu’ils parlaient tous de Eberhard & Co.

(Photos par Pierre Vogel)

Eberhard & Co, 130 années de constance horlogère

Par Joel GrandjeanRédacteur en Chef
Un anniversaire, 130 ans, deux modèles jubilé, un Chrono 4 de série, un autre en édition limitée: la marque s’appr...

Grand Prix Nuvolari: Eberhard & Co perpétue sa légende automobile

Par Joel GrandjeanRédacteur en Chef
Envahie par des véhicules anciens bichonnés par leurs équipages effervescents, la Piazza Sordello de Mantoue se transforme en vaste...