Schwarz Etienne
Baselworld

Schwarz Etienne Baselworld 2019 : Tourbillon psychédélique et Fiji in the Sky with Diamonds

Schwarz Etienne est une de ces marques indépendantes au style unique. Une vraie manufacture horlogère qui aime surprendre tant par la qualité de ses mouvements que par ses créations décalées et leurs touches d’humour. Au masculin comme au féminin.

Par Benjamin Teisseire
Éditeur et développement commercial

La Haute Horlogerie est un monde sérieux. L’humour se décline rarement dans le luxe. Deux affirmations que Schwarz Etienne renie avec joie pour affirmer son caractère propre, sa différence bienvenue. Preuve que l’on peut conjuguer sérieux horloger sans se prendre au sérieux. C’est rafraichissant ! L’histoire qui suit est tirée de faits réels.

Tourbillon psychédélique

Chaque année, Schwarz Etienne décline l’une de ses grandes complications dans un hommage aux métiers d’Art en série limitée, original et puissant. La dernière en date était Ode au Printemps (lire plus ici). En arrivant pour découvrir l’Ode to the seventies, je commence à ressentir des picotements dans le bas de ma nuque. J’entends le battement régulier d’une roue de balancier qui tournoie dans un tourbillon.
 

Schwarz Etienne Ode to the seventies

Doux et apaisant, puis de plus en plus fort. Le rythme entêtant me berce lentement dans une transe horlogère. Soudain, je vois un flash de lumière, vif et coloré...et j’entends le doux son du ukulélé. Est-ce une remontée d’acide dont j’avais entendu parler jadis ? Non, c’est bien plus fort ! L’Ode to 70’s vient d’arriver sur la table dans son écrin magique : une caisse de ukulélé contenant la pièce d’exception, ainsi qu’un remontoir SwissKubik pour perpétuer l’ivresse de la danse et le remontage automatique du garde-temps.
 

Schwarz Etienne Ode to the seventies

Attiré par cette explosion de couleurs psychédéliques, je me saisis du garde-temps et commence mon inspection en profondeur. Des vagues multicolores en émail grand feu s’entremêlent, séparées uniquement par un minutieux travail de cloisonné et de champlevé. Chaque couleur ayant son temps de cuisson, ce cadran en or gris 18ct a forcément nécessité plus de 160 passages au four pour arriver au résultat souhaité. Un travail d’artiste effectué grâce au savoir-faire exceptionnel de Madame Bourquin, émailleuse exerçant dans l’un des grands ateliers du Jura.
 

Schwarz Etienne Ode to the seventies

Les couleurs flashy se succèdent par vagues en un ballet incessant. Je crois déceler le symbole Peace & Love familier au milieu du foisonnement à 9 heures. Je ne suis pas fou, il est bien là, en laque peinte sur le micro-rotor de ce précieux garde-temps au large tourbillon volant dont les finitions de haute horlogerie scintillent à 1 heure. Une troisième ouverture laisse entrevoir le rochet entièrement émaillé lui aussi.
 

Schwarz Etienne Ode to the seventies

Cette structure mouvante, animée du mouvement manufacture TSE 121.00, ressort parfaitement dans son boîtier en or gris de 44mm. Mais cela devient trop sérieux. Heureusement un jean ‘patte d’eph’ vient me rassurer. Ses tâches de couleurs joyeuses, peintes à la main, et sa surpiqure rouge me font chaud au cœur.
 

Schwarz Etienne Ode to the seventies

On est bien chez Schwarz Etienne où la haute horlogerie sait être belle et ludique. J’aurais peut-être choisi d’autres coloris ou dégradés de couleurs. Qu’importe, le cadran est entièrement personnalisable sur les 23 pièces de cette série limitée au prix de 118,000 CHF TTC.

Flower Power précieux

À peine remis de ma plongée dans les 70’s, j’entreprends de découvrir les nouvelles pièces de la collection féminine Fiji, introduite en janvier dernier, à Genève (plus d’info ici). Succès immédiat pour ces garde-temps de la marque de La Chaux-de-Fonds qui ont créé une réelle offre de belle horlogerie mécanique pour la femme. Au sein des Ateliers de Baselworld – véritable vivier de créativité bâlois, Schwarz Etienne enrichit aujourd’hui sa collection avec trois pièces précieuses.
 

Schwarz Etienne Fiji Floral Seconds

Au sein des Ateliers de Baselworld – véritable vivier de créativité bâlois, Schwarz Etienne enrichit aujourd’hui sa collection avec trois pièces précieuses. On retrouve les cadrans saumon et noir avec leur motif floral gravé au centre, les élégants index appliqués en goutte et l’animation hypnotique du sous-cadran des petites secondes. La marque innove cependant en dévoilant toutes les potentialités de modularité de leur architecture en trois parties : le fond intégrant les cornes, le cadran et la boîte en fuseau.
 

Schwarz Etienne Fiji Floral Seconds

Le premier modèle en acier propose une arête de fond et des cornes sertis de petits diamants délicats qui rehausse encore la féminité du modèle et le font scintiller discrètement comme de petites hallucinations résiduelles. La chaleur de l’or rose du boîtier enveloppe le deuxième modèle comme le doux soleil de Woodstock. Et toujours cette enivrante danse des petites secondes à 6 heures qui s’égrènent en un kaléidoscope floral. Le troisième modèle me projette dans la chanson des Beatles « Lucy in the Sky with Diamonds » avec son centre pavé de 5 carats de diamants qui reflètent la lumière en une myriade de petits flashs. Son écrin est en python rouge ? Je dois encore rêver. Mais non ! Il s’agit bien d’un sac à main élégant de la maison Noleti dans cette matière. Schwarz Etienne sait même rendre les écrins utiles et beaux.
 

Schwarz Etienne Fiji Floral Seconds

Je suis en présence de Haute horlogerie féminine et joaillière, ludique, joyeuse, débridée. Animées par le mouvement mécanique automatique à micro-rotor ASE 200.00 – fait entièrement in-house, qui délivre 86 heures de réserve de marche, ces garde-temps précieux pourront accompagner ces belles dans les meilleurs festivals pendant des jours.
 

Schwarz Etienne Fiji Floral Seconds

Schwarz Etienne continue de marquer l’horlogerie indépendante, d’asseoir son style unique pour le plaisir des collectionneurs, hommes et des femmes, à l’esprit libre, au caractère affirmé, qui savent sérieusement faire preuve d’humour tout en portant hauts les couleurs – psychédéliques ou non – de la Haute horlogerie.
 

Schwarz Etienne Fiji Floral Seconds

Il est temps pour moi de rentrer, de me poser pour laisser ces moments étourdissants imprégner ma conscience... Merci Schwarz Etienne.
 

Schwarz Etienne Fiji Floral Seconds

(Photos par Pierre Vogel)

Visitez la page partenaire de Schwarz Etienne

Schwarz Etienne : la haute horlogerie se différencie aussi au féminin

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
La manufacture indépendante totalement intégrée de La Chaux-de-Fonds se forge un nom pour ses garde-temps aux styles affirmés, voire décalés et aux finitions...

La Roswell 08, mon ami extra-terrestre

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
Schwarz Etienne invente ses propres codes de la haute horlogerie, avec fraîcheur, humour et sérieux horloger. La Collection Roswell est la première-née des...

Schwarz Etienne cultive son identité

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
Dans un univers qui se standardise, sortir du l’ordinaire est un atout. Schwarz-Etienne l’a bien compris et affirme son style propre tant dans...

Schwarz Etienne, la Roswell 08 fait un tabac

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
Lors de la Wonder Week 2018 à Genève, la jeune manufacture indépendante totalement intégrée Schwarz Etienne, dévoile la dernière-née de sa collection Roswell...