papi

Prix Gaïa 2015 – Giulio Papi. Catégorie Esprit d’Entreprise

Le jury du prix Gaïa a souhaité distinguer Giulio Papi pour le rôle majeur qu’il a joué dans le développement de complications de montres bracelets en fondant la société Renaud et Papi dès 1986.

Italien d'origine, Giulio Papi est né le 22 mai 1965 et a grandi à La Chaux-de-Fonds. Grâce àun professeur, son amour pour la mécanique se transforme en passion pour l'horlogerie et pour les complications en particulier, qui le conduira àfonder sa propre sociétéen 1986: Renaud & Papi.

Sa carrière

Au contact de son père technicien constructeur de machine-outils, Giulio Papi devient très vite passionné de technique et de mécanique (automobile, aéronautique, spatiale). L'horlogerie s'impose à lui au moment de choisir un métier dans la région neuchâteloise. Giulio Papi commence son apprentissage d'horloger en 1980, sans grande conviction puisqu'il se retrouve seul dans sa classe, la crise horlogère en décourageant plus d'un se lancer dans le métier. Profitant de l'accessibilité unique de ses professeurs, il acquiert le plus de connaissances possibles. Grâce au professeur Jean-Claude Nicolet, son amour pour la mécanique se transforme en passion pour les montres. Giulio Papi termine son apprentissage en 1984. Il se présente chez Audemars Piguet avec une montre squelette réalisée de ses propres mains. Il est immédiatement engagé dans l'atelier des Spécialités. C’est dans cet atelier qu'il rencontre Dominique Renaud, son futur associé. Après avoir passéun an dans cet atelier, il finit par demander aux ressources humaines quand il pourra travailler sur des complications horlogères. Lorsqu'on lui répond que cela prendra une vingtaine d'année, et cela à condition que des places soient disponibles, il décide d'emprunter un autre chemin. Il s'engage d'abord comme restaurateur de montres anciennes chez Antiquorum, puis reprend contact avec Dominique Renaud, avec qui il travaillait chez Audemars Piguet. Tous deux voulant travailler sur des complications décident de créer leur propre manufacture et transforment un petit appartement chaux-de-fonnier en atelier. La société Renaud & Papi nait en février 1986.

Renaud et Papi

Les jeunes entrepreneurs démarchent alors les entreprises pour leur proposer leurs services et c'est Gunther Blumlein (IWC), devant un projet de répétition minutes, qui leur accorde leur chance. En 1990, IWC sort la montre "Grande complication". La répétition minute a été réalisée par Renaud & Papi.

L'entreprise grandit rapidement, elle étudie de nouvelles complications avec de nouveaux matériaux et de nouvelles machines pour créer les composants. En 1992, Renaud & Papi emploie 50 personnes spécialisées dans la production de montres à complications et produit des pièces de très haut de gamme pour des marques prestigieuses avant de s'associer avec Audemars Piguet (Audemars Piguet Renaud & Papi). L'entreprise de Giulio Papi, qui compte aujourd'hui 150 salariés, travaille toujours avec de nombreuses grandes marques.

Giulio Papi a également publié en collaboration avec Caroline Sermier l'ouvrage Finitions et décorations horlogères haut de gamme, publié au Locle en 2006 par Audemars Piguet. Le but de cet ouvrage selon Giulio Papi est d'informer les clients de l'existence de plusieurs niveaux de finitions et leur montrer comment les apprécier.

Prix Gaïa 2015 – Jonathan Betts. Catégorie Histoire-Recherche

Le jury du prix Gaïa a souhaité reconnaître la contribution essentielle de Jonathan Betts à l’histoire de la mesure du temps, notamment dans le...

Prix Gaïa 2015 – Anita Porchet. Catégorie Artisanat-Création

Le jury du prix Gaïa a souhaité distinguer le rôle fondamental, la persévérance et l'indépendance dont a fait preuve Anita Porchet dans la...