swatch paparazzi 0h

Swatch Paparazzi: la montre connectée en avance sur son époque

Alors que les smarwatches envahissent la planète et battent des records de vente, plusieurs manufactures horlogères ont investi ce secteur avec plus ou moins de succès. Si Swatch n'est étonnamment pas encore présent, il ne faut pas oublier que le groupe horloger a été un acteur majeur dans le développement de montres intelligentes connectées. Présentation de la Paparazzi, une "smartwatch" avant l'heure!

Par Rémy Solnon
Journaliste spécialisé

Bien avant l'invasion des smartwatches que nous connaissons actuellement et le succès de certains modèles lancées par plusieurs manufactures horlogères suisses, il ne faut pas oublier que le groupe horloger suisse Swatch fut un pionnier en la matière et ce dès les années 1990. Mais ses différentes tentatives de montres high tech ne rencontrèrent pas le succès escompté, malgré leur côté avant-gardiste. En 1993, Swatch proposait déjà la "Pager", la première montre "connectée" qui intègre une fonction « pager » en captant des messages alphanumériques envoyés par radio. Mais, c’est onze ans plus tard, que la marque suisse présente celle qui peut être considérée comme un des précurseurs des actuelles « smartwatches » : la Paparazzi.

SPOT watches

Pour développer sa future montre connectée, Swatch s'associe au géant américain de l’informatique Microsoft. Et le 20 octobre 2004 est dévoilée une montre révolutionnaire connectée à internet : la Paparazzi (ref: SUHB100). Elle entre dans la catégorie des « SPOT watches » pour "Smart Personal Object Technology" et propose un contenu technologique très innovant par rapport à la concurrence. Elle succède à la "Swatch Access", une montre conçue en association avec Apple en 2000, qui devait être capable de se connecter à un ordinateur pour lire ses mails.

Swatch Paparazzi

La Swatch Paparazzi était disponible en 4 couleurs

La Paparazzi fonctionne exclusivement avec MSN Direct Service, application développée par Microsoft, qui offre une connexion sans fil à internet. Ce service est à l’époque disponible uniquement aux Etats-Unis et au Canada où s’est développé un véritable marché des montres connectées par MSN. La technologie SPOT utilise les signaux de la bande FM pour envoyer des données à la montre via MSN Direct Service. Elle offre ainsi une palette de services à consulter sur sa montre tels que les actualités, la météo, les résultats sportifs, l'horoscope, les cours de bourse, les messages instantanés MSN Messenger ou encore des applications pratiques permettant par exemple de trouver un cinéma dans lequel est projeté son film préféré. Certaines informations sont reçues gratuitement par la montre sans obligation d’abonnement à MSN (actualités nationales et régionales, météo locale).

Esprit Swatch !

La Paparazzi se présente d’emblée comme une montre colorée bien dans l’esprit maison. Elle reprend les gimmicks qui ont fait le succès des Swatch. Le boîtier ergonomique en plastique, étanche à 30 mètres, est robuste. Il est disponible en quatre couleurs sportives et dynamiques : orange, rouge, bleu/beige et noir. Cinq boutons sont positionnés de part et d’autre du boîtier pour la navigation sur MSN et le réglage des fonctions de base. La montre se fixe au poignet au moyen d'un bracelet en silicone se terminant par une boucle ardillon.

Swatch Paparazzi La navigation s'effectue avec 5 boutons

Le large écran sur lequel s’affichent toutes les informations est parfaitement lisible de jour comme de nuit, grâce à un rétro-éclairage vert. Chaque propriétaire peut personnaliser l’affichage selon son propre style, urbain ou sportif, en sélectionnant l’un des huit fonds d’écran disponibles. Deux fonds supplémentaires sont également téléchargeables. La navigation est, pour l’époque, facile et intuitive grâce aux boutons de commande. On n’en est pas encore aux écrans tactiles ! La Paparazzi embarque un mouvement à quartz Swiss Made. Il est alimenté par une batterie lithium-ion rechargeable qui offre une autonomie de 5 à 7 jours (en fonction de l’utilisation), la meilleure performance dans sa catégorie.

Au porter, la Swatch Paparazzi se révèle légère et confortable. Elle est moins imposante que les autres SPOT watches. Hormis son contenu connecté exclusif, elle offre les fonctions classiques d’une montre à quartz avec un chronographe qui mémorise 99 temps, un compte à rebours, deux alarmes personnalisables, un calendrier perpétuel et un deuxième fuseau horaire. Grâce à la technologie MSN et au signal FM, l’heure se règle automatiquement, comme sur les montres GPS actuelles.

Nick Hayek Jr., CEO of Swatch Group, Bill Gates, chairman Microsoft, and Mischa Barton Lancement de la Swatch Paparazzi le 20 octobre 2004 en présence de Nick Hayek Jr., CEO du groupe Swatch, Mischa Barton, actrice, et Bill Gates, PDG du groupe Microsoft.

Meet A Celebrity with Swatch !

Pour le lancement de sa nouvelle montre connectée, Swatch a une idée géniale, un coup marketing extraordinaire qui va assurer une large couverture médiatique de l'événement. Pendant les six premiers mois de sa commercialisation, la marque suisse proposait le package « Swatch Meet A Celebrity » qui offrait l’opportunité aux heureux possesseurs d’une Paparazzi de rencontrer des célébrités du cinéma, de la musique, du sport ou du monde des affaires, telles que le fondateur de Microsoft Bill Gates, le médaillé olympique Carl Lewis ou encore des personnalités du show business.

Vendue à l’époque $150 (118 € env), son tarif était particulièrement attractif par rapport aux autres montres connectées via MSN. Prix auquel il fallait ajouter l’abonnement au service MSN Direct pour $10 par mois ou $59 par an.

Swatch Paparazzi Swatch Paparazzi

La Swatch Paparazzi ne rencontra malheureusement pas le succès escompté, malgré les performances proposées, tout comme les autres SPOT watches d’ailleurs. Il faut dire que ces montres rencontraient des pertes fréquentes de données qui nécessitaient la réinitialisation des contenus. Néanmoins, elles permettaient aux « geeks » de l’époque de fixer à leur poignet un ordinateur miniaturisé ouvert sur le monde, véritable concentré d’innovations. Cette pièce est véritablement une étape dans le développement des montres connectées qui sont commercialisées actuellement.

Cote actuelle : Si vous souhaitez acquérir cette pièce emblématique de l’histoire de la montre connectée, il faudra vous armer de patience car les exemplaires à vendre sont rares. Lorsqu’on en déniche un exemplaire, souvent sur des sites de ventes tels que ebay ou Amazon, il faut généralement débourser entre 150 et 200 € pour un bel exemplaire.

Swatch Paparazzi Swatch Paparazzi en orange

Sistem51, l’excellence industrielle selon le Swatch Group

Par Eric Othenin-GirardJournaliste spécialisé
Pour commémorer les 30 ans de la naissance de la Swatch, le groupe du même nom fait une démonstration éclatante de sa maîtrise...