Leonidas Italian Army Chronograph
Vintage & Enchères

Les chronographes de l'armée italienne

Dans les années 1970, plusieurs marques suisses réaliseront des chronographes pour l'armée italienne, portant la dénomination CP-1 et CP-2, pour cronometro di polso. Histoire…

Par Joel Laplace

Les spécialistes du chronographe seront sollicités, à savoir Breitling, Zenith, Leonidas et Universal Genève. Certains modèles seront distribués par le détaillant romain A. Cairelli, ce qui rajoutera un certain "exotisme" à ces montres, aujourd'hui très prisées des collectionneur d’autant qu’elles ont la particularité de disposer d’un design assez similaire qui s’explique par le fait que ces montres militaires respectent toutes un cahier des charges quasi identique.

Zenith Cairelli AMI ou MM CP-2

Incontestablement, la Zenith Cairelli CP-2 est une des montres militaires les plus enviables que l'on puisse trouver ! Manufacturé en 1973, ce chronographe possède un diamètre de 43 mm, une lunette tournante et un beau cadran laqué avec la fameuse signature Cairelli.

La Zenith Cairelli avec son bracelet vintage, photo par un collectionneur italien La Zenith Cairelli avec son bracelet vintage, photo par un collectionneur italien

Enfin, elle est dotée un mouvement intéressant, le 146 DP, développé par la société Martel Watch Co, rachetée par Zenith en 1959.

Combien de pièces fabriquées? Le chiffre de 2’500 pièces est très probable. Par ailleurs, la rumeur dit que des pièces n'auraient pas été livrées à l'armée italienne, et la maison Cairelli aurait vendu elle-même le stock restant, le fond ne portant aucun marquage militaire mais uniquement le nom Cairelli et la mention Tipo CP2.

Le mouvement 146 DP de la Zenith Cairelli, photo d'un collectionneur italien Le mouvement 146 DP de la Zenith Cairelli, photo d'un collectionneur italien
 

La version militaire a été utilisée jusqu'au début des années 1980 et est marquée sur le fond AMI (pour Aeronautica Militare Italiana) ou MM (pour Marina Militare.) Une Cairelli ayant été en dotation se négocie aujourd'hui entre CHF 6'000.00 et 7'000.00, pour un bel exemplaire. La version "civile", qu'on trouve souvent dans un très bon état, se vend moins cher mais n'a sûrement pas vécu les mêmes aventures!

Breitling CP-1 ref. 817

La Breitling CP-1, produite en 1974, fut spécialement destinée aux pilotes d'hélicoptères de l'armée ainsi qu'à des hommes du Battaglione Paracadutisti Carabinieri "Tuscania", un bataillon de carabiniers d'élite en charge des missions les plus délicates.

Breitling 817 réalisée pour les pilotes d'hélicoptères de l'armée italienne, photo par @watchfred

Le fond est gravé de l'inscription E.I (pour Esercito Italiano), c'est à dire "armée italienne". Sur le cadran figure l'inscription 817. La montre est équipée d'un Valjoux 236. Parmi toutes ces montres militaires italiennes, la Breitling est une des plus rares, probablement 1’000 exemplaires produits.

Leonidas CP-1 et CP-2

Les Leonidas CP ont été produites au milieu des années 1960 par la maison Leonidas à St-Imier, qui était le principal concurrent de Heuer à l'époque. La montre était accompagnée d'un bulletin récapitulant ses principales caractéristiques. Chose amusante, il est certifié que "les parties luminescentes de ce chronographe répondent aux exigences de non-radioactivité du Laboratoire de Précision de l'Armée Italienne". La différence entre CP-1 et CP-2 est le diamètre, 38 mm pour CP-1 et 43 mm pour CP-2. Le mouvement utilisé est le Valjoux 222 avec la fonction flyback.

La Leonidas Cairelli, garantie "sans radioactivité", image par @watchfred La Leonidas Cairelli, garantie "sans radioactivité", image par @watchfred

Universal Genève Cairelli Tipo HA-1 Valjoux 55

Après avoir passé en revue ces montres militaires des années 1960-70, il est indispensable d'évoquer une pièce historique manufacturée par une des plus notables fabriques genevoises de l'époque! La Universal Genève "Cairelli" est une des montres militaires les plus rares et recherchées.

C'est aussi à mon avis l'une des plus belles! Il s'agit d'un impressionnant chronographe à rattrapante équipé du mouvement Valjoux 55, avec un cadran sur 24 heures. Son diamètre de 45 mm fait d'elle une montre que l'on remarque au premier coup d'oeil et qui ne manquera pas d'interpeller l'amateur!

Universal Cairelli Tipo HA-1 L'Universal Cairelli Tipo HA-1 a été vendue par Sotheby's pour CHF 122,500

La maison Cairelli à Rome était le fournisseur officiel de l'armée de l'air italienne et lui livrait ainsi des montres bracelets et divers instruments de bords. Dans les années 1940, l'horloger romain commande à la marque genevoise une petite série de ce chronographe si particulier qui sera livrée à l'armée de l'air italienne (A.M.I.= Aeronautica Militare Italiana.) Les pilotes porteront ce modèle spécialement étudié pour les vols de nuits.

Dernièrement, un exemplaire proposé par Sotheby's s'est envolé à CHF 122’500, un record pour cette pièce qui se négociait aux alentours des CHF 50’000 ces dernières années! La pièce est quasiment neuve de stock (!) et appartenait aux descendants du propriétaire original.

Il est intéressant de rappeler que le Valjoux 55 équipe également le mythique chronographe de la référence 4113 de Rolex. Il s'agit d'une des Rolex les plus rares dont le collectionneur puisse rêver, 12 exemplaires seulement furent fabriqués.

Rolex ref. 4113 La Rolex ref. 4113 fait partie des plus rares modèles de la marque

La ref. 4113 n'apparait dans aucuns catalogues d'époque et l'on s'accorde à dire que cette petite série fut distribuée à de fameux pilotes de courses et propriétaires d'écuries de l'époque. Les collectionneurs se rappellent de cette fameuse vente du 16 mai 2011 chez Christie's à Genève, où ce chronographe faisant l'objet de tant de fantasmes a été adjugé à CHF 1'035’000. C'était la première fois qu'une Rolex franchissait la barre du million de francs suisse!