Lot 8 - Rolex Ref. 6239 01
Vintage & Enchères

Les meilleurs lots de la vente aux enchères Phillips Winning Icons: notre sélection

La prochaine vente aux enchères "Winning Icons" de Phillips risque fort d'être l'un des événements majeurs de la saison des enchères 2017. En tête de gondole, la Paul Newman portée par Paul Newman et autres raretés peu souvent visibles.

Par Josh Shanks
Rédacteur Etats-Unis

Comme chaque année, la saison des enchères d'automne provoque de sacrés tumultes sur le marché mondial des montres vintage. Les rares trouvailles sont déterrées et vendues à des prix excessifs, histoire d’annoncer la couleur quant aux prix et goûts de l’année suivante. Cette année, Phillips organisera sa première vente aux enchères le 26 octobre à 18 heures à New York.

Icônes

La thématique de ces enchères est riche en modèles exemplaires - des montres somme toute légendaires du XXème siècle. Chacune a une anecdote à raconter et Phillips met en avant quelques pièces au bénéfice d’histoires convaincantes. Pour se les procurer, Phillips s'est associé à Pucci Papaleo et Fabio Santinelli de Pucci Papaleo Editions. Ce partenariat a permis de mettre à jour des raretés qui répondaient aux exigences de Phillips en matière du parfait état des objets et de leur originalité. Ci-dessous mes sélections.

La Paul Newman de Paul Newman

Comment ne pas commencer avec le lot 8 ? Nous avions déjà couvert le retour au grand jour de cette pièce et l'histoire fascinante de sa découverte. Est-ce que cette Rolex Daytona réf: 6239 est en passe d’inspirer une vente sans précédent? Tout porte à penser que cela risque d’être le cas.

Lot 8 - Rolex Ref. 6239

Que cette montre soit encore dans un état aussi phénoménal ne me dérange nullement. Elle est livrée avec un bracelet de rechange de style bund, qui pourrait fort bien être celui porté par Paul et vu avec l’objet sur tant de photos pendant des années. “Conduis Prudemment Moi”, cette gravure touchante de Joanne Woodward, la femme de Paul, se trouve au dos de la montre. Ce qui m’a marqué dans ce lot, c'est l'insertion d'une lettre d’authenticité de la pièce, emplie de sincérité, rédigée par Nell Newman, la fille de Paul. Dans cette missive, elle invite les personnes intéressées à la contacter personnellement pour d’éventuelles questions. Cette montre provient d’un héritage qui a par la suite été transmis à James Cox, un ami de la famille (et le boyfriend de Nell à l'époque). De plus, il est bon de constater que la Fondation Nell Newman profitera des bénéfices de la vente de cette montre mythique. Gardez un oeil sur ce lot certainement des plus palpitants. 

Lot 8 - Rolex Ref. 6239

Tank Crash

Beaucoup de papier a été noirci au sujet des origines de la Crash de Cartier. La création de ce garde-temps est-elle vraiment liée aux péripéties d’un client (ou d’un employé) venu réparer sa Cartier endommagée suite à un accident de voiture ? Il semble bien que cette vérité soit à jamais insaisissable. Cependant, nous sommes certains que ce type de montres est à peu près aussi rare que le merle blanc. Cartier réalise toujours le modèle Crash et le réserve pour des clients très privilégiés triés sur le volet. C’est le moment de tenter votre chance en passant avant les autres.

Lot 13 - Cartier

Le lot 13 est un exemple étonnant des années quatre-vingt. Ce modèle extrêmement rare est en or jaune et fait référence à la version originale lancée en 1967. Il ne serait pas surprenant de voir cette montre atteindre un montant à six chiffres à l’issue du coup de maillet final. 

Remarquable calendriers

Cette vente aux enchères présente plusieurs montres iconiques de calendriers propres à Rolex, Patek Philippe, et bien sûr Audemars Piguet. Pour moi, rien n'incarne mieux ce type de pièce que le lot 18, avec sa Audemars Piguet Calendrier Perpétuel en or jaune, référence 5516. Les enchères vont monter jusqu’aux cimes pour cette pièce de 1957. On peut s’imaginer que le musée Audemars Piguet entrera dans la danse.

Lot 18 - Audemars Piguet Ref. 5516

La pièce minimaliste (pour un calendrier perpétuel) est juste l'un des neufs modèles connus de cette catégorie. D’autant qu’elle est proposée avec un cadran supplémentaire non-restauré. Son boîtier de 36,5 mm va sûrement attirer les collectionneurs de cette catégorie.

Speedmaster ‘Alaska III’

Le lot 6 nous dévoile une Omega Speedmaster conçue pour le programme de la navette spatiale de la NASA mais resté lettre morte. Ce lot est intéressant dans la mesure où une manufacture américaine fut à l’origine de cette entreprise. La mention "SWISS" avait été enlevée du cadran afin de favoriser les achats de produits américains. A l’époque, il fallait respecter le crédo «Buy American Act» énoncé par le gouvernement américain. Cette montre sortie en 1978, est l'une des rares à avoir été commandée par la NASA, mais les astronautes n’ont jamais rien reçu officiellement. 

Lot 6 - Omega Ref. 145.022

Phillips a collaboré avec Petros Protopapas, directeur du musée Omega, pour dénicher les informations archivées de cette pièce. Celui qui l’achètera recevra un trésor d'informations sur sa nouvelle acquisition. C'est tellement fascinant de voir des pièces aussi rares que cette dernière disponible sur le marché. Je reste persuadé que nous aurons une vente qui renforcera la visibilité et la cote de la Speedmaster.

Heuer Monaco SNA

Ma dernière sélection a trait au premier lot de la vente aux enchères. Le lot 1 fait partie d’un stock neuf ancien, la Tag Heuer Monaco de 1970. Cette pièce est livrée avec le kit complet : boîte, papiers, étiquettes détachables et autres accessoires probablement aussi intégré dans ce lot. Ce garde-temps est presque intact et promet des records de vente. 

Lot 1 - Heuer Ref. 1133

Récemment, nous avons vu le marché vintage Heuer prendre l’ascenseur avec des montants énormes. Avec les prochaines enchères Crosthwaite & Gavin il serait intéressant de noter comment des pièces à l’instar de celle-ci évolueront dans ce marché.

Lot 1 - Heuer Ref. 1133

Résumé

Le consensus règne sur cette vente, tout le monde est d’avis qu’elle établira de nouveaux records. Juste pour vous rappeler que la Geneva Watch Auction: FIVE de mai dernier: FIVE a établi un record de 32’614 375.- CHF. Et je suis sûr que ces pièces à l’encan le 26 octobre chez Phillips à New York feront salle comble. 

Enchères horlogères, trois décennies de légende (partie 1)

Par Joel GrandjeanRédacteur en Chef
A l’orée des années 1990, les ventes aux enchères horlogères étaient noyées dans la masse des opérations...

A Genève chez Phillips, le design tient le haut du pavé aux ventes enchères

Par Audrey HumbertContributeur
Enchères des 13 et 14 mai 2017. L’un des aspects qui distingue le catalogue Phillips des autres est l’accent mis sur le choix des montres en...

Ventes aux enchères horlogères: vers la polarisation des prix

Par Marco GabellaCo-fondateur - Editeur Exécutif
«Tout ce qui est beau est cher», tel pourrait être l’adage du marché actuel de la montre de collection. Au-delà des...