Hublot Big Bang Meca-10 P2P

Hublot Big Bang Meca-10 P2P : crypto-monnaie pour vrai placement

Si personne ne sait réellement qui est Satoshi Nakamoto, le créateur du Bitcoin en 2008, il est possible de mettre en lumière la nouvelle création de Hublot destinée à célébrer le 10e anniversaire de la plus connue des crypto-monnaies. Limitée à 210 exemplaires et payable exclusivement en Bitcoins, elle était à découvrir à Hong Kong où l’idée a été lancée.

Par Vincent Daveau
Contributeur

Pour comprendre comment commence une aventure appelée à connaître de nombreux rebondissements, il faut en premier lieu se donner les moyens d’être au bon endroit au bon moment et ensuite avoir pour objectif de rencontrer les bons interlocuteurs afin de retransmettre le message le plus juste possible.

Dans le cas de la Hublot Big Bang Meca-10 P2P, il fallait être à Hong Kong et accompagner, lors de la soirée de lancement sur la terrasse de l’espace Armani, une jeune journaliste qui, fine et observatrice, avait noté que le patron d’Octagon Strategy Limited, une agence numérique de courtage sur produits dérivés de la zone Asie-Pacifique associée au projet de la Hublot Big Bang Meca-10 P2P, avait échangé avec un groupe atypique de jeunes français. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle entraîne les personnes présentes autour d’elle à engager la conversation avec ces spécialistes de la haute finance et de la crypto-monnaie.
 

Cérémonie de lancement de la Hublot Big Bang Meca-10 P2P

Très vite, après quelques questions sur la manière dont marche ce « produit financier virtuel », sur le rôle comme le mode de fonctionnement d’OS Limited et sur les modalités d’échanges de cette dernière, il apparaissait clair que la montre n’était pas là par hasard et qu’elle marquait potentiellement le début d’une nouvelle ère en matière de commerce des produits de luxe.
 

Ricardo Guadalupe au lancement de la Hublot Big Bang Meca-10 P2

Genèse d’une invention d’avenir

A force de démêler l’écheveau du concept ayant donné vie à cette montre, il est devenu rapidement évident que son lancement devait se faire à Hong Kong et qu’elle allait sans doute être à l’origine d’une révolution dans les modes de paiements.
 

Lancement de la Hublot Big Bang Meca-10 P2P
Lancement de la Hublot Big Bang Meca-10 P2P

A écouter cette bande de copains associés dans la promotion d’une société de gestion d’actifs financiers et la création d’algorithmes permettant le calcul de la volatilité d’actions et des probabilités de hausses ou de baisses des produits financiers pour les traders, l’idée serait née d’une discussion entre Maxime Castric alors employé chez Hublot, et Loic Biver directeur du marché Asie pour cette même société autour de la possibilité de créer une montre Hublot célébrant les 10 ans du Bitcoin, la plus connue de la trentaine de crypto-monnaies aujourd’hui sur le marché financier.
 

Ricardo Guadalupe et Wayne Trench au lancement de la Hublot Big Bang Meca-10 P2P
Ricardo Guadalupe et Wayne Trench au lancement de la Hublot Big Bang Meca-10 P2P

Devinant toute l’importance du sujet, Loic Biver a alors immédiatement proposé à Ricardo Guadalupe, le CEO de Hublot, de lancer une opération destinée à créer la Big Bang Meca-10 P2P éditée en série limitée à 210 exemplaires, et qui serait la seule montre au monde à ne pouvoir être achetée qu’en Bitcoins.
 

Le discours de Ricardo Guadalupe lors du lancement de la Hublot Big Bang Meca-10

Sécuriser et garantir la nature des fonds

A écouter les jeunes traders vivant sur place, le Bitcoin n’est pas une monnaie dématérialisée sulfureuse comme certains tendent à le laisser croire, mais un produit financier comme un autre qu’il est possible de tracer et qui est super sécurisé. Devant l’intérêt de Hublot, ces amis en cours de création d’entreprise ont encouragé la marque à faire appel à OSL pour tracer l’origine des fonds et procéder au recouvrement et à la transformation des Bitcoins en Dollars. Si Hublot a fait appel à OSL, c’est par souci de transparence et pour éviter tout amalgame avec l’idée trop souvent répandue que cette crypto-monnaie sert à alimenter des opérations douteuses en raison de son impossible traçabilité.
 

Hublot Big Bang Meca-10 P2P

En fait, si ce que cet argent virtuel sert à acheter reste parfois un mystère et s’il permet de rester discret en échappant aux circuits normaux de diffusion, sa transformation en une monnaie comptable impose de passer par une banque qui demande impérativement une identité physique. Que le compte en Bitcoins soit codé avec une clé personnelle et que chaque transaction soit une séquence de chiffre cryptée n’a rien de surprenant. Une banque loue bien des coffres avec des clés dans lesquels chacun peut mettre des choses personnelles dont la banque ignore la nature. Il y a aujourd’hui, 21 millions de Bitcoins et pas un de plus et il n’est pas possible d’en éditer davantage car ce nombre est inscrit dans le code source du Bitcoin.
 

Hublot Big Bang Meca-10 P2P

Sa valeur fluctuante mais aujourd’hui élevée -même si elle a connu récemment une baisse significative-, fait de ce produit un bien tout à fait susceptible d’intéresser les groupes de luxe trop heureux de trouver dans leurs possesseurs un nouveau bassin potentiel de clientèle disposant de plusieurs milliards d’euros immédiatement réalisables. Comme le soulignait en interview Wayne Trench, le CEI d’OS Limited, cette puissante société parmi les plus pointues en matière de traitements des crypto-monnaies, a été appelée pour sécuriser la transaction en ayant un rôle de garant, de « détective » pour la traçabilité, et de changeur ; Un opérateur qui, comme les premiers banquiers du Moyen-Âge opérant sur les foires, garantissaient les échanges commerçants effectués dans différentes monnaies ayant des cours fluctuants. Dans le cas de OS Limited, Hublot a également demandé à ce que la source de l’argent soit vérifiée, même si les Bitcoins ne restent pas entre les mains de la maison horlogère éditrice. Le but était ici de faire la démonstration qu’il est possible de travailler en toute transparence avec ces nouveaux produits que l’on peut imaginer voir fleurir au fil des décennies à venir.
 

Ricardo Guadalupe et Wayne Trench au lancement de la Hublot Big Bang Meca-10 P2P

Crypto-monnaie, montre véritable

De toute manière, en matière d’échange, celui-ci est clairement en faveur de l’acquéreur de la montre puisqu’avec cette opération, il peut réaliser un produit virtuel et le transformer en un objet utile dont on sait la valeur devoir croître au fil du temps. Dans le cas présent, cette montre susceptible de n’être achetée qu’en Bitcoins, ne pouvait être commandée et ne pouvait se vendre qu’à travers la plateforme du e-commerce. Dans l’absolu, cette montre de 45 mm de diamètre réalisée en céramique noire est déjà un « collector » car les 210 pièces produites en édition limitée pour le monde ont toutes été vendues. Mieux même, la marque a reçu non pas 210 commandes fermes, mais plus de 600 demandes pouvant être honorée par un règlement immédiat.
 

Lancement de la Hublot Big Bang Meca-10 P2P

On aura donc compris que la problématique de savoir si ce type d’opération a de l’avenir ne se pose pas. Servie par un magnifique calibre mécanique à remontage manuel de manufacture largement ajouré pour offrir à l’utilisateur de découvrir une partie des composants, cette pièce possède une réserve de marche de 10 jours qui, visible au cadran permet, comme le fait une jauge de voiture, de toujours savoir combien il reste de temps de fonctionnement avant qu’il ne soit nécessaire de remonter le ressort. Cet instrument hors norme et premier d’une nouvelle génération de produits appelés à répondre aux envies de ces nouveaux acteurs du marché financier, arbore une lunette en céramique dont le flanc est gravé d’un numéro individuel correspondant à la transaction ayant permis l’acquisition de cet extraordinaire garde-temps. Rare et étanche à 100 mètres pour répondre à toutes les sollicitations, y compris les plus folles, cette montre dispose d’une lecture du niveau de la réserve de marche en chiffres à 6 heures, et de façon synoptique à 3 heures dans un guichet ouvert dans une représentation stylisée d’un Bitcoin. Ce modèle au design puissant où ce qui reste de cadran se pare d’une teinte d’un bleu électrique qui n’est pas sans rappeler l’esthétique de « Tron », le film de science-fiction des années 1980, se porte sur un bracelet en caoutchouc noir rehaussé de cuir bleu foncé orné d’un motif embossé symbolisant le Blockchain, le réseau d’interconnexions des ordinateurs permettant à la monnaie virtuelle d’exister.
 

Hublot Big Bang Meca-10 P2P
Et recevez chaque semaine une sélection personnalisée d'articles.

Comment comprendre et apprécier Hublot

Par Josh ShanksRédacteur Etats-Unis
Editions limitées, ambassadeurs de la marque, matériaux surprenants font de Hublot un sacré sujet de discussion. A regarder de plus près, on s’aperçoit...

Hublot dévoile la Big Bang Meca-10 P2P

Hublot célèbre les dix ans de la création du Bitcoin en lançant la montre Big Bang Meca-10 P2P, une édition limitée qui ne peut être achetée qu’online...