bvlgari 2

BASELWORLD 2017: Octo Finissimo de Bulgari, l’ultra finesse esthétique

Une fois de plus, Bulgari crée le buzz à Baselworld. Elle a dévoilée le 22 mars 2017, entre autres nouveautés, deux nouvelles Octo qui repoussent les frontières de l’extra plat et de l’absolue transparence. Primeurs!

Par Joel Grandjean
Rédacteur en Chef

Troisième record du monde pour l’horloger italien et sa Manufacture! L’Octo Finissimo Automatique est, à compter de ce jour de mars 2017, la montre automatique la plus plate du moment. Pour mémoire, les deux précédents records Bulgari étaient son Tourbillon de 2014 et sa Répétition Minute de 2016, hallucinants hommages aux complications mère de l’horlogerie suisse traitées en mode ultra fin, alias en mode Finissimo. 

Bvlgari Octo Finissimo Automatic

La finesse, une complication de plus

S’il fallait, du point de vue des maîtres horlogers, ajouter une complication à la palette de la haute-horlogerie d’obédience micromécanique, la maîtrise de l’ultra plat rentrerait indéniablement dans la course. Car trouver des solutions pour qu’un calibre atteigne la plus fine des épaisseurs sans perdre aucune de ses compétences chronométriques relève véritablement du casse-tête. Cela ne peut être que l’œuvre d’esprits horlogers supérieurs, tels ceux qui sévissent admirablement au cœur de la Manufacture intégrée Bulgari. En tout, 370 collaborateurs répartis en plusieurs sites d’un axe montagneux situé entre Vallée de Joux et Jura. Du Sentier à Saignelégier, en passant par La Chaux-de-Fonds, grâce à des dizaines de professions dédiées à l’infiniment petit et à la précision, la Maison Bulgari maîtrise à l’interne la conception et la fabrication de tous les composants utiles à la création de ses garde-temps.

Bvlgari Octo Finissimo Automatic

C’est grâce à un mini-rotor en platine – dont la densité et par conséquent un poids augmenté améliorent la réactivité des va-et-vient – que l’exploit devient possible. Jugez plutôt. 5.15 millimètres d’épaisseur, un calibre à remontage automatique, le BVL 138, n’excédant pas les 2.23 millimètres et battant à 21'600 alternances par heure, le tout concentré dans un habitacle en forme iconique de boîte de montre d’un diamètre de 40 millimètres garantissant une étanchéité à 30 mètres.

Bvlgari Octo Finissimo Automatic

Quant au plaisir des connaisseurs, malgré la petitesse des dimensions, il ne sera pas amputé du bonheur de voir évoluer à fleur de cadran une petite seconde décentrée, de pouvoir compter sur une réserve de marche de 60 heures ainsi que sur des décorations Côtes de Genève.

Bvlgari Octo Finissimo Automatic

Octo Tourbillon Saphir, autre point d’orgue

Autre prouesse dans l’actualité horlogère Bulgari de ce printemps 2017, en marge des nouvelles Serpenti à bracelets interchangeables et des récentes Lvcea aux cadrans soleillés et à la couronne cabochonnée si caractéristique, l’Octo Tourbillon Saphir accapare tous les regards. Il y a toujours, dans ces pièces qui flirtent sans complexe avec les luminosités alentours, une magie qui, derrière l’ultra-complexité de ses tours, feint la plus ingénue des simplicités. Prestidigitation!

Bvlgari Octo Tourbillon Sapphire

Allons donc, avant même d’évoquer à quel point les facettes octogonales iconiques de l’Octo s’inscrivent dans les ères de lumière, de l’Antiquité à la Renaissance, avant d’en louer l’équilibre et l’harmonie, reconnaissons que les racines romaines du modèle à huit facettes, enracinées dans les gènes de Bulgari, n’en finissent pas d’émouvoir. En 2017, avec la ligne Octo Roma, cette forme évolue en empruntant quelque allusion à l’inspirante Basilique de Maxence, sans renier son appartenance à 130 ans d’histoire joaillière empreinte des arts du modelage et de la recherche de l’équilibre dans le design. Forme et fond ne font qu’un, ainsi va la dolce vita faite de chic et d’élégance poussée à leur paroxysme.

Bvlgari Octo Tourbillon Sapphire

Ce qui est totalement inédit ici, c’est que les onze ponts du Calibre BVL 206, un tourbillon volant à remontage manuel, servent d’index. Leur construction a été conçue, comme le reste du mouvement, sur le mode de la contemporanéité, usant d’un revêtement en DLC – Diamond Like Carbon – et de décorations en forme de barres vertes en ITR2, un matériau composite chargé de particules de nanotubes de carbone et de SLN, une matière luminescente qui restitue pendant les heures nocturnes la lumière capturée le jour. Simplification oblige, tout a été pensé pour faciliter les manipulations de réglage ou de mise à l’heure. Ici une simple pression qui se matérialise par l’apparition d’une pastille rouge à l’intérieur d’un micro-guichet posé à 3h, et c’est la libre voie du réglage qui se dessine. Ainsi la couronne peut-elle tourner, libérée, ou si une deuxième pression est enclenchée, peut-elle se bloquer afin d’éviter toute mauvaise manœuvre.

Bvlgari Octo Tourbillon Sapphire

Il est rare en horlogerie qu’un modèle saphir choisisse d’ébahir le passionné en optant pour une tendance all black. Là encore, Bulgari surprend, avec cette carrure taillée dans du titane, recouverte de DLC, titillant l’attraction du regard. Plongées visuelles en fonds secrets, en suspensions... L’attirance ne s’en fait que plus magnétique lorsqu’en plus, la découverte que chaque effet d’équilibre esthétique est relié à la dimension fonctionnelle, vous transporte en terres d’harmonie. De l’architecture de poignet étanche à 30 mètres qui bat à 21'600 alternances par heure et propose une autonomie de 64 heures lorsque la montre est généreusement remontée. Un côté sombre qui aspire à la lumière, quand bien même le noir de son cuir caoutchouté à boucle déployante s’attache à votre poignet. Du pur concentré d’épure...

Bvlgari Octo Tourbillon Sapphire

http://www.bulgari.com/

Interview exclusive avec Daniel Paltridge, Président de BVLGARI, Amérique du Nord

Par Alexander FriedmanCo-fondateur - Business Development
Le président de Bvlgari Etats-Unis nous parle de sa passion pour la collection Octo Finissimo, de l'avenir de la marque et sa manière de combiner la...
Passione Engadina 2018

Mécaniques alpines à St-Moritz: Maserati et Bulgari sillonnent l'Engadine

Par Joël A. GrandjeanRédacteur Suisse
Mécanique alpine à St Moritz: Watchonista, Maserati et Bulgari traversent l'Engadine. Suivez notre voyage!

Bvlgari Octo Finissimo Tourbillon Automatic: et de quatre!

Par Vincent DaveauRédacteur France
Magnifique d’équilibre, la ligne Octo Finissimo de Bvlgari n’en finit pas de repousser les records en matière de finesse mécanique et de prouver...

Horlogerie compliquée: la quête ultime de l’extra-plat

Par Joël A. GrandjeanRédacteur Suisse
L’ultra fin horloger se trouvait dans les allées du SIHH 2018 comme en dehors, aussi là où on ne l’attendait pas forcément. Preuve que les...

The B-Dinner: Rome hors du temps avec Bulgari et Watchonista

Par Frédéric BrunRédacteur en Chef Montres Magazine
A l’invitation de Bulgari, avec la complicité de Watchonista, la fine fleur des influenceurs horlogers européens à découvert la créativité de la maison...

BASELWORLD 2017: Louis Moinet Mobilis – La gravité de l’attraction du vide

Par Vincent DaveauRédacteur France
Avec la montre Mobilis, la maison Louis Moinet propose une pièce de haute chronométrie faisant fusionner «in mobile» les deux talents...

BASELWORLD 2017: Day 2 – Question de balance

Par Vincent DaveauRédacteur France
Dans un marché en pleine restructuration avec de nouveaux acteurs dans les médias, de nouveaux désirs chez les consommateurs, l’horlogerie doit trouver...

BASELWORLD 2017: Zenith Defy El Primero 21 – La légende puissance 10

Par Vincent DaveauRédacteur France
Héritier du fameux El Primero, premier calibre de chronographe automatique de l’histoire capable d’afficher des mesures au 1/10ème de...
Par Marco Gabella
Co-fondateur - Editeur Exécutif

Les proportions de cette boite toute en forme et interpénétration des volumes en font une icône absolue. La finesse de l’ensemble lui permet de passer sous la chemise. Chic, efficace et intemporelle mais également la montre automatique la plus fine du marché animé par un calibre 100% manufacture dont la masse oscillante est un élégant micro rotor en platine. 

Par Rhonda Riche
Journaliste

Je suis tombée amoureuse de cette montre ultra-fine à Baselworld. Avec une épaisseur de 2,23 mm pour un diamètre de 36,60 mm, le calibre BVL 138 Finissimo à remontage automatique représente un véritable exploit technologique. Son boîtier en titane brossé est sexy à mort.

Bulgari Octo Tourbillon Saphir

L’heure est résolument à la transparence. Cette philosophie de la lumière a poussé Bulgari à explorer une nouvelle dimension dont l’expression,...

BASELWORLD 2017: Octo Tourbillon Saphir – Une complication transparent

L’heure est résolument à la transparence. Cette philosophie de la connaissance et de la lumière a poussé Bulgari à...

BASELWORLD 2017: Octo Finissimo Automatique – Un troisième record du monde pour Bvlgari

Succédant au Tourbillon et à la Répétition Minutes, cette nouveauté repousse une nouvelle fois les frontières horlog...

The B-Dinner: Rome intemporelle avec Bulgari & Watchonista