tudor heritage black bay bronze blue 140

Avis aux collectionneurs: le bleu TUDOR s’installe chez Bucherer 

A la veille de célébrer son 130e anniversaire, l’enseigne Bucherer perpétue la tradition de montres créées spécifiquement pour elle. Tudor y va, en mode Blue Edition, de son Heritage Black Bay Bronze.

Par Joel Grandjean
Rédacteur en Chef

On le sait, le bleu est dans l’air. C’est cyclique, il s’en va, puis revient. Installé à demeure dans toute collection horlogère qui se respecte, le bleu s’offre de temps à autre une virée sous les projecteurs de la tendance. Et de se décliner sous toutes ses formes, multiplicité de nuances et de profondeurs, rendus et effets.

‘B’ comme Bucherer, comme Bleu

Il se trouve que cette couleur fait partie de l’ADN de Bucherer, la plus prestigieuse des enseignes de distribution horlogères, mais également active dans les univers de la joaillerie et de l’horlogerie de marque. Depuis que l’enseigne existe et a été créée à Lucerne en 1888, avant de s’étendre à toute la Suisse et même au-delà, la pratique veut que les marques horlogères présentes dans ses vitrines se plient à l’art des personnalisations. Ainsi naissent depuis toujours des montres parfois adeptes d’un co-branding qui se fait de plus en plus rare, ou d’une exécution différente qui les distingue de leur allure originelle. Nul doute que ces références ‘hors catalogue’ sont autant de graines potentielles de collectors. Surtout si la marque qui s’y livre est déjà, par essence, sujette aux attentions fébriles des collectionneurs, surtout lorsqu’elle dispose déjà de son cercle d’afficionados. 

C’est le cas de Tudor notamment, surtout depuis que la Genevoise en 2010 s’est lancée, avec une montre hommage à son chronographe d’origine, dans un processus particulier de création qui consiste à puiser dans la richesse de son histoire, des traits de design ou des détails de pièces iconiques, pour créer, sans pour autant tomber dans l’allégeance béate à son passé, de nouvelles pièces aux potentiels dopés par des prix d’accroche particulièrement séduisants. Peut-être pourrait-on même admettre que, au travers de cette démarche réellement visionnaire et canalisée sous la bannière Heritage, la marque a posé les bases du courant néo-vintage actuel. Toujours est-il que les collectionneurs, et c’est assez rare pour ne pas le souligner, se sont rués sur ces nouveautés et non plus uniquement sur les pièces circulant dans les univers du déjà-porté. Bref, ils les ont traquées, se les sont appropriées, ont été comblés, entendus, parfois même désarçonnés et bousculés par d’impensables surprises. Comme l’annonce en 2015 de la naissance d’un calibre de base maison, prenant tout le monde de court.

‘B’ comme Black Bay, Bronze et… Bleu!

Parmi les modèles les plus appréciés par cette nouvelle race de faiseurs de tendances, il y a la récente déclinaison bronze de la Black Bay. La Tudor Heritage Black Bay Bronze, 43 mm de diamètre, a la particularité d’être taillée dans du cupro-aluminium haute performance. Ce matériau, surtout utilisé dans l’ingénierie navale, notamment pour les composants immergés des bateaux telles que leurs hélices par exemple, est un clin d’œil aux cuivres des navires anciens voire aux équipements des scaphandriers. Son lustre bronzé se prête à la patine du temps, toujours différente selon que son porteur soit plus ou moins exposé aux influences atmosphériques déterminantes. Ici, cette ‘couche de vécu’ se dépose de manière homogène puisque les surfaces ont été intensément satinées.

C’est à cette pièce dont le cadran bombé d’origine avait la chaleur du marron, que la marque a offert son bleu iconique. Un bleu sésame qui lui ouvre les portes de la galerie Bucherer Blue Editions et qui risque d’en bousculer le classement actuel des meilleures ventes. Un bleu tel que Tudor sait les faire, une de ces teintes qui avait fait le succès de la sortie en 2015 de la Pelagos. Comme ses sœurs fabriquées en série, cette édition limitée dédiée au bleu incarne les valeurs patrimoniales de la marque à la rose créée par Hans Wilsdorf. 

Véritable instrument de mesure, elle dispose d’aiguilles baptisées snowflake en raison de la forme particulière de leurs pointes, d’une couronne de remontage XXL qui empreinte esthétiquement aussi à la célèbre référence 7924 de 1958, un modèle surnommé Big Crown, réputé pour avoir équipé dans les années 70 la Marine Nationale de France. Autre allusion au passé Tudor, glace et cadrans sont bombés. Quant à l’apparition de nouvelles subtilités stylistiques, relevons les biseaux particulièrement marqués des cornes ainsi que les trous de barrettes apparents qui y sont logés.

‘C’ comme cœur et COSC

Côté cœur, c’est le calibre mécanique Manufacture MT5601, à remontage automatique et d’une fréquence de 4 Hertz – 28'800 alternances par heure – qui donne le rythme. Son spiral silicium, partie intégrante d’un organe réglant régulé par un oscillateur à inertie variable, lui confère une réserve de marche de 70 heures environ. Quant à sa précision, elle est garantie par le COSC, le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres, à savoir l’organe régleur de la Confédération Helvétique. Offerte à la maison Bucherer, comme une alternative jubilatoire bleutée juste avant son jubilé, cette Heritage Black Bay Bronze Blue Edition fait réellement partie des must have du moment.

http://www.bucherer.com/fr/montres/blue-editions
http://tudorwatch.com

L'éclat doré de la Black Bay

Par Ross PoveyCollectionneur Expert Tudor
2016 a été une année des plus florissantes pour Tudor: la marque nous a offert la Black Bay 36 dans le classique design "Ovettone...

TUDOR HERITAGE BLACK BAY BRONZE BLUE BUCHERER EDITION