François Henry Bennahmias CEO Audemars Piguet Original

Interview avec François-Henry Bennahmias

Audemars Piguet a longtemps été critiqué de vivre dans l’ombre de la Royal Oak, une icône au boitier de forme octogonale conçue par Gérald Genta. En 2015, la marque fait taire les mauvaises langues avec un hommage aux femmes et en soulignant la raison pour laquelle la manufacture suisse du Brassus soit encore à son apothéose. Six questions à François-Henri Bennhamias, nommé CEO en 2013.

Par Eléonor Picciotto

Comment vous est venue l’idée de la Diamond Punk ?

Quand on a commencé à travailler sur la Diamond Punk, on n’avait pas l’intention de la compléter. Toutes nos équipes et tout le reste de la manufacture étaient contre la production de cette pièce. Audemars Piguet avait longtemps été une marque horlogère et non joaillière. Mais en dépit de leur réticence, j’ai décidé d’aller de l’avant. Ils devaient trouver une solution car nous allions compléter la pièce ! En général, les pièces joaillières sont difficiles à porter et très inconfortables sur le poignet. Mais quand elles sont bien ajustées, on en reste bouche bée. C’était précisément ce qu’on voulait faire.

Audemars Piguet Diamond Punk L' Audemars Piguet Diamond Punk

Comment avait vous fait ?

En janvier 2014, le premier prototype du Diamond Punk a vu le jour mais n’a pas été approuvé.

D’après l’équipe, ce Diamond Punk ne reflétait pas l’identité de la marque, on ne pouvait y ressentir l’ADN d’Audemars Piguet et c’était la raison pour laquelle ils étaient d’avis qu’il serait peu réaliste de créer une telle pièce. Mais je ne leur ai pas laissé d’autre choix que de la produire. Cela m’était égal, je voulais cette pièce et je l’ai eue.

Comment voyez-vous la joaillerie horlogère aujourd’hui?

Grandissante ! Il y a une demande grandissante pour les montres femmes et on en trouve des pièces des plus folles les unes que les autres. Et on déjà a entamé la création de notre prochaine montre bijou. Si vous avez vu un Diamond Punk l’an dernier, préparez-vous pour un Punk-Punk l’an prochain.

Audemars Piguet Millenary Hand Wound L'Audemars Piguet Millenary Hand Wound

Pourquoi aviez-vous décidé de vous concentrer sur la présentation des montres femmes lors du SIHH ?

Les collections pour femmes d’AP doivent faire sensation. Elles doivent être découvertes, comprises, connues, désirées et achetées. Etant donné que les femmes s’intéressent de plus en plus à l’horlogerie et aux garde-temps qui leur sont dédiés, on a bien fait d’imposer notre style féminin et de suivre la tendance à notre façon.

Comment voyez-vous le futur de l’horlogerie féminine ?

Le pouvoir des femmes ne fait qu’accroitre et leur intérêt en les montres – de vraies montres – grandit encore plus. A part quelques exceptions telles que la Happy Diamond de Chopard ou la Chanel J12, il n’arrive que très rarement que des pièces horlogères féminines soient un succès. Plus les femmes sont exposées à l’horlogerie, plus elles seront intéressées. Mais cela prend du temps et ce temps doit être utilisé intelligemment pour causer un effet pyramidal : donner une image, offrir un beau concept, créer une pièce cool et émouvoir les femmes !

Freida Pinto L'actrice Freida Pinto incarne à la perfection les femmes AP


Quelle est votre priorité numéro un pour Audemars Piguet ?

Implémenter la stratégie qu’on avait conçu il y a trois et qui favorise la création de montres de qualité au lieu d’une production en masse. Et bien entendu, il serait vraiment maladroit de notre part de mettre de côté la Royal Oak – on ne peut pas tuer la poule aux œufs d’or. Toutefois, aussi iconique que soit la Royal Oak, elle n’est pas la seule pièce unique d’AP !

Et justement, en début de juillet, Audemars Piguet a organisé une présentation mondiale de la collection Audemars Piguet Millenary avec l’iconique montre bracelet ovale pour femmes. François-Henri Bennhamias a aussi introduit la nouvelle ambassadrice d’AP, l’actrice indienne Freida Pinto qui incarne parfaitement les femmes AP.

Mais ne soyez pas jalouses car vous pouvez devenir une Femme AP aussi. Vous n’avez qu’à utiliser le hashtag #APWoman. Après tout, #Assimpleasthat #APwilleventhankyouforthat ! (c’est aussi simple que ça et AP vous remerciera)

Audemars Piguet Royal Oak: 1972 vs 2012

Par Audrey HumbertContributeur
En 1972, le modèle iconique Royal Oak, créé par Gérald Genta, était introduit à la foire de Bâle. Pour c...