junod

Prix Gaïa 2011 – François Junod. Catégorie Artisanat-Création

Automatier dans la tradition des grands horlogers du 18ème siècle, François Junod après ses études à l'École technique a effectué en parallèle un diplôme à l'École des beaux-arts de Lausanne et fait un apprentissage de réparateur d'automates.

C'est à Ste-Croix (VD), haut-lieu de création des instruments de musique à automates, qu'il s'installe pour développer son art. 

L'automatier

Si son rattachement à l'art et à la tradition initiés par les Jaquet-Droz est fort, il n'en demeure pas moins qu'il souhaite insuffler un modernisme et une contemporanéité importants à ses créations.
Il réalise ainsi avec un cercle de collaborateurs de multiples projets, commandes de riches particuliers, d'entreprises ou de collectivités, les automates sortis de l'imagination de François Junod rivalisent de poésie et de rêve. 

François Junod Automate

Mais que l'on ne s'y trompe pas, ces êtres et ces créations inspirés de l'histoire ou de notre temps recèlent des engrenages et des rouages d'une perfection telle qu'ils se font oublier, ainsi demeure la magie voulue par leur créateur. 

Les Oeuvres

Relevons ici parmi les œuvres de François Junod, trois d'entre elles, tout d'abord le Tapis Volant (2000) réalisé à l'occasion du centenaire de La Semeuse de La Chaux- de-Fonds, automate relevant de la tradition, où un Turc boit tranquillement son café installé sur son tapis volant. 

Automate

En 2007, François Junod installe à Leganés, banlieue madrilène, sur l'Hôtel-de-Ville, en-dessous de l'antique horloge, 6 automates grandeur nature qui vont défiler deux fois par jour: le héraut, suivi de la danseuse espagnole, du cheval, de deux enfants jouant à la balle et de la grand-mère s'avancent en procession à la manière des horloges à automates du Moyen Âge.

En 2010, c'est avec émerveillement que l'on découvre l'androïde le plus achevé de tous les temps, Alexandre Pouchkine, non seulement il écrit, mais il le fait de manière aléatoire, compliquant à l'extrême l'art de l'automate. Ainsi, Pouchkine continue en quelque sorte son œuvre littéraire, 24 mots lui permettent 1458 combinaisons pour créer de courts poèmes de deux strophes. 

Le jury du prix Gaïa a souhaité distinguer le créateur et l'artisan qui a su insuffler la vie à ses créations pour le plus grand plaisir et l'admiration de tous.

Prix Gaïa 2011 – Pierre-Yves Donzé. Catégorie Histoire-Recherche

Actuellement Fellow researcher à l'Université d'Osaka (Japon), Pierre-Yves Donzé a notamment été collaborateur...