Oris présente la Big Crown Bronze Pointer Date

Communiqué de presse

Oris présente la Big Crown Bronze Pointer Date

Oris habille son modèle iconique de bronze, symbole éternel du rôle que ce matériau a joué dans l’une des plus grandes histoires de l’horlogerie

Le retour à l’âge de bronze

Oris célèbre le rôle historique de sa montre emblématique. La Big Crown Pointer Date s’enveloppe de bronze massif, jusque sur son cadran, en utilisant une finition sur-mesure pour rendre chaque pièce unique

Il est difficile d’expliquer pourquoi un design a plus d’impact et de valeur qu’un autre. Comment se fait-il qu’un millimètre par-ci, ou un trait fin par-là, puisse être à l’origine du succès et la longévité d’un modèle ?
 

Oris Big Crown Bronze Pointer Date

En 1938, Oris concevait pour les aviateurs la première Big Crown Pointer Date. Pourvue d’une couronne surdimensionnée, permettant de régler facilement leur montre sans avoir à enlever leurs épais gants en cuir, elle était dotée d’un cadran à l’excellente lisibilité, grâce aux chiffres arabes notamment. En créant un instrument fonctionnel, la maison souhaitait concevoir aussi un bel objet.

«La beauté est le moteur de nos décisions», déclare Rolf Studer, co-dirigeant d’Oris. « L’attrait et les coups de cœur nous poussent à investir. Nous achetons ce que nous aimons. Avec une montre, c’est particulièrement vrai. Le cœur l’emporte souvent sur la raison. »

L’intérêt pour la Big Crown Pointer Date doit beaucoup à son design original. Mais aussi à son rôle dans la renaissance d’Oris, après la crise du quartz dans les années 1970. « Au milieu et à la fin des années 1980, Oris décide de reconstruire l’entreprise en créant uniquement des montres mécaniques. Le choix s’est donc porté sur la Big Crown Pointer Date», poursuit M. Studer. « Elle a une histoire et une valeur sentimentale avec lesquelles les modèles à quartz ne pouvaient pas rivaliser. Elle est devenue une signature d’Oris et un symbole de la renaissance spectaculaire de l’industrie horlogère suisse. »
 

Bronze patination

Trente ans plus tard, Oris présente la Big Crown Bronze Pointer Date (photo). Le boîtier et le cadran en bronze illustrent l’héritage industriel d’Oris et son approche innovante. Le cadran a subi un traitement chimique avant d’être recouvert d’une laque mate transparente, faisant ainsi de chaque pièce un modèle unique.

A l’origine de la décision déterminante pour la maison horlogère dans les années 1980, le Dr Rolf Portmann qui vient de fêter ses 90 ans. Aujourd’hui président honoraire d’Oris, il revient sur son parcours étonnant.

Faire le point

Une montre en bronze qui indique l’heure et la date ? Oui, mais l’historique Oris Big Crown Pointer Date est bien plus que cela.

Où en seraient l’horlogerie en général, et les montres-bracelets en particulier, sans l’aviation ? La naissance des voyages aériens a engendré un changement radical dans de nombreux domaines comme l’industrie, la politique internationale et la mobilité sociale. Elle a suscité le besoin de porter au poignet un instrument capable d’afficher le temps avec précision mais aussi des mesures de navigation telles que la position, la consommation de carburant et la vitesse moyenne.

Les premières montres conçues pour les pilotes devaient être très lisibles afin que chaque calcul puisse être effectué rapidement. Elles devaient être aussi facilement réglables, robustes, fiables et résistantes aux mouvements ressentis dans le cockpit.
 

Oris Big Crown Bronze Pointer Date

Fondée en 1904, la maison Oris a mis au point sa première montre pour les pilotes vers 1910. Après la traversée de la Manche par Louis Blériot en 1908, elle a fabriqué une montre de poche sur laquelle un avion Blériot est gravé sur le boîtier. Mais c’est en 1917 que la maison présentait sa première montre-bracelet, dont le réglage ne pouvait s’effectuer qu’en appuyant le bouton-poussoir de sécurité situé au-dessus de la couronne. Il y a deux ans, Oris a créé une superbe réinterprétation pour célébrer le centenaire de ce modèle historique.

La guerre a stimulé les avancées dans l’horlogerie comme dans l’aviation. En 1938, Oris produit une montre connue sous le nom de Big Crown Pointer Date. Doté d’une lunette cannelée (pour offrir un bon grip) son boîtier est également équipé d’une couronne surdimensionnée, que le pilote peut facilement manipuler, même quand il porte ses gants. Côté cadran, la montre possède une aiguille centrale additionnelle dont l’extrémité singulière sert à pointer la date, et de grands chiffres arabes pour garantir une lecture rapide du temps. Elle est simple, logique et utile.
 

Oris Big Crown Bronze Pointer Date

Plus de 80 ans plus tard, la Big Crown Pointer Date suit toujours les mêmes principes de fabrication. Au fil du temps, elle s’est affinée, des améliorations matérielles et mécaniques ont été apportées, mais son esprit pionnier intemporel demeure.

La nouvelle Oris Big Crown Bronze Pointer Date perpétue l’histoire. Son boîtier est façonné en bronze massif, un matériau qui rappelle les racines industrielles de la maison indépendante et qui, avec le temps, se patinera pour raconter sa propre histoire. Devenue la pièce maîtresse, la Big Crown Pointer Date n’a jamais cessé d’être produite. Certains disent que sans elle, Oris n’aurait pu jouir de la réputation qu’elle a aujourd’hui. Elle est l’essence même de la maison.

Oris Big Crown Bronze Pointer Date at Zermatt