bulgari serpenti new york
Vintage & Enchères

Que d’émotions avec la collection Bulgari Serpenti!

“Le seul mot italien que connaisse Elizabeth est Bulgari”, a un jour confié le comédien Richard Burton au sujet d’Elizabeth Taylor.

Par Audrey Humbert
Contributeur

Il n’y a pas d'autres maison joaillière que Bulgari qui soit aussi fortement associée aux serpents. De même, personne n’est aussi éponyme de la marque que l’était Elizabeth Taylor.

L'actrice tomba sous le charme de Bulgari dans les années 60, à l’époque où la collection Serpenti est présentée. Jusqu’à sa mort en 2011, elle collectionne les montres de la maison fondée en 1884. Sa collection est ensuite vendue pour un total de $156'756'576 durant des enchères mémorables organisées par Christie’s.

Elizabeth Taylor sur le tournage de Cléopâtre en 1962 avec sa Serpenti au poignet Elizabeth Taylor sur le tournage de Cléopâtre en 1962 avec sa Serpenti au poignet

Etant l’une des premières clientes de la collection Serpenti et sa renommée en tant que comédienne lui valent sûrement l’association étroite qu’on lui prête avec la marque.

Inspirée des ères hellénistes et romaines, la collection Serpenti de Bulgari fut initialement présentée avec à travers un corps de serpent flexible en or où la tête et la queue sont serties de diamants. Peu après, elle est déclinée par la marque qui commença à fabriquer des montres customisées dans les années 20.

Bulgari Serpenti La Bulgari Serpenti d'Elisabeth Taylor’s a été vendue par Dreweatts & Bloomsbury le 27 novembre 2014

Les écailles sont finement décorées d’émail polychrome ou de pierres précieuses. Chaque pièce de la collection est rendue unique par le choix des couleurs et des matériaux.

Le modèle « Cleopatra », nommé en référence au film dans lequel Liz Taylor joue le rôle de Cléopâtre et au cours duquel elle est photographiée avec le serpent au poignet, est l’une des déclinaisons initiales de la collection Serpenti. Elle fut adjugée à $974'500 lors de la vente aux enchères Christie’s organisée le 13 décembre 2011 à New York et rejoignit une importante collection. Toutefois, d’après nos informations, un second exemplaire fut vendu à une grande famille italienne en 1963, la seule occasion où un second exemplaire de la pièce emblématique fut disponible.

Bulgari Serpenti 662,500£, le record mondial pour une montre Bulgari Serpenti achetée aux enchères!

Il semble que ces montres serpent ont un succès constant, dépassant souvent les estimations pourtant élevées. On retrouve ce même succès avec une autre pièce de la collection d’Elizabeth Taylor: la Bulgari Serpenti blanche et verte vendue par la maison d’enchères Dreweatts & Bloomsbury le 27 novembre 2014. Peu après, une déclinaison impressionnante en émail noir et diamants sertis est vendue chez Christie’s à Londres. Elle atteint un nouveau record avec £662'000, soit plus de deux fois les £180'000 - £250'000 estimés.

La collection connait un tel succès que la marque organise une grande exposition dans sa boutique de référence sur la « Fifth Avenue» et célèbre à la même occasion l’année du serpent. C’est le moment que tous les clients attendaient: ils peuvent enfin découvrir plus de ces modèles emblématiques et vintage. C’était aussi l’occasion pour la marque d’illustrer la collection Bulgari Serpenti dans un livre signé Marion Fasel et publié par Assouline. Il offre aux visiteurs un souvenir parfait de l’émotion incarnée par chaque objet d’art de la collection.

Bulgari Serpenti Un collier/ceinture de Bulgari en email, diamants et or, vers 1965 (FD Gallery)

Un modèle semblable à celui illustré dans le livre fut adjugé pour  CHF 50'400 chez Christie’s à Genève en 2006. Mais cette vente se fait avant que le livre confirmant la suprématie de la marque dans ce segment des montres bijou soit publié. Ce modèle arbore des écailles en émail vertes, blanches, bleues et noires qui sont rehaussées de deux yeux serties d’émeraudes en forme de poires.

Parmi cette riche variété de pièces qui donnent l’impression qu’elles sont chacune unique parla conjugaison de matériel et de couleur qu’elles arborent, il s’avère très difficile de se prononcer sur un coup de cœur. Il semble que l’énergie créative des designers est sans fin. Toutefois, pour la vente « Magnificent Jewels & Noble Jewels » organisée le 12 novembre 2014 à Genève mon coup de cœur de la saison va au lot 243 pour son vert éclatant.

The B-Dinner: Rome hors du temps avec Bulgari et Watchonista

Par Frédéric BrunRédacteur en Chef Montres Magazine
A l’invitation de Bulgari, avec la complicité de Watchonista, la fine fleur des influenceurs horlogers européens à découvert la créativité de la maison...