Vintage & Enchères

Phillips Geneva Auction NINE met les indépendants à l’honneur

Phillips est l’une des plus grandes maisons de ventes aux enchères. Réputée pour ses choix tant dans l’art que l’horlogerie. A la croisée de ces deux univers se retrouvent les horlogers indépendants. Phillips leur fait une place d’honneur pour cette Geneva Auction NINE qui se tient du 11 au 12 mai à l’Hôtel La Réserve.

Par Benjamin Teisseire
Éditeur et développement commercial

La montée de l’intérêt pour les horlogers indépendants est indéniable depuis de nombreuses années. On les retrouve désormais dans les ventes aux enchères, preuve que leur travail est de plus en plus reconnu. Tant au niveau horloger qu’artistique. La maison Phillips l’a bien compris depuis longtemps, grâce, notamment au flair d’Alexandre Ghotbi, directeur associé de Phillips Watches, fervent promoteur de l’horlogerie indépendante.
 

Geneva Auction NINE se tient du 11 au 12 mai à l’Hôtel La Réserve

Pour la troisième saison consécutive, Phillips a sélectionné certains des horlogers les plus emblématiques et créatifs, qui insufflent un nouvel élan à cette haute horlogerie mécanique et déchainent les passions des collectionneurs. Ils incarnent la notion même d’indépendance : une liberté totale de création, loin des diktats du marketing horloger. Tour d’horizon des chefs d’œuvre à saisir chez Philips ce week-end à Genève dans l’Atelier des Indépendants.
 

Les incontournables

Un nom est indissociable du concept même d’horlogerie indépendante : Georges Daniels. Le maître horloger britannique autodidacte de l’île de Man était illustre pour créer entièrement ses garde-temps à la main – boîtiers et cadrans inclus. Inventeur de l’échappement co-axial, ses montres sont rares et extrêmement recherchées. Phillips en propose deux.
 

Lot 34: George Daniels

LA montre de poche Georges Daniels Grand Complication (lot N°34) en or jaune. C’est une pièce unique multipliant les complications : calendrier perpétuel instantané avec date rétrograde, tourbillon co-axial, phases de lunes, répétition minute, équation du temps, réserve de marche et thermomètre. Véritable chef d’œuvre d’horlogerie, sa portée historique et sa charge émotionnelle devraient lui faire atteindre des sommets inégalés. La seconde pièce est la montre Anniversaire de Georges Daniels (Lot N°32), synthèse du génie épuré de cet horloger mythique. La bataille sera rude pour acquérir ses deux garde-temps représentant des pans entiers de l’horlogerie indépendante.
 

Lot 34: George Daniels. (Estimation sur demande)
Lot 32: George Daniels.

Dans le droit sillage du maître anglais, on retrouve un habitué des ventes aux enchères : François-Paul Journe, véritable fer de lance du rayonnement du mouvement des indépendants depuis plus de trente ans. Il crée, invente, rend hommage aux grands horlogers du XVIIIème siècle. Ses montres sont extrêmement recherchées de tous les vrais collectionneurs.
 

Lot 33: F.P.Journe

Deux possibilités s’offrent à ceux-ci ce week-end à Genève. Un chronomètre à Résonance en platine (Lot N°33) avec ses deux fuseaux horaires sur deux cadrans symétriques et deux échappements qui rentrent en résonance, selon les principes du fameux horloger Aristide Janvier, dont François-Paul s’inspire. La beauté du mouvement en or est simplement époustouflante. Le lot N°193, l’Octa Lune 38mm, elle aussi en platine, offre la possibilité d’acquérir le premier mouvement automatique du maître français. À saisir !
 

Lot 193: F.P.Journe

Un autre grand nom du design horloger indépendant résonnera pour les lots N°35, 115 et 116 : Gérard Genta. Rares sont les créations arborant son nom et ses garde-temps atypiques – Grande et Petite Sonnerie, Octo Biretro et Octo Mosaic – susciteront sans doute l’intérêt de nombreux collectionneurs.
 

Lot 35: Gérald Genta
Lot 115: Gérald Genta
Lot 116: Gérald Genta

Les modernes

Après les précurseurs et les pionniers viennent quelques noms qui ont, eux aussi, réussi à porter hauts les couleurs de cette haute horlogerie de niche. Maximilien Büsser et MB&F sera représenté par deux superbes pièces, les lots N°140 et 142, respectivement une Legacy Machine 1 en platine au cadran bleu ciel somptueux et la HM6 Space Pirate en or rose. Classicisme horloger et créativité extrême. L’univers MB&F dans toute sa splendeur titillera certainement les appétits des collectionneurs.
 

Lot 140: MB&F
Lot 142: MB&F

Une magnifique Vingt-8 GMT en or blanc - avec son cadran gravé à la main par le maître Kari Voutilainen – et ses cornes de vaches devrait aussi attiser les convoitises avec le lot N°141. De même que le Galet Surprise Tourbillon de Laurent Ferrier qui dévoile ses dessous pavés de diamants baguettes dans le lot N°197. Enfin, l’ingéniosité de Ludovic Ballouard sera révélée par le lot N°195 et son Upside Down avec son cadran scintillant en aventurine.
 

Lot 141: Voutilainen
Lot 197: Laurent Ferrier
Lot 195: Ludovic Ballouard

Les stars montantes

Fidèle à sa volonté de promouvoir l’univers de ces créateurs horlogers de génie d’hier, d’aujourd’hui et de demain, Phillips leur consacre aussi une exposition visible sur place où les collectionneurs pourront découvrir 13 autres noms d’indépendants, futures stars de ventes aux enchères à venir. On pourra ainsi voir les garde-temps uniques d’Akrivia de Rexhep Rexhepi, AK-06 et Chronomètre Contemporain.
 

Rexhep Rexhepi Akrivia Chronomètre Contemporain
Rexhep Rexhepi

Le jeune horloger voit sa renommée auprès des collectionneurs avertis grandir régulièrement tant il est comparé à un autre monument, Philippe Dufour. On retrouvera aussi Roger Smith de l’île de Man, digne héritier de Georges Daniels ou encore Urwerk et ses créations incomparables. Enfin, Derek Pratt, peut-être le plus méconnu des indépendants, sera aussi présent dans cette belle exposition avec des créations en collaboration avec Urban Jurgensen, un autre nom glorieux du passé.
 

Urban Jurgensen

Une exposition à découvrir de toute urgence. Pour le plus grand plaisir des amateurs de belle horlogerie indépendante et les collectionneurs avisés.

(Photos par Pierre Vogel)