Parmigiani Tonda 1950 Skeleton

Tonda 1950 squelette, invitation à une promenade mécanique

En dévoilant le cœur de sa Tonda, Parmigiani Fleurier révèle l’élégance de son mouvement et la qualité des finitions dont chaque composant a fait l’objet.

Par Marco Cattaneo
Journaliste

Je l’ai tournée et retournée, j’ai scruté en transparence son mouvement squeletté et j’ai fini par trouver ce que je cherchais, ce détail qui résume à lui seul l’élégance et la qualité des finitions de cette Tonda 1950 squelette, signée Parmigiani Fleurier. Je l’ai découvert à travers le fond saphir, une minuscule pointe de métal qui semble indiquer l’axe de la roue des minutes. Elle est extraordinairement fine et comme suspendue dans le vide. On comprend côté cadran que c’est le bout de l’un des index rhodiés appliqués sur le réhaut, celui qui est situé à cinq heures.

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette

Une collection d’angles rentrants

J’aurais bien sûr pu choisir quelque chose de plus frappant, comme le jeu de la lumière sur les ponts anglés et décorés de traits tirés, la laque luminescente blanche qui recouvre les aiguilles et donnent à la pièce une excellente lisibilité, cette ouverture à neuf heures en forme de pétale de lotus, à travers laquelle on découvre la masse gravée du micro-rotor, ou encore cette impressionnante collection d’angles rentrants, forcément nés du travail patient et artisanal d’un horloger. Mais voilà, tant pis pour l’orthodoxie horlogère, ce qui me plaît le plus, c’est le bout de cet index à cinq heures, vu en transparence depuis le fond de boîte.

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette

Le squelettage délicat révèle la qualité de ce calibre maison PF705, épais d’à peine 2,6 millimètres. C’est une œuvre d’art, un tableau mécanique qu’on aurait subitement envie de comprendre, en suivant comme dans un jeu de piste le chemin qu’emprunte l’énergie à travers les 39 millimètres du boîtier en or blanc.

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette

Sur la piste de l’énergie

Tout commence à dix heures, avec le balancement du micro-rotor en platine. Il est gravé sur ses deux faces, celle du dessus reprenant le profil «goutte d’eau» caractéristique des cornes de la marque. En inclinant doucement la montre de gauche à droite, on le voit entraîner les rouages qui mèneront son énergie cinétique jusqu’au barillet situé à deux heures. Le ressort bien visible peut se lire comme un indicateur de réserve de marche, tant son état de tension est évident: la montre est bientôt arrêtée lorsque sa lame distendue laisse filtrer la lumière, elle est parfaitement remontée lorsqu’il est au contraire enroulé sur lui-même, semblable à un disque de métal. De là, le regard glisse le long des trois roues – heures, minutes, secondes – jusqu’à l’organe réglant. L’oscillation du balancier et de son spiral, et le mouvement des deux rubis qui viennent alternativement jouer avec les dents de la roue d’échappement, offrent un spectacle presque hypnotique.

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette

Cette Tonda 1950 squelette, que Parmigiani Fleurier a présentée lors du SIHH 2015, est agréable au porter, d’une élégance somme toute discrète grâce aux lignes épurées et classiques de sa boîte qui viennent équilibrer l’aspect spectaculaire du mouvement squeletté. Grâce aussi aux cornes si caractéristiques, signature reconnaissable de la marque, qui ajoutent encore à l’ergonomie de la montre. Le bracelet alligator signé Hermès est fermé par une boucle ardillon ornée du monogramme de Parmigiani Fleurier.

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette

Et recevez chaque semaine une sélection personnalisée d'articles.

Pre-SIHH 2015: Tonda 1950 Squelette

PARMIGIANI FLEURIER PRÉSENTE L’ÉDITION « SQUELETTE » DE LA TONDA 1950, METTANT AINSI À NU LES ATTRIBUTS ET LE...