TAG Heuer Carbonizes Baselworld With The New Autavia Isograph (Hands-On)
Baselworld

TAG Heuer atomise Baselworld avec la nouvelle Autavia Isograph

La montre sport classique de TAG Heuer reprend vie sous la forme d'une collection autonome de sept pièces.

Par Rhonda Riche
Journaliste

nspirée du chronographe automobile classique de TAG Heuer, cette nouvelle famille de la collection Autavia propose sept nouvelles références 42mm dont deux en bronze. Mais l'histoire la plus marquante de ce redémarrage est que ces garde-temps emblématiques intègrent désormais la technologie des ressorts en carbone composite (regardez notre VIDEO) que la manufacture a présentée plus tôt cette année avec le Calibre Carrera Heuer 02T Tourbillon Nanograph (à lire ICI).

Personnalité d'Autavia

Il y a cette tendance à prendre des montres fort prisées, à les mettre au goût du jour avec la technologie de pointe et à les construire ensuite pour les proposer comme une collection. C'est une tendance rafraîchissante qui permet aux marques de se développer et d'explorer. Il s’agit d’explorer les possibilités d'une montre, de garder les collections en rangs serrés tout en continuant à plaire aux consommateurs qui veulent quelque chose de nouveau.
 

Si cette collection ne comporte pas de chronographe, l'objectif de cette réintroduction n'était pas de recréer mais de reformuler au goût du jour la personnalité d'Autavia des années 1960, c'est-à-dire une montre à la fois robuste, fiable et évolutive.
 

Les origines de l'Autavia remontent à plus loin que l'ère Jack Heuer. En 1911, le grand-père de Jack, Edouard, possédait la deuxième voiture dans son canton suisse. A l'époque, conduire et prendre en mains une automobile était une aventure. À bien des égards, c'était comme monter sur un cheval fougueux, ce qui fait, que vérifier sa montre de poche était délicat. Edouard a saisi d’emblée le besoin d'instruments de tableau de bord en mains libres pour aider à mesurer le temps et la distance. D'où le début de l'héritage du sport automobile de TAG Heuer.
 

Evolutive

Si l'histoire de Heuer est une part importante de la nouvelle collection Autavia, l'ère postérieure à la fusion TAG est tout aussi importante.
 

TAG Heuer se présente comme un horloger d'avant-garde. Et c'est l'utilisation de cette technologie innovante de ressorts en carbone composite qui distingue chaque pièce en tant qu'Isograph, et l'horloger d'avant-garde s'appuie sur son héritage pour faire vivre cette saga. Je vous recommande fortement de lire et/ou de regarder la couverture de Watchonista sur cette nouvelle technologie (ICI et ICI).
 

Le préfixe Iso a pour origine le grec ancien qui signifie égal. Et ce nouveau matériau est destiné à maintenir l'équilibre du ressort moteur quels que soient les effets de choc, de température ou de gravité.
 

Bien que la nouvelle collection ne comporte que sept références, grâce à son bracelet et son système de bracelet à libération rapide, elle est également ouverte à des configurations infinies. Et les variantes à boîtier en bronze offrent également une expérience unique car la patine réagit au vécu personnel de son propriétaire.
 

Fiable

Fondamentalement, les nouvelles Autavia sont davantage une résurgence qu'une renaissancede ce garde-temps. Il est destiné à être porté tous les jours, et la marque s'appuie sur son mouvement Calibre 5 fiable pour fournir de la puissance. Des détails comme une grande couronne facile à manœuvrer, des chiffres faciles à lire et un voyant lumineux et lisible témoignent également de l'attachement d'Autavia à la fonctionnalité. Mais il y a aussi un clin d'œil à la mode dans la variété des finitions et des couleurs des cadrans ainsi que dans les bracelets interchangeables. Le prix varie entre 3’600 $ et 4’300 $US, l'Autavia Isograph est l'un de mes moments forts de Baselworld 2019.
 

Comme le dit TAG Heuer : L'Autavia n’est pas seulement vintage, mais c’est aussi une montre du futur !

(Photos par Liam O'Donnell)

Visitez la page partenaire de TAG Heuer

Vidéo : L'innovation derrière le spiral Nanograph Carbon de TAG Heuer

Par Watchonista
Watchonista s'entretient avec Guy Semon et son équipe chez TAG Heuer pour découvrir le Nanograph, le premier spiral en carbone au monde.

Exclusif : La nouvelle révolution TAG Heuer du spiral en Composite de Carbone

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
Plongée exclusive à l’intérieur de la manufacture pour découvrir en profondeur cette nouvelle révolution du composite carbon dévoilée dans le dernier...

Au volant avec TAG Heuer et Aston Martin

Par Simon de BurtonJournaliste et auteur
Le partenariat de TAG Heuer avec Aston Martin va plus loin qu’une histoire de F1 et de garde-temps. Il est temps de découvrir les dernières nouveautés...

La famille Aquaracer se dote d’une série spéciale Carbone

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
L'Aquaracer devient encore plus robuste avec cette série spéciale en carbone.

Monterey Car Week 2018 : TAG Heuer apporte des délices vintage et frissons au Carmel-by-the-Sea

Par Josh ShanksRédacteur Etats-Unis
Modèles de collection, voitures de luxe et bien sûr horlogerie de haut vol pour le Museum in Motion qui a fait un arrêt à Carmel-by-the-Sea. Une Aston Martin...

La collection Autavia ouvre un nouveau chapitre pour TAG Heuer

S’appuyant sur son illustre passé, la toute dernière collection TAG Heuer s’inspire des modèles Autavia d’origine en y intégrant la plus...

TAG Heuer | The Autavia Collection Opens A New Chapter

TAG Heuer | The new Autavia Collection

TAG Heuer | The ISOGRAPH Technology