Wyler Chronograph 2007
Vintage & Enchères

Wyler et l’Incaflex reviennent, modèles collectors - Part 2

Wyler Genève fait son grand retour sur la scène horlogère mondiale en 2007. Fidèle à son histoire et à l’invention de l’Incaflex qui fit sa renommée, elle investira l’univers automobile. Avant de disparaître à nouveau…

Par Rémy Solnon
Journaliste spécialisé

Baselworld, printemps 2007. Une année après l’annonce de sa relance par le groupe Binda , le salon international de l'horlogerie et de la bijouterie voit la marque relancer arriver avec un nouveau concept de montres sportives et high tech qui succède à la marque Wyler-Vetta. La star de cinéma italienne et ex-James Bond girl Maria Grazia Cucinotta est la marraine de charme de la collection 2007.

Perpétuant l'esprit de Paul Wyler, Wyler Genève se distingue des autres marques horlogères en proposant les seules montres du marché dotées d'une triple protection composée d’un boîtier antichoc, d’un protège-couronne unique en horlogerie et du fameux balancier Incaflex. Une pièce sertie de 333 diamants est présentée pour illustrer cette triple protection.

Maria Grazia Cucinotta Wyler Maria Grazia Cucinotta a été la marraine de charme Wyler en 2007

Le chronographe Wyler Genève

Produit à 3999 pièces, est le porte-drapeau de cette renaissance. Sa conception reprend le concept de fusion des matériaux - qui a fait le succès de Hublot - en associant titane, or rose, fibre de carbone et caoutchouc. Son design moderne et résolument sportif trouve son inspiration dans l'univers automobile avec une couronne surmoulée de caoutchouc et un bracelet en caoutchouc naturel évoquant la bande de roulement d'un pneumatique, deux poussoirs de chronographe évoquant un pédalier automobile et une masse oscillante en métal lourd noirci ajouré rappelant un disque de frein ventilé.

Le boîtier de forme tonneau se veut sport-chic et "tendance" dans l’esprit d’une montre Richard Mille. De dimensions imposantes - 43,4 mm x 52 mm - il est le premier élément de la triple protection Wyler et fait appel à une construction multipièces en sandwich. Il est composé d'un compartiment en titane dans lequel est enfermé le mouvement qui repose sur un cadre en fibre de carbone. Les deux plaques supérieure et inférieure viennent se fixer dessus au moyen de quatre vis en titane montées sur ressort. Ces vis agissent comme de véritables amortisseurs en assurant la suspension de l'ensemble cadran-mouvement qui permet ainsi d'absorber tous les chocs.

Leur fonctionnement est visible par de petites ouvertures en saphir pratiquées dans la carrure. Le deuxième élément du système de triple protection est le protège-couronne breveté. Il se verrouille et déverrouille au moyen de deux goupilles coulissantes pour pouvoir manipuler la couronne. Enfin, la troisième protection est le fameux balancier Incaflex visible par le verre saphir du fond de boite. Il équipe le mouvement à remontage automatique dérivé d'un calibre ETA 2894-2 largement éprouvé. Il fonctionne à une fréquence de 28800 alternances par heure et offre une réserve de marche de 42 heures.


Chrono Wyler 2007 Wyler Chrono de 2007

Le design sportif du cadran a été particulièrement travaillé. Protégé par un verre saphir traité antireflets, il est divisé en deux zones - intérieure et extérieure - alternant les surfaces brossées. L'agencement classique tricompax est modernisé par l'entourage en forme de "8" des deux compteurs du chronographe. Les chiffres arabes et les index appliqués sont assortis au métal du boitier, tout comme le pourtour des compteurs. Les aiguilles squelettes facettées des heures et minutes sont recouvertes de Superluminova sur leur extrémité. L'aiguille centrale laquée rouge du chronographe est précise au quart de seconde. Enfin, un petit guichet de date prend place à 4h30.

Le chronographe va connaître des ventes soutenues à son lancement. Comme à l'époque de Paul Wyler, sa robustesse va être mise à l'épreuve. Un distributeur de la marque à Taiwan va ainsi rouler sur un des premiers exemplaires avec sa voiture et prouver qu'il continue à fonctionner après le choc. Wyler Genève va également tester la robustesse de sa montre à l'occasion du centenaire du raid Pékin-Paris remporté en 1907 par un pilote italien, le prince Scipione Borghese. Chronométreur officiel du raid anniversaire Paris-Pékin 2007, elle confie au pilote de l'Itala, la voiture du vainqueur, un exemplaire de son chronographe qu'il portera pendant toute la durée de l'épreuve.

Le Tourbillon Paris-Beijing

La marque célèbre cette course du centenaire par la présentation d’un tourbillon en édition spéciale en titane de 8 pièces. Il est basé sur le Tourbillon Wyler Genève qui a été dévoilé à Baselworld en une série limitée à 24 pièces en platine, or rose 18K et titane. L'intérêt de lancer un tourbillon est d'afficher un savoir-faire de haute horlogerie qu'un nombre restreint de manufactures proposait à l'époque. Le succès est au rendez-vous, tous les exemplaires ayant été vendus dans l'année.

Ce modèle qui reprend le boitier à triple protection intègre un "trust index" qui permet de connaître l’amplitude du balancier du calibre WT001 à remontage manuel et la période de temps durant laquelle la précision du mouvement est optimale.

Wyler Tourbillon Wyler Tourbillon Paris-Beijing

Wyler Genève et le monde automobile

Avec des montres au design sportif, Wyler Genève va nouer des liens avec le milieu automobile. Le boitier triple protection sert ainsi d’écrin à une série spéciale célébrant le partenariat exclusif signé avec le carrossier italien Zagato dont le président Andrea Zagato est un ami d'enfance du président du groupe Binda. La montre Wyler-Zagatoest une belle pièce dont le cadran en aluminium brossé évoque la célèbre signature visuelle de Zagato, le double bossage de toit. Son calibre WM1 à remontage manuel offre une autonomie de 8 jours grâce à deux barillets montés en série. Cette édition limitée à 25 exemplaires est également l'occasion pour la marque de mettre en valeur la certification «carbon neutral» que lui a décernée la Carbon Neutral Company britannique pour son action en faveur de l’environnement, devenant ainsi la première marque horlogère suisse éco-responsable.

En 2008, Wyler Genève élargit son offre en proposant de nouvelles configurations de ses chronographeset montres GMT. De nouvelles éditions limitées font leur apparition comme une version en tantale, un métal rare ultra-résistant mais très difficile à usiner, à 88 exemplaires. 76 ans après, Wyler Genève signe à nouveau la montre officielle de la Squadra Azzura, l'équipe italienne de football, à l'occasion des qualifications pour la coupe du monde 2010.

La chute de la maison Wyler

Début 2009, Wyler Genève restructure son offre. Les modèles existants - chronographe, Tourbillon, GMT - sont intégrés sous la dénomination "Code-R". Une nouvelle collection - Code S - est dévoilée pour élargir son offre et sa clientèle cible avec des pièces plus discrètes, aux dimensions plus réduites, qui s'adressent en priorité à une clientèle féminine. Le boîtier triple protection affiche des lignes arrondies et arborent pour la première fois une lunette qui est proposée en céramique, en or ou serties de pierres précieuses. Le cadran ose des teintes colorées et une version en nacre serties de diamants blancs ou de saphirs bleus ou rose. La Code-S reprend le mouvement automatique de la Code-R.

Wyler Zagato Wyler Zagato

Une nouvelle série de Tourbillon est également présentée. Dénommée WT3, cette pièce de haute horlogerie est la première montre produite sous le nouveau label horloger «Poinçon du Jura» qui garantit que les mouvementssont 100% suisses et usinés à 90% dans l’Arc jurassien. Ce label, qui ne rencontrera pas le succès auprès des autres manufactures suisses, fera long feu.

Trois autres grandes courses mythiques

Wyler Genève poursuit son incursion dans le milieu automobile en produisant 182 pièces en tantale d’une montre officielle Paris-Dakar qui sera portée pendant toute l'épreuve par le pilote Stéphane Peterhansel, neuf fois vainqueur du rallye. Quant au chronographe "El Camino Real", en céramique noire, il célèbre la route légendaire de la côte ouest des Etats-Unis. Enfin, le chronographe Code-R "Night Racer" marquera le premier grand prix nocturne de la Formule 1, couru le 28 septembre 2008 à Singapour, l'un des plus gros marchés de la marque.

Mais, si l'année 2009 a commencé sous les meilleurs auspices, Wyler Genève subit de plein fouet la crise économique et horlogère mondiale débutée en 2008.

Wyler Code R Dakar Wyler Code R Dakar

Ses montres sportives "tendance" mais très typées avec des tarifs (trop) élevés sont délaissées par une clientèle qui se réfugie sur les valeurs sûres de l’horlogerie. Seulement un millier de pièces s'écoulent par an. La marque est victime d'une diversification trop rapide sur un marché hyperconcurrentiel, avec un large réseau de distribution développédans plus de cinquante pays. La quasi-totalité du personnel est licenciée au mois de juillet et faute de repreneurs, la faillite est prononcée quatre mois plus tard.                                                    

Ainsi, moins de trois ans après sa renaissance, Wyler Genève disparait à nouveau du paysage horloger malgré l'indéniable qualité de ses garde-temps. Aujourd'hui, ces montres particulières méritent d'être (re)découvertes. La conception innovante de leur système de protection du mouvement, tout comme leur certification unique "carbon neutral" soucieuse de l'environnement, en font assurément de futurs collectors.

Wyler Night Racer Wyler Night Racer

Lisez la première partie de l'article sur la marque historique Wyler Genève

Wyler et le révolutionnaire système Incaflex - Part 1

Par Rémy SolnonJournaliste spécialisé
La marque Wyler Genève? Une descendante de la manufacture créée par Paul Wyler au début du 20e siècle. Elle magnifia dans...