Cartier Drive Grande Date Second Fuseau Rétrograde et indicateur jour nuit

Cartier: Drive de Cartier, symbole d’élégance

Avec Drive de Cartier, la maison parisienne affirme une nouvelle fois son talent dans l’art de donner du volume au temps. Déjà incontournables, elles marient équilibre et élégance pour révéler l’esprit Cartier.

Par Vincent Daveau
Rédacteur France

Créer un nouveau dessin pour une montre comme cela a été fait pour la Drive de Cartier revient à écrire toute une grammaire stylistique en vue de la décliner pour toucher une clientèle sensible à ses accents originaux. Et en matière d’écriture inspirée, la maison Cartier s’y connaît.

Si la première référence relative à la conception d’une montre-bracelet apparaît dans les archives Cartier en 1888, c’est à partir de 1904 et la mise au point d’un instrument destiné au célèbre aventurier et pilote d’avion Alberto Santos-Dumont, que la Maison s’est fait une spécialité des références aux lignes subtiles à porter, non plus dans la poche, mais au poignet. Parmi les créations les plus représentatives de la maison, les adeptes citent la Tank lancée en 1917 et ses nombreuses déclinaisons, la Crash proposée en 1967 et relancée récemment, la fascinante Baignoire pour dame, mais aussi la Santos 100, héritière de celle destinée au dandy aviateur du même nom.

Cartier Drive collection La collection Drive de Cartier

Entretenir la filiation

Dans le microcosme horloger, tout le monde s’accorde à le reconnaître: la nouvelle Drive de Cartier avec son dessin extrapolant la désormais classique forme coussin, s’inscrit dans la lignée de ces modèles emblématiques, réputés pour être des instruments horlogers destinés à accompagner leurs propriétaires lors d’événements nécessitant des tenues soignées. Pensée et dessinée pour être appréhendée par le public comme une référence citadine chic, cette pièce masculine est d’emblée déclinée en une ligne cohérente comprenant un modèle simple et épuré, proposé avec un boîtier en acier ou en or rose de 41 millimètres de diamètre et un cadran argenté «flinqué» ou anthracite, doté de grands chiffres romains cachant la signature secrète de la marque dans la barre du sept.

Cet ensemble affichant l’heure avec petite trotteuse et la date dans un guichet ouvert à trois heures, est animé par le calibre mécanique à remontage automatique 1904 PS-MC et se porte sur un bracelet en alligator fermé par une boucle déployante pour favoriser l’agrément de porter. Sobre et identifiable, cette nouveauté présentée au Salon international de la haute horlogerie qui se tenait en janvier à Genève, devrait rapidement trouver son public de connaisseurs car elle tombe juste au poignet.

Cartier Drive caliber ref. 1904 PS-MC Le calibre ref. 1904 PS-MC anime la collection Drive de Cartier

Essayée récemment, elle fusionne immédiatement avec son porteur car fine, elle passe admirablement bien sous une chemise sans même qu’il soit nécessaire de faire sauter le bouton de la manche comme cela arrive trop souvent. Sobre mais identifiable, légère et subtilement dodue avec son verre saphir légèrement bombé, elle dégage quelque chose d’intemporel qui lui assure de passer les années sans prendre une ride et par conséquent de rester toujours d’actualité. Le propre des bons crus horlogers.

Se faire invitation au voyage avec subtilité

Si la maison parisienne a su affiner son art de donner du volume au temps jusqu’à offrir au monde des références aujourd’hui considérées comme incontournables, elle est également parvenue à produire une déclinaison de la Drive de Cartier d’une rare originalité.

En effet, la Drive de Cartier Grande Date, Second Fuseau, Jour-Nuit est une pièce moderne et élégante dont le boîtier en acier poli-satiné aux courbes tendues et aux lignes raffinées, capte le regard des amateurs de bijoux horlogers.

Drive de Catier Large Date Second Time Zone Day/Night Drive de Cartier Grande Date, Second Fuseau, Jour-Nuit

Animée par un calibre de manufacture 1904-FU MC visible par le fond et parée d’un cadran finement guilloché parcouru de chiffres romains, cette version alliant identité et style avec un zeste d’inspiration automobile, autorisede lire toujours avec le même plaisir à travers cette grammaire stylistique propre à Cartier,  l’heure locale, celle d’un second fuseau rétrograde avec indication jour-nuit et la date dans un grand double guichet, à 12 heures.

Un style qui joue des mécaniques

Les amateurs ont évidemment focalisé sur les deux premières références car leur prix les rend accessibles à ceux qui sauront faire le bon choix. Mais dans ce monde d’image, il faut aussi ce que l’on appelle une «talking piece», une montre dont la complication fasse parler d’elle. Voilà pourquoi Cartier propose également la Drive de Cartier Tourbillon Volant. Pièce de Haute Horlogerie, cette nouvelle montre est équipée du mouvement mécanique à remontage manuel 9452 MC. Certifiée Poinçon de Genève, cette merveille sort des rangs et est assemblée et réglée dans les ateliers Poinçon de Genève de Haute Horlogerie Cartier situés à l’étage de la boutique Cartier du 35 rue du Rhône, en plein cœur de Genève.

Drive de Cartier Flying Tourbillon Drive de Cartier tourbillon volant

Fascinante d’équilibre, cette édition réalisée selon les standards de la plus prestigieuse des certifications horlogères, signe le très haut niveau d’excellence de Cartier en matière de Haute Horlogerie et prépare la voie à d’autres sublimes complications qui, assurément prendront place dans ce boîtier au dessin que tout le monde s’accorde à dire totalement inspiré. A suivre!

SIHH 2016: Drive de Cartier

La montre Drive de Cartier : une montre de passionné qui s’inscrit dans la grande tradition des montres de forme de la Maison.