Perrelet First Class Double Rotor Skeleton 20 Years

Questions de temps, Tristan Boyer de Bouillane reprend Perrelet

Discours clair, pragmatisme et respect du produit et de l’enseigne reçue en héritage, le nouveau CEO de Perrelet partage à Genève sa vision pour une marque qui l’impressionne et pour qui il se sent pousser des ailes…

Par Joel Grandjean
Rédacteur en Chef

Perle horlogère du Swiss Festina Group depuis 2004, un groupe horloger propriété de Miguel Rodriguez, dotée d’une dimension historique et d’un positionnement qui se situe à l’orée des montres à complications noblement simples, la marque Perrelet dispose d’un capital historique sans pareil. Ne porte-t-elle pas le nom d’Abraham-Louis Perrelet, né en 1729 au Locle, considéré comme l’un des premiers grands horlogers neuchâtelois et par certains comme l’inventeur de la montre automatique, celle qui se remonte à partir des mouvements de son porteur? Puis, le patronyme devint celui d’une dynastie horlogère proche de la cour royale française. Aujourd’hui, il rime évidemment avec montre mécanique, et aussi avec une forme de mobilité visible depuis le cadran. D’abord celle d’un double-rotor dont la partie supérieure en mouvement se laisse apercevoir sur la face supérieure de la montre, puis celle d’une sorte de roue à pales tellement encline à tournoyer sur elle-même qu’elle donnera le nom de Turbine à toute une collection.

Tristan Boyer de Bouillane Tristan Boyer de Bouillane

Fasciné, Tristan Boyer de Bouillane débarque, armé certes de bonnes intentions, mais surtout d’une sagesse due à ses expériences professionnelles passées en Suisse comme sur les marchés du monde, au service d’enseignes telles que Philippe Charriol, Daniel Roth ou Gérald Genta. D’ailleurs, c’est là qu’il rencontrera Gérald Roden, à l’origine de sa nomination. Attention, ses premiers faits d’arme ne seront pas l’arrivée soudaine de nouveautés Baselworld 2015 sorties d’un quelconque chapeau. D’abord, après la phase d’observation et de rencontres humaines qui l’occupe encore aujourd’hui, il mettra rapidement le cap sur la consolidation, il fera le ménage dans les collections et les points de distribution, il soulignera et encouragera le caractère innovant de la marque, avec le vœu pieu de ne jamais l’éloigner de ce qui la différencie des autres.

Jusque-là, logique. Encore plus logique, et même plutôt rassurant, encore fallait-il l’instaurer, il s’attachera à ce que les montres Perrelet soient toutes équipées d’un calibre maison, rappelant au passage que la fabrique de calibres Soprod, considérée comme une alternative prometteuse au supermarché ETA, fait partie du groupe et regorge de potentiels à développer.

Tristan Boyer de Bouillane Perrelet CEO Le stylo Montblanc de Tristan Boyer de Bouillane

Ajoutons, si par hasard un jour quelque tentation complicationnelle devait poindre à l’horizon, que la MHVJ, la Manufacture Horlogère de la Vallée de Joux, cette machine à concevoir et à maîtriser la production de hautes complications horlogères, fait également partie du groupe.

En marge des présentations officielles et autres salamalecs de circonstance, Questions de Temps, cette interview type inscrite dans une sorte de Time People Series, décide de faire mieux connaître le visage de ce Franco-suisse de 50 ans, père de deux enfants, qui se cache derrière la fonction de nouveau patron de Perrelet. Qui usera des trois jokers autorisés par la formule, en cas de questions jugées trop intrusives par l’invité.

La première fois, c’était quand?
(Joker).

Etes-vous toujours à l’heure?
Difficile de dire oui à toujours. Mon optimisme naturel me pousse à faire plus de chose que le temps ne me le permet. Mais je m’améliore.

Quel est le pire retard dont vous vous souvenez, celui qui vous a le plus mis dans l’embarras?
Alors que je venais de prendre de nouvelles fonctions, je suis arrivé avec 30 mn de retard à la première réunion que je convoquais avec les chefs de département.

 Limited-edition suede Levis 501 Red Button Limited-edition suede Levis 501 Red Button


Existe-t-il un retard ou une avance qui vous a permis d’échapper au pire?

Pas vraiment. En revanche, alors que j’arrivai une fois en avance pour mon vol Tokyo-Paris, le personnel d’air France me proposa d’embarquer sur le vol précédent le mien de quelques heures. Résultat des courses. Problème technique sur mon avion et je vis mon vol s’envoler sans moi…. 24 heures de retard.

Un retard ou une avance qui vous aurait permis de vivre le meilleur? Un instant béni, privilégié...?
(Joker).

Quel fut votre jour le plus long?
En 1987 en chine. 12 heures de train de nuit entre Chongqing et Chengdu, assis sur le coin d’un banc en bois dans un wagon bondé de quatrième classe. Heureusement j’avais eu la (bonne) idée de prendre avec moi une petite bouteille de Black Label. Mon voisin chinois avec son alcool de riz et moi avec mon whisky, nous sommes devenus très copains pendant ce voyage.

Hormis une montre, quel est le design que vous considérez comme le plus intemporel?
La Porsche 911. Alors qu’elle conserve sa forme originelle, chaque nouvelle mouture est plus réussie que la précédente.

Pourriez-vous nous indiquer la longitude et la latitude précise de votre lieu de naissance?
3, rue de Marignan, paris 8eme! (nous calculerons, c’est promis)

Perrelet Turbine Pilot Perrelet Turbine Pilot


Citez-moi l’objet personnel que vous souhaiteriez soustraire à l’emprise du temps, pour qu’il ne se dégrade jamais?
Mon Levis 501 red button en daim. Série limitée acheté lors d’un séjour à NYC. C’était encore le temps où les marques étaient peu distribuées internationalement.

Quel est le type de «chronophage» (mangeur de votre précieux temps), que vous redoutez le plus?
Les emails…. Mais aussi plus généralement internet. C’est «do it yourself». Vive le téléphone!

Si le temps vous était conté... Livre, proverbe, citation préférés?
«Ce n’est pas une question de temps mais de priorité.»

«Vous avez l’heure, nous avons le temps!» nous dit un proverbe du sud. Commentaires, SVP…
Facile à dire!

Quel est le livre que vous avez mis le plus de temps à lire ou que vous n’avez jamais fini par exemple?
Da Vinci Code…

Votre premier souvenir se rapportant à une durée?
Joker. 

Quels sont vos moments qui ne devraient jamais s’arrêter?
Les bons.

Perrelet First Class Double Rotor Skeleton 20 years Perrelet First Class Double Rotor Skeleton 20 years est une nouveauté Baselworld 2015

S’il vous arrive de pleurer, quelle est la fois où vous pensiez ne jamais pouvoir vous arrêter?
La disparition de mon père.

Quelle différence faîtes-vous entre temps et éternité?

L’éternité me démoralise. On pense être important, mais quand on compare notre durée de vie à celle de notre système… on se rend compte qu’on ne pèse pas lourd.

Votre première montre?
Une Ebel acheté à Hong Kong.

Possédez-vous plusieurs montres, quel rôle jouent-elles dans votre existence?
Je possède une quinzaine de montre. Plus que le plaisir de les avoir, ce qui compte c’est surtout de me souvenir de ce qu’elles représentent.

Celle que vous aimeriez avoir le plus, hormis la marque pour laquelle vous travaillez?
Le tourbillon 8 jours de Daniel Roth.

La montre de votre marque dont vous êtes le plus fier
Je n’ai pas de choix précis. Elles ont toutes leur raison d’être selon l’humeur de moment.

Perrelet First Class Double Rotor Skeleton 20 years Perrelet First Class Double Rotor Skeleton 20 years

Si vous deviez planter un objet personnel dans le sol pour qu’il vous donne l’heure à la manière d’un cadran solaire, quel serait-il?
Mon stylo bille Montblanc.

Et recevez chaque semaine une sélection personnalisée d'articles.

Interview, Elie Bernheim, un CEO mélomane et rigoureux

Par Alexander FriedmanCo-fondateur - Business Development
Petit fils du fondateur de la marque éponyme, Elie Bernheim entend défendre farouchement l’indépendance de la Maison familiale et...