weap one incline

BASELWORLD 2017: Jour 7 – Les Ateliers, le nouveau carré des horlogers

Le Palace, lieu de confluence éphémère pour les horlogers de nouvelle génération ou les petites marques en devenir, n’est plus. Le principe n’a pas pour autant disparu, mais a évolué… Découverte d’une pépinière de talent en étage. 

Par Vincent Daveau
Contributeur

Ils étaient nombreux à se partager un espace scénographié autour de containers d’expédition internationaux de 40 pieds, au second étage de la halle 1. L’idée était donc d’entretenir l’idée de l’éphémère face aux stands ayant l’apparence du dur, ouverts aux alentours. Qu’importe !

Rebellion Timepieces Weap On

Tous, à l’exception des artisans de l’AHCI (présents dans la halle 2) et de quelques irréductibles ayant fait le choix d’aller voir ailleurs si l’herbe était plus verte, étaient réunis autour d’une sorte d’allée centrale se finissant par un bar. Dans l’esprit, l’idée du Palace était conservée, jusqu’au mobilier. Pour le reste, tout était nouveau y compris cette douce chaleur constante qui donnait envie de rester chez chacun des jeunes acteurs bien décidés à renouveler le métier.

Le Rhöne Road Racer

Entre vision et tradition

Si l’essentiel des horlogers ont tenté le retour au passé, il est clair que ces artisans semblent avoir pris l’option de se projeter dans l’avenir. Parmi les vrais « coups de cœur », on retiendra dans la division horlogerie classique, la jeune marque Reservoir dont les produits à la lecture véritablement inspirée par des compteurs d’avions, de voitures ou de bateaux à vapeur, sont très réussis. Séduisantes aussi, les créations de la maison Czapek qui, comme les propositions de la manufacture allemande Moritz Grossmann, brillent par leur classicisme. Il est vrai qu’il en faut pour tous les goûts d’autant que le classicisme contemporain incarné par les œuvres de la maison le Rhöne, n’est pas la dominante principale de cette partie du Baselworld. Pépinière et incubateur de tendance, ce salon dans le salon ose rompre avec les conventions habituellement considérées comme intangibles dans ce métier attaché au passé qu’est l’horlogerie.

Moritz Grossmann Tefnut Twist Classic

Oser s’inscrire dans la nouveauté

La passion pour la belle mécanique donne, chez les horlogers pratiquant la « nouvelle horlogerie », souvent naissance à des créations débridées. On aura noté, chez Cyrus, la présence d’une pièce de forme dotée d’un régulateur originalement posé à champ et au centre du cadran. Génial de créativité et d’inventivité, il sort l’horlogerie du plan horizontal, ce qui est assez nouveau. Dans le même esprit, les puristes apprécieront le gigantesque tourbillon central de la maintenant fameuse maison Kerbedanz ou les évolutions très steampunk de Louis Moinet ou de Manufacture Royale.

Louis Moinet Metropolis

Dans l’absolu toutefois, on notera que de nombreux créateurs ont su raison garder et ont fait le choix de présenter faute de nouveautés ébouriffantes, des évolutions graphiques de leurs produits clés. On l’aura compris, ce n’est pas dans cette partie du salon que se trouvaient les meilleures folies constructivistes … Elles étaient ailleurs et nous reviendrons dessus demain, date de clôture de Baselworld…

Et recevez chaque semaine une sélection personnalisée d'articles.

Baselworld 2017: l’humilité horlogère en trois modèles (#IMetAWatch)

Par Joel GrandjeanRédacteur en Chef
Tous en lien avec La Chaux-de-Fonds, sur le mode «Hashtag, j’ai croisé une montre», voici trois garde-temps présentés...

BASELWORLD 2017: Jour 6 – Tendance Skull : Ça Crâne !

Par Vincent DaveauContributeur
Depuis quelques temps certaines créations horlogères  semblent inspirées des montres connues sous le nom de Memento Mori, des garde-...

BASELWORLD 2017: Jour 5 – Quand tout est question de bon rapport qualité-prix

Par Vincent DaveauContributeur
Dans un marché que tout le monde s’accorde à voir se stabiliser doucement, le plus important est de disposer de produits ayant à la...

BASELWORLD 2017: Jour 4 – La puissance du design

Par Vincent DaveauContributeur
Dans un monde où 90 pour cent des montres sont rondes, quelles sont les options offertes aux marques pour sortir du lot et imposer leur modèle...