Bulgari Octo finissimo Minute repeater

Baselworld 2016: chacun l’expression de sa passion

Le salon est ouvert depuis quelques heures et les nouveautés pleuvent sur la toile au fil des découvertes des journalistes. De ce déferlement de pièces toutes incroyables, lesquelles retenir à l’issue de ce premier jour ?

Par Vincent Daveau
Rédacteur France

Dans le lot des montres vues ce premier jour, il y a celles qui ressemblent aux modèles de l’an passé, celles que l’on ne retiendra pas car elles sont des extensions de collections déjà existantes, celles dont on voudrait pouvoir parler mais qui, faute d’un vrai pouvoir d’attraction feront de la figuration dans les vitrines des détaillants. Et puis il y a les vraies pépites, les références dont on espérait presque plus qu’elles existent un jour et qui, soudain devenues réalité, mérite plus que toutes autres, de faire les gros titres.

Patek Philippe reference 5930G Patek Philippe reference 5930G

A l’heure des voyages.

Premier coup de cœur : le magnifique et attendu Chronographe à Heures Universelles référence 5930  de chez Patek Philippe. Cette pièce offre cette année aux globe-trotters de faire la preuve que le soleil ne se couche jamais sur l’univers de cette manufacture genevoise. Proposé en or gris 18 carats, cet instrument de 39,5 mm de diamètre permet à son propriétaire de le positionner comme un amateur averti, mais aussi de mesurer à volonté les temps courts et, en même temps, autorise de savoir instantanément l’heure partout dans le monde avec, en prime, la possibilité rare pour son possesseur de pouvoir modifier aisément l’heure locale au cadran tout en conservant celle du lieu d’où il vient, en pressant simplement sur le poussoir situé à gauche de la carrure. Difficile de faire plus efficace.

Patek Philippe Annual Calendar 5396G Patek Philippe Annual Calendar 5396G

L’anniversaire d’une annuelle

Autre produit emblématique de l’art horloger : le Quantième Annuel Référence 5396 lancé par la même manufacture genevoise pour célébrer les vingt ans de l’invention de cette complication très appréciée. Modèle d’équilibre ce garde-temps au dessin à la fois intemporel et contemporain attire l’œil dès les vitrines extérieures de présentation.

Servi par un calibre automatique 324S QA LU 24H, il est proposé avec un sobre et fin boîtier en or gris de tout juste 38,5 mm, un diamètre très raisonnable qui séduit la plupart des collectionneurs désireux de porter sans ostentation cet instrument de référence capable de régler les fonctions calendaires  sans erreur possible l’année durant.

Bulgari Octo Finissimo Minute Repeater Bulgari Octo Finissimo Minute Repeater

Fines heures en musique

Consciente de la puissance graphique de la collection Octo Bvlgari a choisi de présenter une pièce destinée à enrichir le segment des montres ultra fines en présentant la Octo Finissimo Répétition Minutes (image du haut). Magnifique avec son boîtier en titane et son cadran dans le même métal, ajouré au niveau des index pour laisser passer le son, cette merveille d’instrument horloger donnant l’heure en musique avec son calibre mécanique à remontage manuel saura enchanter les mélomanes car, en plus d’être puissante graphiquement, elle parvient à surprendre en ayant de la voix tout en sachant garder la ligne (6,85 mm d’épaisseur).

Tudor Heritage Black Bay 36 Tudor Heritage Black Bay 36

Accessible par désir

Savoir rester à l’écoute des consommateurs est aussi un enjeu de poids dans un marché qui se tend. De nombreuses maisons ont pris conscience de l’importance de proposer des garde-temps accessibles. Tudor que l’on sait très attachée à trouver l’équilibre a lancé en plus de la montre Tudor Heritage Black Bay Bronze, la Black Bay 36 mm qui doit répondre aux attentes des femmes en quête d’une montre abordable autant qu’esthétiquement aboutie. Rolex, maison que l’on sait toujours à l’écoute de sa clientèle a également relancé la fameuse Oyster Perpetual Air King qui avait disparue en 2014. Efficace parce qu’appartenant à la ligne professionnelle, cette pièce précise (COSC), robuste et amagnétique (le boîtier identique à celui de la Milgauss) est proposée à un prix inférieur à 6000 euros tout en répondant à tous les critères que peuvent espérer les amateurs de produits taillés pour les accompagner des années.

Tudor Heritage Black Bay Bronze Tudor Heritage Black Bay Bronze

Le GMT de manufacture plaisir

Esthétiquement aboutie, la nouveauté d’Oris attirera l’attention des amateurs en quête d’un garde-temps différenciant. Doté d’un calibre mécanique à remontage manuel de manufacture référencé Calibre 112, cette montre fait le buzz car en plus de posséder un d’un puissant charisme elle est dotée d’une fonctionnalité vraiment utile aux grands voyageurs. Si son autonomie de 10 jours est maintenant un grand classique depuis deux ans, sa fonction de second fuseau horaire va séduire les amateurs du genre. En effet, sur la Oris Artelier Calibre 112, le second fuseau horaire est affiché en heures et minutes dans un sous-cadran à midi où l’indication jour/nuit apparaît dans deux ouvertures : l’une ronde comme le soleil et l’autre en croissant de lune. On notera que cette référence tout à fait incontournable au sein de la collection est disponible en acier tout pur, ou avec une lunette en or et que toutes les fonctions sont gérées par la couronne de remontoir.

Oris Artelier Calibre 112 Oris Artelier Calibre 112

 

Baselworld 2016 : Entre réalité et perspectives

Par Vincent DaveauRédacteur France
Baselworld vient de se terminer sur une note un peu sombre suite aux événements récent et avec ce sentiment de n’avoir par ré...

Baselworld 2016: L’heure en couleurs

Par Vincent DaveauRédacteur France
En ce premier jour du printemps, il semblait logique de faire une place à la couleur pour annoncer la reprise des floraisons à défauts d...

Baselworld 2016 : A l’heure du second souffle

Par Vincent DaveauRédacteur France
L’ouverture officielle de Baselworld a eu lieu et le monde horloger est dans les starting-blocks, prêt à prendre un nouveau départ...