Roger Dubuis Spider Tourbillon Volant Skeleton

SIHH 2015 - Du caoutchouc, du sable et des diamants

Entre deux découvertes de nouveaux produits, dans les couloirs genevois du SIHH, quelques détails liés à des matériaux attirent mon attention. Clins d’œil…

Par Joel Grandjean
Rédacteur en Chef

Il semble acquis que l’EPHJ-EPMT-SMT est à l’horlogerie de que le salon des tissus serait à la mode. En effet, la plus grande manifestation professionnelle de Suisse, avec ses plus de 850 exposants principalement dédiés aux acteurs de l’horlogerie, sous-traitants ou fournisseurs des marques de montres, est devenue un espace incontournable pour tout professionnel de la branche. Cette exposition regroupe toutes les entreprises qui se situent en amont ou en aval du produit terminé, la montre. Elle permet de percevoir les tendances, de précéder ce qui rendra attractive la nouveauté de demain. Ou d’après-demain, jugez plutôt

Roger Dubuis Spider Flying Tourbillon Skeleton - RDDBEX0479 Roger Dubuis Spider Flying Tourbillon Skeleton - RDDBEX0479

Témoin de la naissance d’un procédé nouveau

Il y a deux ans, dans ces mêmes allées de Palexpo, j’ai assisté par hasard à la naissance d’un procédé qui vient d’être présenté au SIHH 2015 comme une première mondiale. C’était, lors de l’EPHJ 2013

J’étais sur le stand de Pascal Vincent Vaucher, un sertisseur à la tête d’une galaxie de sociétés, connu pour être l’inventeur du serti mécanique, une technique qui remplace les gestes manuels du sertisseur par les mouvements programmés d’une CNC. Une technique qui a révolutionné le sertissage puisqu’elle transporte cette compétence humaine et individuelle si pointue sur la voie de l’industrialisation. Soudain, un envoyé de Valliance, une entreprise biennoise de bracelets de montres, spécialisée en moulage et surmoulage caoutchouc par vulcanisation, se présente avec à la main, une enveloppe contenant un prototype. Devant moi, Pascal Vincent Vaucher l’ouvre. A l’intérieur, un cercle noir – j’apprends qu’il s’agit de caoutchouc durci – sur lequel ont été sertis de diamants! Tous s’émerveillent face à ce composant horloger qui a la forme d’une lunette de montre. Je ne me rends pas compte que j’assiste à un moment historique tel que le salon EPHJ-EPMT-SMT est capable d’en produire.

Roger Dubuis Spider Flying Tourbillon Skeleton - RDDBEX0480 Roger Dubuis Spider Flying Tourbillon Skeleton - RDDBEX0480

Roger Dubuis, première mondiale

Deux ans après, dans les back stages du stand de Roger Dubuis au SIHH 2015, ce nouveau savoir faire est présenté comme une première mondiale. C’est la première fois qu’elle fait son apparition sur un garde-temps. C’est le modèle Spider Tourbillon Volant Squelette de la collection Excalibur qui peut s’enorgueillir d’accueillir ce procédé révolutionnaire. Non loin de moi, je repère la gemmologue lausannoise Catherine De Vincenti. Elle prend la pièce dans les mains, elle l’observe. Je guette les réactions de cette experte, devenue rédactrice spécialisée. Elle ne trouve rien à redire. Mieux, elle ajoute qu’il faudrait peut-être ne pas oublier qu’il s’agit d’un serti sur rails. Elle explique par là que cette technique de sertissage rend la prouesse encore plus admirable. Pour la première fois au monde, on a serti des diamants dans du caoutchouc!

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Squelette

Squelette opaque chez Parmigiani: sablage spécial

Il faut le dire, la moisson 2015 des nouveautés proposées par les 16 marques exposant au 25ème SIHH regorge de modèles squelette. Comme ces incroyables travaux de patience et de décoration de calibres dévoilés par Vacheron Constantin, sur fond d’un motif propre à la célébration de son 260ème anniversaire. Comme cette cuvée de squelettes contemporains et côtes de Genève présentée par Roger Dubuis sur fond d’urbanité architecturale.

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 squelette Parmigiani Fleurier Tonda 1950 squelette

Soudain, chez Parmigiani Fleurier, je tombe sur une montre dame, la Tonda 1950 Squelette dont le calibre a entièrement été ajouré. Tandis que son pendant masculin professe une totale transparence, cette version féminine s’est offerte, entre les aiguilles et le mouvement, une glace saphir supplémentaire dont on m’explique que, pour en obtenir la légère opacité blanchâtre, il aura fallu qu’on se permette d’ajouter des grains de diamants aux grains de sable qui sont projetés par un vent puissant soufflant à l’intérieur d’une machine dans laquelle l’opérateur ganté introduit la pièce. Seules ces particules de diamant peuvent rayer le saphir, lui donner cette teinte blanche et ce côté mat. Simplement délicieux.

Roger Dubuis Squelette: architecture futuriste

Par Vincent DaveauRédacteur France
Avec ces nouvelles éditions squelette, la collection Excalibur, réputée pour son caractère gothique, se découvre des airs...

Pre-SIHH 2015: 2015, l'Année du Squelette

La ligne Excalibur lève l’étendard des mécaniques architecturales et techniques

Pre-SIHH 2015: Tonda 1950 Squelette

PARMIGIANI FLEURIER PRÉSENTE L’ÉDITION « SQUELETTE » DE LA TONDA 1950, METTANT AINSI À NU LES ATTRIBUTS ET LE...

SIHH 2015: Astral Skeleton Best-of