Campus Genevois de Haute Horlogerie@Atelier Vert Pomme
Architecture & Design

Campus Genevois de Haute Horlogerie : écosystème horloger selon Richemont

Oubliez l'image traditionnelle du campus universitaire - quand bien même serait-il polytechnique - ajoutez des centres de production Cartier, Vacheron Constantin, Jaeger-Lecoultre, Van Cleef & Arpels disséminés autour du spectaculaire bâtiment Roger Dubuis sans oublier une Fondation, une école des métiers de haute horlogerie, un siège européen et vous obtenez le projet le plus singulier de la filière. 

Par David Richard

Le Campus Genevois de Haute Horlogerie (CGHH) se veut rassembleur autour d'une émulation de métiers devant apporter synergie, transmission des savoir-faire et rationalisation. Autant dire que la réalisation ne manque pas de symboles pour témoigner d'un savoir-vivre tout en justesse et précision.

L'Atrium © Luca Fascini

Un plan rigoureux et orthogonal pour organiser l'espace et l'implantation du bâti sur un socle commun duquel émergent des espaces naturels et de vie traités comme le plus fin des décors à millefiori;l'allégorie est évidemment horlogère. "Sur ce socle fédérateur percé de patios pour offrir des espaces de qualité dédiés principalement à des activités communes (surfaces neutralisées), les différentes marques du groupe viennent se placer sur celui-ci comme des boîtes qui selon leur disposition créent des rues ou des places.

Le Restaurant © Luca Fascini

Profitant du dénivelé important entre le haut et le bas de la parcelle, le socle prend du jour naturel au pied de la pente et devient une esplanade accessible pour le visiteur au point haut" complète François De Planta, l'architecte genevois en charge de l'aménagement. Centre d'études et de recherches fréquenté par une population résidente variée, favorisant les échanges, le savoir et l'expérience d'autrui, le CGHH joue la carte collaborative dans ce Campus à vocation attractive. Un écosystème horloger où l'architecture sert aussi un propos de développement de zone d'influence territoriale. Une ville dans la ville quelque part située entre Silicone Valley et Watch Valley...

La Galerie © Luca Fascini

Marque International SA : Richemont International SA
Titre : The Campus Genevois de Haute Horlogerie (CGHH)
Adresse : Rue André-De-Garrini 7CP 144 CH1217 Meyrin 2, canton of Geneva
Téléphone : +41 (0) 22 808 20 00
Site internet : http://www.campusghh.ch/
Usage : Siège européen,production, formation, recherche, promotion, centre de ressources et d'échanges.
CEO: Richard Lepeu
Commande : Richemont International SA pour une autorisation définitive acquise en avril 2012.
Conception : Cahier des charges élaboré en 2010
Ouverture du chantier : Novembre 2012
Date de livraison : Décembre 2015
Livraison effective : 24 Mai 2016
Architecte: De Planta - Portier architectes (Genève)

Van Cleef & Arpels © Luca Fascini

Quelques chiffres 

  • Superficie du terrain : 45'000 m2
  • Superficie brute de plancher bâtie : 34'200m2
  • Superficie brute de plancher d'activités 25'000 m2
  • Nombre de bâtiments : 5
  • Investissement : 180 millions de francs
  • Nombre de collaborateurs : 900 (1'200 en 2020)
  • Places de parking deux roues : 140
  • 2'600 m2  de panneaux solaires photovoltaïques développant 530'000 kWh à l'année.

Evolution du site

Selon les propres mots du CEO Richard Lepeu, "L'idée directrice est la création d'un incubateur conduisant à des synergies pour créer un écosystème." Lançant sans faux semblant un appel du pied à l'ensemble de la filière concernant les capacités foncières de la zone, la stratégie basée sur la renommée internationale de Genève et de son fameux Poinçon appelle à consacrer l'ensemble comme un véritable cluster thématique, un pôle d'excellence évolutif à l'intégration tant verticale qu'horizontale pour un rayonnement mondial. 

Cartier © Luca Fascini

La phrase de l'architecte

Le terme Campus, généralement utilisé pour les sites universitaires est un ensemble de bâtiments dédiés à l’enseignement et au résidentiel. C’est l’idée  de concentrer dans un territoire donné une addition d’éléments qui permettent de créer un monde autonome favorisant les échanges de connaissance et du savoir , mais aussi les échanges sociaux. François de Planta, Architecte

Roger Dubuis © Luca Fascini

Environnement durable

Exemplarité est le maître mot du maître d'ouvrage. Aussi l'intégralité du site est labellisé Minergie Eco. Une prouesse pour un site à vocation industrielle et où qualité de vie, respect de l'environnement et maîtrise de l'énergie sont autant de piliers apportant chacun leur lot d'innovation:

  • 100 % de ses besoins énergétiques issus d'énergie renouvelable.
  • Aucun rejet de carbone.
  • Priorité à l'éclairage naturel.
  • Béton recyclé pour plus de 50% de la masse totale utilisée.
  • Anticipation de participation au futur réseau de chaleur de la Zimeysa.
  • 40 sondes géothermiques de 200 mètres de profondeur pour créer un système d'aérorefroidisseur adiabatique permet de couvrir 80% des besoins annuels en froid évitant ainsi la climatisation.

Label Nature et économie attribué aux aménagements grâce à l'implantation de surfaces naturelles favorisant la flore et la faune locales sur plus de 30% du site.

  • Plan de mobilité douce pour les usagers.
  • Points d'approvisionnement électrique.

Maison des Métiers d’Art: quand Cartier rhabille le temps

Par David Richard
En pleine périphérie...rurale des deux cœurs historiques horlogers de la Chaux-de-Fonds et du Locle, une ferme bernoise du XVIIIème...