Time-Related Issues, Ludovic Ballouard's Everlasting Upside Down

Questions de Temps, l'éternelle Upside Down de Ludovic Ballouard

Sur l'estrade «Montre Passion» du prix «Montre de l'Année» de Ringier, il avait reçu un prix spécial du Jury. C'était son premier discours. J'en avais écrit un édito pétri d'émotion. Portrait d'un Breton calé.

Par Joël A. Grandjean
Contributeur

A l'Hôtel Intercontinental de Genève, ce soir-là, il m'avait ému, toutes catégories confondues: son trac, son naturel, sa vision d'une horlogerie authentique et sincère qu'il avait apprise à Rennes. Une formation qui l'amène en Suisse via le groupe Franck Muller avant de lui ouvrir les portes du plus grand génie encore en vie de l'horlogerie d'aujourd'hui, François-Paul Journe.

La symbolique des chiffres en folie

En 2009, il procède à son plus grand débarquement, en terres d’indépendance. Avec une montre qui avait un je ne sais quoi de parabolique. Elle, contenait, elle contient toujours, un de ces méta-messages qui, lorsque vous le décelez, vous chavirent le cœur et l'esprit: des chiffres à l'envers, tout retournés, sens dessus dessous… Des chiffres qui désignent par leur négation le seul chiffre à l'endroit sur le cadran, celui qui indique l'heure. Nous étions en pleine crise financière. Puis, sur ce même cadran, se ballade tranquillement une aiguille qui, toisant de sa pointe ces repères dérangés, renseigne sur les minutes.
 

Ludovic Ballouard Upside Down

C'est poétique à décrire autant que c'est ultra-compliqué à réaliser. Cette Upside Down, qui est à l'horlogerie ce que le tube Born To Be Alive de Hernandez est aux hit-parades mondiaux, reste un modèle qui pourra être décliné ad aeternam sans jamais prendre lasser. D'ailleurs, l'une des grandes maisons de la haute-horlogerie mondiale s’en était éprise et l’avait fait savoir au travers d'un projet nommé Opus XIII. Il s’agissait de placer dans une boîte en or un calibre en laiton revendiqué de 364 composants fonctionnant à 21’600 alternance par heure, avec deux barillets indépendants armés par pignon à bascule et 242 rubis. De la pure chronométrie qui fut hélas balayée par un soudain rachat.
 

Harry Winston Opus XIII

L’heure tourne, la roue tourne

Cette Upside Down, c'est l'histoire d'une vie, avec ses hauts et ses bas, ses fêlures, ses brisures. L'histoire d'une résilience chronique et mécanique. N'oublions pas que, parmi tous les moteurs qui nous entourent, le seul qui fut conçu pour ne jamais avoir à être mis en marche puis arrêté, à savoir le seul qui fut pensé pour fonctionner même dans notre sommeil, reste ce calibre mécanique sur lequel les maîtres horlogers d'antan et d'aujourd'hui n'ont jamais cessé de se pencher. Ludovic Ballouard en est. Il participe à la pluralité d'une richesse horlogère où se mélangent les grandes enseignes mythiques et les espoirs prometteurs.
 

Ludovic Ballouard Half Time

Entretien avec Ludovic Ballouard

Alors, Ludovic Ballouard, c’était quand la première fois?

Le 13 mars 2018, lorsque j’ai vu sur un écran en noir et blanc battre le cœur de celui que je pourrai tenir dans les bras au mois d’octobre de cette même année (2018). Je lui demande d’arriver ni en retard, ni en avance, mais uniquement lorsqu’il sera prêt. Et surtout, qu’il profite bien de ne pas être encore connecté, mis à part à l’horloge biologique de sa magnifique maman que j’aime tant!

Êtes-vous toujours à l’heure?

Toujours !!!!

Quel est le pire retard dont vous vous souvenez, celui qui vous a le plus mis dans l’embarras?

Aucun, puisque je suis toujours à l’heure! Et si ce sont les autres qui sont en retard, alors je profite de ce précieux temps qui m’est offert pour le passer avec moi-même et j’en profite pour les en remercier.
 

Ludovic Ballouard ©Nergs Nazar

Existe-t-il un retard ou une avance qui vous a permis d’échapper au pire?

Quand j’avais 10 ans, j’ai traversé à vélo une voie de chemin de fer alors même que le train venait de passer et que les barrières n’étaient pas encore levées. «Attention, un train peut en cacher un autre», vous la connaissez cette mise en garde avant les passage à niveau? Sans doute que ce train-ci n’avait que 5 petites secondes de retard sur son itinéraire. S’il avait eu 5 secondes d’avance, je ne serai pas là pour en parler aujourd’hui…! Je pense qu’une protection divine pédalait à mes côtés ce jour-là.

Au contraire, un retard ou une avance qui vous a permis de vivre le meilleur?

Une avance. J’ai pu assembler des Grandes Sonneries avant des Tourbillons! Pas très logique dans le parcours d’un horloger, mais cela m’a vraisemblablement permis de vivre le meilleur de mon métier en un temps record.
 

Ludovic Ballouard Upside Down dans sa version bleue

Quel fut votre jour le plus long?

Je dirais les jours les plus longs. A la fois trop longs et trop courts puisque c’était les derniers jours au côté de mon épouse, trop malade et trop souffrante pour pouvoir rester parmi nous plus longtemps...

Hormis une montre, quel est le design que vous considérez comme le plus intemporel?

Un diamant taillé.

Quelle est la longitude de votre lieu de naissance?

Latitude, 48.5141800. Longitude, -2.7658350

Citez-moi l’objet personnel que vous souhaiteriez soustraire à l’emprise du temps, pour qu’il ne se dégrade jamais? Evitez de citer une montre, ce serait trop facile…!

Depuis 2017, ma vie a totalement changé et les objets n’ont plus jamais eu la valeur que je leur consacrais avant.

Quel est le type de chronophages - mangeurs de votre précieux temps - que vous redoutez le plus?

Mon computer. Il a beau me rendre énormément de services, j’ai malgré tout toujours le sentiment d’avoir perdu mon temps avec lui!
 

Esquisses de montres Ludovic Ballouard

Si le temps vus était conté… Un livre, un proverbe, une citation préférée?

Vivre l’instant présent.

Votre premier souvenir se rapportant à une durée, de nature positive ou négative?

Le premier vol solo à 12 ans de mon planeur modèle réduit, depuis une falaise au-dessus de la mer en Bretagne. C’était très long tellement j’étais concentré et tellement j’avais peur qu’il tombe à la mer. C’était court aussi tant il était agréable de voler en compagnie des mouettes. Il faut dire qu’à l’époque il fallait des mois pour assembler un tel modèle réduit. Alors on s’y attachait avant même de les faire voler.

Quels sont vos moments qui ne devraient jamais s’arrêter?

Le moment précis où je m’allonge le soir dans le lit. J’en profite pour remercier l’Univers de l’endroit où je suis né. Endroit qui m’offre la protection d’un toit avec le confort d’un vrai lit.

S’il vous arrive de pleurer, quelle est la fois où vous pensiez ne jamais pouvoir vous arrêter?

Lors de la disparition de mon épouse. Mais à ceux qui devront un jour pleurer la disparition d’un être proche, je peux assurer que la Vie est plus forte que tout et qu’ils se relèveront comme je l’ai fait. Et comme l’ont fait tous nos aïeuls avant nous.
 

Première publicité de la marque Ludovic Ballouard

Quelle différence faîtes-vous entre temps et éternité?

Le temps nous est compté alors que l’éternité est sans limite de temps.

Votre première montre?

Offerte par ma Grand-mère, une petite montre mécanique de la marque Kelton. Je l’ai encore et elle fonctionne toujours même si je l’ai légèrement customisée quand j’avais 16 ans…

Si vous possédez plusieurs montres, quels rôles jouent-elles dans votre existence?

Je ne possède plus de montres mis à part la mienne que j’utilise pour lire l’heure et pour faire sourire ceux qui la découvre pour la première fois. J’ai bien compris que le seul rôle de mon existence était de les créer pour les autres.

Celle que vous aimeriez avoir le plus?

Le rêve de ma vie? Une montre de John Harrison… N’importe laquelle! Parce que je sais qu’il les a réalisées dans le seul but de faire avancer le monde et non dans le but de s’enrichir personnellement, même si c’était bien mérité.
 

Ludovic Ballouard

La montre de votre marque dont vous êtes le plus fier. Pourquoi, son rapport au temps, en quelques mots…

L’Upside Down parce qu’elle fait sourire et parce qu’elle rappelle par sa lecture de l’heure toute l’importance du moment présent. Vivre l’instant présent est vraiment le plus important.

Si privé d’indicateur horaire, vous deviez planter dans le sol un objet - à la manière d’un cadran horaire - pour connaître l’heure à laquelle vous vivez, quel serait-il?

Une canne à pêche plantée dans le sable. C’est bien là le seul objet à ma connaissance que je pourrais contempler pendant des heures et des heures sans le toucher, en observant son ombre se déplacer sur le sable…

Pour de plus amples informations, visitez :  https://ballouard.com

Et recevez chaque semaine une sélection personnalisée d'articles.