alexander dardashti 02
Vintage & Enchères

Le parcours d’un jeune collectionneur Patek

Il n'est pas donné à tout le monde d’assembler une collection de montres. Tout n'est pas qu’une question d'argent: l'art de la collection se manifeste souvent tôt. Recueillis par Watchonista, les propos d'Alexander Dardashti racontent comment, dès son plus jeune âge, il s'est initié à la collectionnite et explique l'enjeu d'une collection cohérente.

Par Alexander Friedman
Co-fondateur - Business Development

Les enfants sont des collectionneurs nés : qu'il s'agisse de timbres, pièces de monnaie, poupées, bouteilles, étiquettes de boîtes d'allumettes, machines à vapeur ou de trains miniatures, tout y passe ! Toutefois, la collection de pièces de luxe, telles que les belles montres, n'est pas forcément triviale. Les vrais collectionneurs de montres ne se contentent pas de chiner ces objets. En réalité, ils s'obstinent à trouver les pièces de leurs collections au point d'en être presque obsédé. Ils cherchent, prospectent, explorent et étudient avant de faire leur choix et de déterminer ce qui a ou n'a pas de valeur durable. Ils peuvent se montrer éclectiques ou davantage focalisés sur certaines marques.

Watchonista a invité Alexandre Dardashti, dans ses bureaux à Lausanne pour une interview à cœur ouvert à propos de sa collection, depuis son commencement jusqu’à son futur, ses pièces préférées et ses motivations. Il était accompagné par son père, Mayhar Dardashti qui, sans surprise, est également collectionneur.

Comment êtes-vous devenu collectionneur ?

En fait, tout a commencé avec mon père. C’est un collectionneur et je l'accompagnais quand il parcourait les boutiques de montres en cherchant la pièce qui lui sauterait à l'œil. J'ai donc aussi commencé à y porter attention et je feuilletais les catalogues et examinais des montres. Ce fut une sacrée aventure. Et si les vendeurs n'arrivaient pas à fournir une montre particulière, nous allions la dénicher en personne. Deux semaines plus tard, on retournait au magasin avec la pièce sur notre poignet et ils s’exclamaient : "Comment l'avez-vous eue ?"

Quelle est votre marque préférée?

Patek Philippe, de loin. La marque propose des montres classiques de si bonne qualité. Et elles peuvent se porter en mode décontracté

Comment avez-vous obtenu votre première montre Patek ?

En économisant l'argent que j'avais reçu pour mes anniversaires. Je versais tout dans un compte bancaire qui était géré par mon père. Il y a deux ans, à l'époque où je développais vraiment une passion pour l'art de collectionner, j'étais à la recherche d'une montre particulière. Nous sommes allés chez cinq détaillants, nous avons appelé le centre de services à New York, nous leur avons envoyé des photos et nous avons tout vérifié. Mon père et moi n'achetons presque jamais de montre au pied levé. Nous nous ASSURONS toujours qu'elle soit d'un PRIX RAISONNABLE avant de l'acheter. 

Et quelle montre avez-vous achetée?

Celle que je porte.

Pouvez-vous préciser?

Mon Dieu! C'est le modèle 2056, je crois. 

Elle date de quand?

De 56 ans. C'EST EPOUSTOUFLANT… la montre est plus vielle que mon père!

Pourquoi avez-vous choisi cette montre?

Je cherchais quelque chose que je puisse porter en toute occasion. Une pièce sobre et pas tape-à-l’œil. Au niveau du prix, je m'étais fixé une limite. Et je connaissais quelqu'un qui pouvait me proposer la montre pour un très bon prix.

Quelle sera votre prochain Patek ?

J'adore la 5711, celle que porte mon père. Elle me plait énormément. Ma prochaine montre sera certainement une 5711 ou une 5235, une montre de collection de milieu de gamme mais de grande valeur. 

Quid des modèles dans la collection de votre père ?

Je choisirais probablement le garde-temps célébrant les 175 ans de la marque. Il est unique. Une telle pièce ne s'obtient pas tous les jours. J'observe Patek depuis longtemps, tout en recherchant d'anciennes ventes aux enchères – je parle d’il y a 10 à 15 ans – et je n'ai toujours pas trouvé une pièce comparable.

Y a-t-il une période ou un modèle que vous aimez en particulier ?

J'aime bien les modèles Patek à rattrapante. Je me souviens des pièces 5004 aux ventes aux enchères. J'étais encore gamin mais cette pièce a été et est toujours ma montre préférée. Ses déclinaisons telles que la 5204 ou la 5304 ont aussi attiré mon attention car elles sont toutes aussi spéciales. C'est une montre rare. Rolex n'a jamais proposé un chronographe à rattrapante de toute son histoire.

Patek Philippe Ref. 5004 - Only Watch

Si vous deviez en choisir une, serait-ce une Patek Philippe vintage ou un modèle plus moderne?

Cela dépend: s'il s'agit d'une pièce vintage, son prix devrait rester plus ou moins stable. Les dommages ou les bénéfices sont déjà acquis. 

Il n'y aura pas de baisse ou d'augmentation importante à moins que, par exemple, la pièce soit endommagée. Par contre, les montres contemporaines ont toujours le potentiel de voir leur prix s'augmenter ou baisser. Ainsi, tout dépend de la montre et de la gamme de prix.

Choisiriez-vous des pièces d'autres marques?

Naturellement. J'adore Patek mais si je tombais sous le charme d'une pièce créée par Bulgari, Vacheron, ou Rolex, je l'envisagerais. Mais seulement si c'est la bonne pièce et ce, malgré que je préfère Patek.

Qu'en est-il des complications spécifiques telles que des montres aviateurs ou des montres de plongée?

J'en ai parlé à mon père et il m'a avoué avoir fait une erreur. Il a tout acheté, alors qu'il aurait dû se concentrer sur une catégorie de montres particulière. Il se passionne pour de vraies pièces vintage telles que la 2523 WORLDTIMER ou la montre 2499 PERPETUAL CHRONOGRAPH. Je vais probablement me concentrer sur des chronographes à rattrapante, des quantièmes perpétuels et des répétitions minutes.

Patek Philippe Ref. 2523 Worldtimer

Quel conseil pouvez-vous donner à d'autres jeunes collectionneurs qui débutent?

La première règle est d'économiser leur argent et de ne pas sauter sur la première pièce qu'ils verront.

Ils peuvent trouver une pièce qu'ils pensent être parfaite mais il faut prendre le temps de chercher d'autres pièces. Il y a de fortes chances qu'ils trouveront quelque chose de meilleur par la suite.

Et recevez chaque semaine une sélection personnalisée d'articles.

Patek Philippe réf. 1518: rendre possible l'impossible aux ventes aux enchères Phillips

Par Audrey HumbertContributeur
Phillips, en association avec Bacs & Russo, présente un nouvel épisode de sa Geneva Watch Auction: Four, que certains pourraient qualifier de...

Patek Philippe Référence 5930, Chronographe à Heure Universelle

Par Vincent DaveauContributeur
Temps omniscient! Appréciées des hommes d’influence, les complications de chronographe et d’heure universelle sont rarement rassembl...