BIG DATE CUFFLINKS CBD PR02

Destins horlogers mêlés, sur fond d’instruments d’écriture

En moins de cinq ans, la marque TF Est. 1968 décroche plus de 520 points de vente dans le monde. Aux Etats-Unis, c’est le distributeur Alexis Sarkissian qui l’impose magistralement… Interviews croisées.

Par Joel Grandjean
Rédacteur en Chef

Freddy Tschumi, avant de fonder la marque qui porte ses initiales suivies de son année de naissance, parcourrait le monde au service de marques horlogères de renom. Il les défendait sur les marchés, rendait visite pour elles aux distributeurs et aux points de vente. Puis un jour, il a déployé ses propres ailes et a pris son envol.

Freddy Tschumi et Alexis Sarkissian: l’horlogerie mène à tout

Tout a commencé par une paire de boutons de manchette emprisonnant sous son verre un fragment de mécanisme horloger. Du mouvement, du fun, et surtout, la percée d’une nouvelle élégance inspirée des micromécaniques. Genevoise, la marque TF Est. 1968, en marge de ses T-Fun, une collection de montres swiss made, d’une gamme de petite maroquinerie dont l’immanquable ceinture en forme de rotor, ainsi que d’une famille de porte-clefs toujours en phase avec la symbolique des garde-temps, lance une collection de stylos. Parmi eux, le T-Mechanic, élu instrument d’écriture de l’année par le magazine américain Pen’s World. Sans interruption, la collection de ces rollers inspirés s’est agrandie. Récemment, Freddy Tschumi vient de lui offrir un nouveau membre, le Crown, un stylo bille dont l’extrémité supérieure reprend la forme d’un remontoir de montre.

T-Mechanic Set Le T-Mechanic est l'instrument d'écriture de l'année pour le magazine américain Pen's World

Une telle expansion relève de l’exploit, dans un univers où la porte des détaillants est de plus en plus soumise à rude épreuve, tant en raison des pressions qu’y exercent les groupes horlogers en pleines manœuvres de dopage de leurs marques outsider, qu’en raison du nombre de marques qui s’y bousculent. Ce succès n’a été possible que par des relais locaux loyalement acquis à la cause TF Est. 1968. Parmi eux, le distributeur Totally Worth It, alias Alexis Sarkissian. L’homme, un Genevois installé aux portes de New York, connaît jusque dans ses moindres recoins son marché qui englobe les Amériques, ses îles féeriques et Canada compris. Tout en défendant une belle brochette de marques horlogères reconnues, la plupart du temps des coups de cœur débordant de potentiels, Alexis Sarkissian continue de porter à bout de bras les créations de Freddy Tschumi. Il le fait avec autant de cœur qu’il est connu non seulement pour avoir une connaissance et un goût horlogers sûrs, mais aussi pour faire preuve d’un amour immodéré pour les instruments d’écriture.

Derrière les intérêts communs et la passion partagée, il y a deux hommes qui, sur le mode du respect mutuel et de l’esprit d’entreprise, n’ont pas fini de s’entraider. Les voici réunis le temps d’une interview sur la thématique des instruments d’écriture:

Freddy Tschumi

Vos produits s’adressent exclusivement aux hommes, même si votre site interne se trouve une superbe montre dame. Votre marque a-t-elle tout de même des fans au sein de la gent féminine? Qu’est-ce qui les séduit chez TF Est. 1968?

Les créations TF est. 1968 ne sont pas nécessairement toutes orientées vers les hommes. Nos stylos peuvent et sont utilisés par des femmes. A Genève, je connais des femmes impliquées dans la vie professoinnelle qui achètent notre modèle WheelWork pour elles-mêmes. J’ai une amie qui est juge dans le canton de Zoug et qui utilise le ClockWork noir en palladium. Imaginez toutes ces condamnations signées en utilisant mes instruments d’écriture…! D’après nos –études, 44% de femmes achètent nos produits pour des cadeaux. Des mères qui veulent récompenser leur progéniture à l’heure de l’obtention de diplômes, des femmes qui veulent faire plaisir à leur mari ou à leur compagnon, ou des femmes d’affaires pour des cadeaux d’entreprise.

Freddy Tschumi Freddy Tschumi fondateur de TF Est. 1968

Etes-vous vous-même passionné par les instruments d’écriture? Qu'est-ce qui vous attire dans un stylo en particulier?

Je suis avant tout un fana de montre, je n’ai jamais été un grand collectionneur de plumes. D’ailleurs, le dénominateur commun à toutes les personnes impliquées dans la marque TF Est. 1968 reste l’attirance pour l’art mécanique et pour les beaux objets en général: montres, voitures, motos… et stylos. En ce qui me concerne, j’écris beaucoup. Et quand je le fais, j’aime avoir un stylo qui me corresponde. Il doit avoir du corps, de la substance, de l’adhérence, une présence et du caractère. Je me détourne des stylos fades, ceux avec lesquels écrire demande de trop s’appliquer. Mes créations sont donc des stylos qui portent un message et qui ont du sens.

Chez TF Est. 1968, les instruments d’écriture font l’objet d’un maximum d’attentions qualitatives. Quelles sont-elles?

Chaque stylo qui arrive sur le marché s’inscrit dans la logique d’être le véritable reflet de notre désir d’excellence. Pour cette raison, nous les concevons en Suisse, nous les fabriquons en France ou en Suisse afin de garder le contrôle à chaque étape de la production. Nous ne faisons aucun compromis, et ce n’est que lorsqu’ils sont conformes à nos critères élevés de qualité qu’ils pourront sortir de la Manufacture. La meilleure garantie, c’est que j’engage mon propre nom qui se retrouve sur chaque produit et se doit d’incarner notre démarche. Nous ne sommes pas une multinationale anonyme qui dispose de bureaux dans une cinquantaine de capitales. Nous sommes basés à Genève et mes meilleurs amis d’enfance sont mes partenaires commerciaux dans cette belle aventure un peu folle.

La création d’une plume TF Est. 1968 est-elle envisagée? Pourquoi pas ?

Alexis Sarkissian, mon ami distributeur de TF Est. 1968 n’arrête pas de me pousser à le faire. Alors oui, je l’avoue, il s’agit d’un de mes chantiers 2016-2017. Ceci dit, comme tout ce que nous créons, ce futur instrument d’écriture se devra d’être le meilleur, d’avoir, comme nos autres produits, un design hautement reconnaissable et une inspiration haute horlogerie. Pas question que nous nous lancions avec une plume qui soit de qualité moyenne ou qui ne soit que le prétexte à occuper ce terrain. Ce que nous sortirons sera vraiment le top, en qualité manufacture: 68 exemplaires seulement, idéal pour les collectionneurs, et une innovation technique qu’aucune autre marque n’a encore à ce jour exploré.

TF Est. 1968 Tourbillon Carbone PB01BC TF Est. 1968 Tourbillon Carbone PB01BC

Alexis Sarkissian

On vous connaît comme un grand professionnel de l’horlogerie. Mais d’où vient aussi votre passion pour les instruments d’écriture, les plumes en particulier?

Dans les écoles suisses dans les années 70 et 80, on avait seulement le droit d’utiliser des plumes pour écrire! Ni crayon et encore moins des stylos bille. J’ai donc conservé chaque plume utilisée à l’école et, au fil des années, je les ai toutes aujourd’hui à portée de mon bureau, dans un bel étui en cuir. Ils me rappellent toutes les punitions que j’ai du écrire dans cette école genevoise plutôt sévère: 1000 fois, 5000 et même 10000 fois, j’ai écrit «Je ne me battrai plus en cour de récréation.» ou «je ne dois pas jeter de la nourriture.» Alors au fil des ans, j’ai continué à écrire avec des stylos plume. Certes, à Penn State et Boston College je faisais plutôt figure d’original, mais c’était une conséquence logique de ma formation.

Sur le plan privé, une annecdote?

Le jour de mon mariage civil, j’ai carrément été abandonné par ma famille au grand complet occupée à rivaliser d’ingéniosité pour trouver le lieu branché où mon épouse serait invitée après la cérémonie. Alors j’ai filé chez Brachard – Le lieu à Genève pour les instruments d’écriture – où j’ai acheté moi-même un Parker Duofold de couleur jaune afin d’être en mesure de signer dignement le registre communal répertoriant les mariages dans le canton de Genève. Bien sûr, il aura fallu qu’un couple de ma famille me fasse remarquer de manière sarcastique que le jaune était la couleur de l’adultère. Vingt-neuf ans plus tard, je peux attester que cette croyance populaire est un mythe grossièrement surestimé. D’autre part, il n’y avait pas de Parker Duofold de couleur rouge…

Alexis Sarkissian Alexis Sarkissian

Les instruments d’écriture vous feraient-ils oublier l’horlogerie?

Instruments et garde-temps vont souvent de pair. Le plus amusant, c’est que je suis tombé dedans purement par hasard et je suis si heureux d’en avoir fait ma profession. Il n’est pas un jour où je ne bénisse les étoiles d’exercer un tel travail- Hormis la construction de ma moto – et je vais bientôt m’y mettre – j’ai vraiment plaisir à le faire...

Le Roller Tourbillon Open Side se déshabille aussi sur les côtés

Par Joel GrandjeanRédacteur en Chef
Un nouveau stylo à bille TF Est. 1968, de la collection Tourbillon, joue l'effeuillage horloger sur fond d'attirance cuir. Il s'invite sur...