04 EPHJ boites bracelets metaux precieux IMG 5024

Cotraitants? Ils seront aussi à Baselworld, pas forcément comme exposants

Dans le passé, les acteurs de la sous-traitance tenaient également salon à Bâle, des décennies durant. Depuis 2002, ils ont leur propre salon, l’EPHJ-EPMT-SMT, à Palexpo Genève - cette année en juin 2016. Y en aura-t-il encore à Baselworld cette année?

Par Joel Grandjean
Rédacteur en Chef

On estime à environ 3’000 sociétés, principalement des PME, ceux qui oeuvrent dans les coulisses des grandes marques horlogères, soit en amont du produit fini, soit en aval. Ils sont aussi bien la fabrique d’aiguilles ou de verres saphir que le fabricant d’écrin ou de logiciels CAO. Et si l’on ajoute à ce coeur de cible les entités dont l’activité principale n’est pas l’horlogerie, à savoir qu’elles travaillent avant tout pour d’autres versants des micro-mécaniques telles que la robotique, le médical, l’aéronautique ou l’automobile, on peut facilement dépasser la dizaine de milliers.

Du 14 au 17 juin 2016, ceux qui font l’horlogerie

En 2015, elles étaient plus de 860 sociétés à se retrouver à Genève Palexpo, à une époque de l’année où les pré-commandes ont eu le temps de se confirmer ou de s’infirmer, où les marques de montres entrent dans la cycle vertueux de la production - il faut parfois réinventer des procédés de fabrication et des manières de faire - puis de la livraison. Ainsi, entre les deux temps forts annuels des présentations de nouveautés, en janvier à Genève avec le SIHH et au printemps à Bâle avec Baselworld, et entre l’arrivée des produits dans les vitrines vers la fin de l’année, il y a cette incontournable date charnière du secteur, le Salon EPHJ-EPMT-SMT. Une manifestation qui est à l’horlogerie ce que le salon des tissus est à la mode! Une concentration d’acteurs de l’ombre, adoptant pour la plupart une posture discrète, une attitude d’invisibilité qui permet aux marques, leurs clientes, de briller.

Les passionnés et insiders le savent, de même que de plus en plus de collectionneurs, ce salon est the place to be. Quant aux acteurs de la sous-traitance horlogères, ils y restent fidèles pour une raison finalement facile à comprendre: lors de cet événement qui est devenu en 15 ans le «plus important salon professionnel de Suisse», ils font de réelles affaires. Soit grâce au plus de 20’000 visiteurs professionnels qui s’y rendent, dont la plupart de leurs clients marques, soit grâce aux entreprises qui comme eux s’activent dans ce domaine qui laisse la place aux synergies entre entreprises de même dimension, voire aux partages des commandes.

Grand Prix des exposants 2015 Grand Prix des exposants 2015 - André Colard (gauche) et Olivier Saenger (à droite)

D’une seule voix, l’organisation répond aux questions. Au micro, Barthélémy Martin responsable du salon assisté de Marcello Ronchietto coordinateur des exposants ainsi que, au nom du Conseil d’Administration, les deux membres fondateurs, André Colard et Olivier Saenger, toujours gardiens des valeurs instituées et défendues avec conviction:

Pour un salon horloger, ne voir aucune montre dans aucune vitrine, c’est plutôt étrange?

Effectivement, deux tiers de nos exposants sur les 867 accueillis en 2015 sont dans l’horlogerie. Mais il existe une règle de base au Salon EPHJ-EPMT-SMT: nous ne présentons aucun produit fini. Car notre Salon se consacre essentiellement à ce qui se passe en amont et en aval chez les artisans, les sous-traitants, l’ensemble des PME et des entreprises qui participent à l’élaboration du produit fini ou de sa mise en valeur grâce à leur savoir-faire unique.

Vous fêtez en 2016 vos 15 ans d’existence. Depuis sa création, votre salon n’a cessé de croître. Vous confirmez?

Oui, en 2015 le nombre d’exposants était de 867, celui des visiteurs 20’627! Quant au taux de fidélité,il est  de plus de 90%. Le Salon EPHJ-EPMT-SMT enregistre effectivement une croissance raisonnée et continue depuis sa création. Ce n’est pas notre objectif prioritaire mais c’est une volonté d’offrir à nos exposants des potentiels d’affaires plus large en rassemblant plus de visiteurs. Et ainsi, on attire plus d’exposants. C’est un cercle vertueux qui a fait ses preuves. La fidélité et l’adhésion des exposants est notre plus belle victoire.

Comment expliquer ce succès alors que, durant les 15 ans qui viennent de s’écouler, les indicateurs économiques n’étaient pas tous toujours au vert?

Nos exposants viennent toujours plus nombreux parce qu’ils font ici des affaires. Tout le reste est secondaire même si cela contribue aussi au succès, comme par exemple les synergies nombreuses  entre l’horlogerie, les micro-technologies et les technologies médicales. Comme aussi notre politique tarifaire qui est très stable et raisonnable. De plus, nos exposants ont également bien compris que c’est en période de crise qu’il fallait se montrer, innover et le faire savoir. En quelques jours, du mardi au vendredi, nos exposants rencontrent un nombre de prospects et de clients que seul un Salon comme le nôtre permet. De plus, nous passons la majeure partie du Salon à échanger avec eux et avec les visiteurs pour connaître leurs attentes, leurs besoins et l’état du marché. Toute l’année, nous entretenons ces échanges. Et nous adaptons nos efforts en conséquence, sachant que nous devons rester fidèles à nos principes: précision, simplicité, convivialité, efficacité et modernité.

EPHJ Fabricant d'aiguilles Fabricant d'aiguilles à l'EPHJ 2015

De plus en plus d’exposants “retiennent” leur annonce de nouveauté, leurs lancements mondiaux, en fonction du calendrier EPHJ-EPMT-SMT?

L’innovation est un des axes majeurs du Salon qui reste la vitrine des principales avancées du secteur dans les prochaines années. Mieux vaut effectivement attendre d’avoir l’opportunité de présenter sa nouveauté à une très large audience plutôt qu’œuvrer seul dans son coin. Chaque année, nos exposants nous annoncent toujours plus d’innovations et d’avant-premières mondiales. La dynamique du Grand Prix des Exposants et son succès croissant favorisent également cette tendance car elle donne aux participants, aux nominés et aux vainqueurs une véritable lisibilité.

Vous avez instauré des tables rondes qui semblent gagner en impact ces dernières années. Quels sont les thématiques abordées?

A plusieurs titres, la 15èmeédition du Salon EPHJ-EPMT-SMT s’annonce très prometteuse. Elle proposera un programme très riche avec plusieurs temps forts autour des tables rondes qui permettront à de prestigieux intervenants de débattre sur des sujets d’actualité. Les grandes promesses de la Medtech ou encore le développement fulgurant de l’imprimerie 3D seront des thèmes abordés lors de cette édition 2016.

Votre quinzième anniversaire nous réserve-t-il une surprise?

Pour marquer le 15èmeanniversaire, les organisateurs ont décidé de lancer une grande enquête nationale afin de mieux connaître le rapport que les jeunes entretiennent avec les belles montres. Dans un marché horloger en pleine évolution face aux objets connectés, il sera intéressant de découvrir si et comment comment ce rapport a évolué. Les résultats du sondage etleurs conséquences éventuelles pour l’horlogerie suisse seront débattuset mis en perspectives. Ils seront d’ailleurs le thème central d’une importante table ronde en présence de plusieurs personnalités du secteur horloger.

http://www.ephj.ch