Frederique Constant Smartwatch

Frederique Constant Horological Smartwatch: la première montre connectée suisse de l’histoire

Première montre suisse à l’esthétique classique, la Frederique Constant Horological Smartwatch parvient avec son calibre de nouvelle génération à établir une communication bidirectionnelle avec des applications iPhone et Android.

Par Vincent Daveau
Rédacteur France

Le monde de l’horlogerie est aujourd’hui en train de vivre une véritable mutation et comme le disaient Aletta et Peter Stas: «il faut être acteur de ce changement plutôt que de le subir». Ils rappelaient en préambule du lancement de la première montre connectée à l’esthétique classique, que l’an passé, la manufacture fêtait ses dix ans d’existence. Toutefois le fait d’être jeune dans le secteur permet d’être réactif et sensible aux mutations du marché. Mais de rester en phase avec le monde est aussi le meilleur moyen de s’assurer le succès.

Frederique Constant Horological Smartwatch Frederique Constant Horological Smartwatch

Poser un contexte

Pour la famille Stas, le marché est dans une situation où les montres à quartz sont face à leur propre mutation. Un peu plus de 45 ans après la mise en vente du premier modèle par Seiko, ces instruments vont être balayés par des garde-temps de nouvelle génération. La Suisse produit annuellement environ 21 millions de montres à quartz. Selon Aletta et Peter Stas, d’ici à trois ans les deux tiers aux trois quarts de ces montres seront des garde-temps connectés. Cela représente environ 19 millions de montres et il serait dommage de passer à côté d’un marché extraordinairement lucratif appelé à un formidable avenir. Le but de cette nouvelle montre c’est de s’inscrire par avance dans la nouvelle tendance et même de l’initier.

L’avenir est en marche

Ce secteur que l’on devine devenir très vite concurrentiel, intéresse Peter Stass depuis 3 ans, mais motive également les sous-traitants suisses pour le potentiel de travail que cela représente (même s’il s’agit d’après la démonstration faite par les propriétaire de Frédérique Constant, plus de reconversion que de multiplication par extension de technologie). Dans ce contexte, la question se pose de savoir pourquoi la maison Frédérique Constant a fait le choix de faire appel à un affichage analogique. D’après Peter Stas, la plupart des montres connectées seront à cadran LCD et rechargeables car la consommation pour les alimenter est importante. Le but était, comme il le soulignait de conserver l’ADN de la marque et de faire appel à un module de nouvelle génération mis en œuvre par le truchement d’une couronne faisant office de poussoir.

Frederique Constant Horological Smartwatch Frederique Constant Horological Smartwatch

 

Genèse d’un projet

Mais il y a de cela maintenant 3 ans, Peter Stas s’est rendu aux USA pour chercher un partenaire en vue de produire une montre connectée. Car il ne suffit pas de vouloir faire, il faut avoir les bons acteurs pour produire un produit adapté aux besoins du marché et adaptatif dans un secteur où le taux d’obsolescence rapide risque de coûter cher à la marque qui se tromperait de technologie. Le moteur Multicapteurs breveté de MotionX® utilisé pour la première  Horological Smartwatch suisse intègre les caractéristiques et les fonctionnalités de la plateforme technologique MotionX® dans une montre de luxe prévue pour être proposée à la vente à environ 1000 € / 1000 CHF.

Frederique Constant Horological Smartwatch Frederique Constant Horological Smartwatch App

Les acteurs d’une révolution en marche

Afin d’atteindre leurs objectifs, les propriétaires du Groupe Frédérique Constant ont fait une joint venture suisse avec Fullpower Technologie Inc, entité basée dans la Silicon Valley baptisée MMT (Manufacture Modules Technologie SARL). La mission de cette entité est de faire bénéficier le secteur horloger suisse de la plateforme ouverte MotionX-365°® Horological Smartwatch. Dans cette structure, la société Fullpower crée le projet de conception, le firmware, les applications smartphone et l’infrastructure Cloud, avant de les distribuer sous licence à MMT.

Une Joint Venture d’avenir

MMT (société basée à Genève) gère le développement et la production de mouvements horlogers suisses appelés modules, en incorporant la technologie Fullpower.  MMT distribue ensuite sous licence la plateforme Motion X-365°® Horological Smartwach au secteur de l’horlogerie suisse et apporte son soutien technique. Les premiers partenaires de MMT sont Frédérique Constant et Alpina.  Ces deux marques proposeront d’ici à fin 2015 plus de 10 modèles masculins et féminins d’ici la fin de l’année.  Ces montres multifonctions et adaptatives en fonction des besoins de leur propriétaires sont compatibles avec les smartphones Apple et Androïd. Servies par des technologies avancées et un mode de réception et d’intercommunication très efficace, les montres des marques Frédérique Constant et Alpina sont données pour avoir une autonomie de deux ans sur pile interchangeables. Information cruciale: les montres seront disponible en point de vente à partir de juin 2015.

Alpina Horological Smartwatch Alpina Horological Smartwatch

Fonctionnalité de la première Horological Smartwatch suisse

Boîtier classique en acier 316L / Glace saphir / Module avec affichage analogique des heures et minutes et indicateur de fonction à 6 heures.

Fonction associée avec le smartphone et affichage à l’écran du téléphone:

  • Heure et date toujours connectée
  • Capteur d’activité Motion X®
  • Enregistreur du sommeil (sleeptracker®) permettant d’optimiser le sommeil
  • Alarmes par cycles de sommeil
  • Alerte d’activité (pour les cols blancs trop statiques à l’écran)
  • Coaching intelligent et évolutif en fonction des programmations
  • Deux ans d’autonomie des piles
  • Sauvegarde et restauration via le Cloud Motion X®

Frédérique Constant Manufacture Tourbillon QP sur fond de jubilé

Par Rhonda RicheJournaliste
Frédérique Constant a fêté ses trente ans à Paris. Au passage, une présentation de la nouvelle Frédérique Constant Manufacture Tourbillon QP s’imposait...

Frédérique Constant : naissance de la montre connectée mécanique

Par Barbara PalumboJournaliste
Ce 21 février à New York, devant un parterre de journalistes, l’Hybrid Manufacture faisait son entrée. Cette montre est la première à associer un...