Breitling Navitimer Ref. 806 1959 Re-Edition
Baselworld

Breitling 2019 : Moderne et rétro, chic et inclusive, Baselworld et Summit

Depuis un peu plus d’un an, Breitling déploie sa nouvelle stratégie avec efficacité et succès. Baselworld 2019 est une nouvelle étape vers une marque empreinte de son passé mythique mais résolument tournée vers l’avenir dans son approche.

Par Benjamin Teisseire
Éditeur et développement commercial

La stratégie est de plus en plus claire. Les collections de mieux en mieux définies. La cible plus large et rajeunie. Depuis l’arrivée de Georges Kern, CEO, en Juillet 2017, Breitling est en mission : embrasser son passé pour écrire son futur, en s’inspirant des méthodes de la mode.

Air

L’histoire de la marque de Grenchen ne se résume pas à l’aviation. Les trois axes des collections actuelles le démontrent clairement. L’emblématique Navitimer représente la partie « Air ». Cette année, Breitling lance une ré-édition de la référence 806 de 1959. Elle reprend avec précision les attraits majeurs de son aïeule : le boîtier de 40,9mm, la lunette tournante aux 94 perles distinctives, les cadrans du chronographe ton sur ton noirs, les cornes biseautées aux finitions alternées polies et brossées, la célèbre règle à calcul circulaire.
 

Breitling Navitimer Ref. 806 1959 Re-Edition

Même le logo a retrouvé ses ailes ! Un tout nouveau mouvement à remontage manuel, certifié COSC, anime ce garde-temps, le B09. On le retrouvera certainement dans les prochaines ré-éditions à venir. La famille Air décline aussi la Navitimer 38 Automatic, introduite avec succès l’année dernière, en 41mm pour répondre à la demande des aficionados de la marque. Enfin, la première collection capsule est introduite, limitée dans le temps mais non numérotée – un concept directement tiré de l’univers ‘fashion’– , avec 3 éditions Airline reprenant les designs flashy des compagnies aériennes phares des années 50’ TWA, Panam et Swissair. Breitling sait plaire au plus grand nombre.  
 

Breitling Navitimer Ref. 806 1959 Re-Edition

Terre

La Premier est la collection terrestre, habillée, chic et moderne...comme l’était la marque dans les années 40’. Basée sur le dessin des collections datant de 1943, la Premier est équipée du mouvement manufacture B01, chronographe avec date, certifié COSC. 2019 voit la naissance d’un partenariat avec la mythique marque de motos Norton.
 

Breitling Premier B01 Chronograph
Breitling Premier B01 Chronograph

Cette Premier B01 Chronograph 42 Norton Edition affiche fièrement son style moderne et baroudeur avec son cadran noir et ses compteurs blancs à 3 heures et 9 heures pour un panda inversé du plus bel effet. L’échelle tachymétrique ajoute au côté sport, tandis que les chiffres arabes appliqués – première sur cette collection – confèrent une réelle élégance. Un garde-temps pour aventurier urbain, au style propre et affirmé avec son bracelet en cuir brut pour la touche vintage (disponible aussi en bracelet acier).
 

Breitling Premier B01 Chronograph 42 Norton Edition
Breitling Premier B01 Chronograph 42 Norton Edition

Pour l’accompagner, les vrais motards pourront choisir l’une des 77 motos Norton Commando 961 Café Racer MKII Breitling limited edition. L’association des deux marques fonctionne parfaitement et ce n’est que le début de la collaboration qui dévoilera d’autres surprises dans les mois et années qui viennent. La collection Premier s’étoffe aussi d’une nouvelle Day-Date avec un cadran noir profond. Ultra moderne et élégant en 40mm. Breitling revient en force dans la montre habillée tout en conservant sa personnalité décontractée et assurée.
 

Breitling Premier B01 Chronograph 42 Norton Edition

Mer

Côté « Mer », après la Superocean Héritage, voici une nouvelle Core collection Superocean avec pas moins de 5 tailles et 10 déclinaisons de couleurs. De la puissante et ultra-sportive Superocean 48 en titane DLC noir avec lunette céramique à la féminine Superocean 36 en acier, en passant par les tailles 46, 44 et 42mm, chaque poignet trouvera sa plongeuse Breitling.
 

Breitling Superocean Automatic 46
Breitling Superocean Automatic 46

N’en déplaise à la croyance populaire, c’est bien cette collection des mers qui est aujourd’hui le fer de lance de la marque au « B » stylisé. Avec différents diamètres et couleurs, l’offre s’ouvre encore de nouveaux débouchés. Les prix sont agressifs allant de CHF 3450 TTC pour la 36, à moins de CHF 5000 TTC pour la 48. Des montres ultra-sportives, robustes, équippées du calibre manufacture 17, certifié COSC bien entendu.
 

Breitling Superocean Automatic 36
Breitling Superocean Automatic 36
Breitling Superocean Automatic 36

Baselworld ou Summit ?

Breitling étant présent cette année dans la Halle 1.0 de Baselworld ET tenant son Global Summit dans une large salle – dotée du plus grand écran de projection d’Europe, 25m ! – non loin de la foire, la question se pose en effet. Le modèle des Summit Breitling est intéressant à bien des égards. Il s’agit du troisième du genre après Londres et Pékin en 2018. Le concept est nouveau et permet de réunir 200 à 400 journalistes ou détaillants en un seul point, d’avoir leur attention entièrement dédiée, de présenter les produits, la stratégie, les valeurs de la marque de manière forte et impactante. Georges Kern peut y faire passer ses messages clés comme ce fut le cas à Bâle : Breitling a un passé glorieux, un futur radieux et est une marque inclusive.

 

C’est l’occasion idéale d’insister sur les associations auxquelles participent la marque, celles qui donnent du sens : Outerknown de Kelly Slater pour la préservation des Océans, les 1000 Solutions éco-responsables de Solar Impulse de Bertrand Piccard ou encore Qhubeka, une œuvre de charité d’Afrique du Sud qui fournit des vélos aux communautés ayant des moyens de transport limités, à qui Breitling a fourni 500 vélos grâce au travail de sa nouvelle Squad de triathlètes. Le message est fort, le format est rôdé, l’expérience marche. La fonction de Baselworld est-elle encore pertinente ? La question est sur toutes les lèvres. L’avenir, proche, le dira.
 

Une chose est certaine : Breitling est en mission et comme le dit Georges Kern pour clore sa Keynote : « Ce n’est que le début ! ».
 

(Photos par Pierre Vogel)

Breitling on a mission : les 4 piliers d’un succès annoncé

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
Le Breitling Summit 2018 à Londres donne le ton du nouveau Breitling.

Breitling 3.0 - Year One

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
Breitling est une des plus vieilles marques indépendantes, datant de 1874, et dispose d’une histoire et d’un héritage riches, dont l’...

Georges Kern évoque les nouveaux horizons de Breitling

Par Rhonda RicheRédacteur
“Trop de choix revient à n’en avoir aucun !” Le CEO de Breitling risque d’entrer dans les annales de l’industrie horlogère pour...

Breitling rejoint le Concours d’Élégance Suisse

Par Josh ShanksRédacteur Etats-Unis
Les passionnés de voitures et de montres sont faits de la même étoffe. Ils adorent le savoir-faire artisanal, la tradition et, surtout les belles lignes....

Breitling prend son envol avec la collection Navitimer 8

Par Josh ShanksRédacteur Etats-Unis
Huit Aviation est le nom que Breitling donnait en interne aux chronographes de bord des aéronefs. Huit jours pour la réserve de marche de ses chronographes....

La nouvelle collection Breitling Superocean : L'aventure continue

Lorsque les premiers modèles Superocean ont été lancés en 1957, ils se sont imposés comme étant le nouvel acteur majeur sur le marché des montres de plongée...

Breitling célèbre un partenariat privilégié en lançant la Premier Norton Edition

La montre Premier Norton Edition est l’incarnation parfaite d’un partenariat entre deux marques emblématiques qui partagent un parcours et un...

La Breitling Navitimer Ref. 806 1959 Re-Edition

En 1952, Breitling a développé la Navitimer, un chronographe révolutionnaire devenu immédiatement incontournable dans les cockpits. Les pilotes ont porté ces...