mp25 low 18

Maurice Lacroix: un quart de Masterpiece…

Cette année, la collection Masterpiece de Maurice Lacroix célèbre les 25 ans d’une histoire de passion pour la belle mécanique. Coup de projecteur!

Par Vincent Daveau
Rédacteur France

La manufacture Maurice Lacroix, fondée en 1975 à Saignelégier dans le Jura Suisse par la firme Desco von Schulthess, s’est un temps spécialisée dans la fabrication de garde-temps en «private Label» - autrement dit pour des marques tiers -, avant de réaliser des instruments de mesure du temps sous son propre nom. En 1989, la maison rachète la société de fabrication de boîtiers Queloz SA, elle aussi basée à Saignelégier. Dans cette conjoncture et saisissant les mutations que connaît alors le métier, Maurice Lacroix profite de l’accélération de la demande en matière de production horlogère pour lancer en 1990 la ligne «Les Mécaniques», rebaptisée deux années plus tard les «Masterpieces».  Le succès ne se fait pas attendre et la montre de 1992 dénommée «Cinq Aiguilles» rencontre un énorme succès. Cette référence mécanique au dessin classique tout à fait dans l’ère du temps, affiche alors, par le centre et à l’aide d’aiguilles, les informations d’heures, de minutes, de secondes mais aussi la date comme le jour de la semaine.
 

Dessin de la Manufacture Maurice Lacroix à Saignelégier

Se concentrer sur les complications utiles

Consciente du potentiel que représente l’horlogerie mécanique alors de nouveau dans l’esprit des actifs, la marque dévoile en 1999 le chronographe Flyback Annuaire, un instrument très compliqué pour l’époque qui, équipé du calibre ML15 affiche l’heure, les temps courts, embarque un flyback, se dote d’un calendrier annuel et d’une grande date. La même année, la Maison lance également la Masterpiece Retrograde Calendar qui, comme son nom l’indique, dispose d’un affichage rétrograde et, en sus, d’un indicateur de réserve de marche basé sur un différentiel innovant. 
 

Artisans chez Maurice Lacroix

En 2002, Maurice Lacroix pousse le curseur un peu plus loin et produit  la montre Masterpiece Réveil Globe qui reste dans les mémoires comme un modèle taillé pour les grands voyageurs à une date où les smartphones sont encore un fantasme. Elle édite également, la même année le Masterpiece Chrono Globe. Sur sa lancée en 2003, la marque devait proposer la sémillante et aujourd’hui rare Masterpiece Phases de  Lune Tonneau, dont le boîtier en acier, sobre et très travaillé, demandait une très longue élaboration. Cette année-là encore, la maison sort la Masterpiece Double rétrograde avec une platine de complication intégralement réalisée à l’interne. 
 

Maurice Lacroix Masterpiece Skeleton 2004 – 2016

L’idée est amorcée, le développement interne va alors croissant et Maurice Lacroix présente en 2005 la Masterpiece Moon Retrograde dont le calibre ML 104 arbore une platine trois-quarts originale qui signe le départ d’une nouvelle aventure industrielle.

A l’heure des calibres maisons

L’année 2006 marque un tournant pour Maurice Lacroix puisque la manufacture lance son premier calibre «in house», le maintenant fameux chronographe à remontage manuel  ML106. Avec cet instrument qui ne passe pas inaperçu, la marque atteint très vite une importante notoriété et se hisse au plus haut niveau des entités suisses de renom. Forte de son mouvement de base, la maison présente en 2010 un instrument, la «Roue Carrée», dont l’affichage des secondes est remplacé par deux éléments rotatifs d’une forme géométrique non circulaire dont l’engrènement tient de la magie puisqu’il défie l’entendement humain. 
 

Maurice Lacroix Masterpiece Double Retrograde 2003 – 2017

Dans le même esprit et pour filer la métaphore magique, l’entreprise sort en 2013 la Masterpiece Mysterious Second, une référence qui, propulsée par le calibre ML215 largement ajouré pour l’occasion (une spécialité maison largement utilisée pour les pièces intermédiaires) offre l’affichage d’une seconde semblant léviter de façon aléatoire dans un large disque. En réalité, le mécanisme lui donnant vie est largement inspiré des roues non linéaires employées dans la version Masterpiece précédente. 
 

Maurice Lacroix Masterpiece Chronograph 2006 – 2017

Avec le lancement de Gravity en 2014, la maison Maurice Lacroix impose un nouveau style et conçoit un type inédit de calibre animé par des composants pour la première fois en silicium. Cette technologie d’avant-garde, encore peu employée à l’époque, marque un tournant pour cette société capable de développer ces éléments techniques de pointe à l’interne. Au fil de ces 25 ans d’une quête visant à l’indépendance, la manufacture a fait la démonstration que, bien que d’une taille réduite, elle sait au quotidien innover et rivaliser avec les plus puissantes de toutes les grandes marques. 
 

Maurice Lacroix MP7128
Maurice Lacroix MP7228
Maurice Lacroix MP6558

Fière de son approche mécanique et graphique dans l’art de la mesure du temps, l’entreprise a, cette année en 2017, fait le choix de revenir sur son passé pour mettre en lumière le travail d’horlogerie effectué à travers deux pièces majeures de son histoire: la Masterpiece Double Rétrograde et la Masterpiece Moon Rétrograde. Ces deux montres symbolisent une sorte d’âge d’or que la manufacture entend bien de nouveau atteindre par la mise en œuvre de produits horlogers à la fois compliqués, robustes, efficaces et toujours proposés à des prix ajustés.

En partenariat avec Maurice Lacroix

La collection Aikon de Maurice Lacroix fait escale à New York

Par Rhonda RicheJournaliste
La AIKON de Maurice Lacroix passe un été caniculaire dans la ville de la Grosse Pomme.

Vidéo: Maurice Lacroix présente l’Aikon Automatic

Par Watchonista
Lors de l’édition 2018 de Baselworld, nous avons eu l'opportunité de rencontrer Stéphane Waser, directeur général de Maurice Lacroix,afin de nous...

Maurice Lacroix Aikon: aux sources du futur

Par Vincent DaveauRédacteur France
Inspirée du modèle Calypso, l’icône de Maurice Lacroix dans les années 1990, la ligne Aikon se pare pour la première fois de calibres mécaniques à...

Maurice Lacroix Masterpiece : le juste équilibre

Par Vincent DaveauRédacteur France
Pour un amateur avisé, une montre n’est jamais aussi belle que lorsqu’elle possède des attributs mécaniques avancés tout en étant en phase avec...

BASELWORLD 2017: Maurice Lacroix, la prise de pouvoir de la cohérence

Par Joel GrandjeanRédacteur en Chef
Adepte de la valeur perçue, la Manufacture de Saignelégier dans le Jura suisse, n’en finit pas de surprendre par la justesse de son offre...

Maurice Lacroix Pontos Réserve de Marche

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
Retour vers plus de simplicité sur fond d’un rapport qualité-prix où le client s’y retrouve enfin. Telle est la tendance...

Maurice Lacroix dévoile sa Masterpiece Gravity 40th

Par Marco CattaneoJournaliste
Les nouveautés 2015 répondent parfaitement aux deux défis majeurs de la marque biennoise qui fête cette année son quaranti...

WEB TRAINING S02E07 - MASTERPIECE - with subtitles

Maurice Lacroix Masterpiece Skeleton 2017