omega

Omega : Odyssée spatiale dans le film "First Man"

Un grand pas pour Ryan Gosling qui incarne Neil Armstrong dans le film First Man, retraçant l’expédition d’Apollo 11. Et un pas de géant pour la "Moon Watch" d’Omega et autres pièces prestigieuses de la marque.

Par Josh Shanks
Rédacteur Etats-Unis
Par Hyla Bauer
Contributeur et projets spéciaux

(Cet article contient des informations inédites sur le film First Man)

L’acteur Ryan Gosling, des plus en vue à Hollywood, tient la vedette dans le film First Man. Ce long métrage retrace les épopées spatiales d’Apollo . Vous êtes en train de vous poser la question pourquoi je vous parle d’un film ayant trait aux premières heures de la conquête spatiale sur un site horloger comme Watchonista ? Eh bien, c'est très simple, toute une panoplie de montres Omega est présente dans bon nombre de scènes authentiques du film.
 

OMEGA Stopwatch
First Man’ Photo Credit: Universal Pictures

Watchonista a récemment été invité par Omega à l’avant-première de ce film avant sa sortie officielle le vendredi 12 octobre. Bien que la critique cinématographique ne soit pas notre tasse de thé, nous avons jugé opportun de parler d'une fiction inspirée de faits réels, qui met en vedette les montres Omega et leur rôle dans les voyages d’Apollo. Hyla Bauer et Josh Shanks étaient présents à la projection. Ils nous donnent leur avis respectif ci-dessous.

Hyla nous dit

J'ai été ravie d'être invitée par Omega pour la projection de The First Man. Le film est puissant et captivant, et je suis ravi d'en parler, mais je me sens un peu comme le gars dans la pub qui dit "Je ne suis pas médecin, mais j'en joue un à la télé".
 

First Man’ Photo Credit: Universal Pictures

L’acteur Ryan Gosling mériterait une nomination aux Oscars pour avoir incarné cet astronaute légendaire. Homme peu loquace, Neil Amstrong gravite dans l’espace, tout en pleurant le décès de sa fille. Gosling arrive à exprimer cette douleur indicible, parfois uniquement avec le regard. Cette émotion se révèle même à travers son casque spatial ou lors d'un dîner.
 

First Man’ Photo Credit: Universal Pictures

Il y a eu beaucoup de tragédies et de triomphes dans la vie de feu Armstrong. Les différents gouvernements des Etats-Unis, ont toujours gardé un œil sur Armstrong et ses collègues astronautes. Ces derniers sont loin d’avoir eu une entière liberté d’action, et restent soumis à des contrôles stricts imposés par la NASA. L’Agence américaine s'efforce de conserver le financement gouvernemental afin de maintenir le programme Apollo pérenne.
 

OMEGA Speedmaster ST 105.003

Je suis un grand fan de la série The Crown de Netflix. J'ai pensé qu'il serait difficile de voir Claire Foy, qui joue le rôle de la Reine dans la série, interpréter un autre rôle que ce dernier. Cependant, en tant qu'épouse d'Armstrong, Claire Foy fait merveilleusement l’affaire.
 

First Man’ Photo Credit: Universal Pictures

Vers la fin du film, Janet, l’épouse dans la vie réelle d’Amstrong, est bombardée de questions par la presse après l'atterrissage réussi. Un journaliste demande : "Comment s’est déroulé le voyage ?" Elle répond : "Hors de ce monde. The First Man est l'un des meilleurs films que j'ai vu ces dernières années. Hors de ce monde résume parfaitement l’envergure de cette mission.
 

'First Man’ Photo Credit: Universal Pictures

Josh nous raconte

First Man a réveillé en moi beaucoup de souvenirs. Issu de la génération de Star Wars et Star Trek, je peux compter sur une main le nombre de films biographiques de qualité sur l'exploration spatiale que j'ai vu. Enfant, je faisais partie des millions de personnes qui voulaient devenir astronaute. Le film The Right Stuff qui mettait en vedette les astronautes de Mercury 7 et mon héros d'enfance Chuck Yeager, sont à l’origine de ma fièvre spatiale. Ce film a fort bien saisi la quintessence de l’esprit pionnier des premiers vols spatiaux habités. En fait, il y a eu peu de films qui ont dépeint aussi fidèlement cette ère d'exploration spatiale des dernières décennies.
 

‘First Man’ Photo Credit: Universal Pictures

Bien sûr, le film de Ron Howard d'Apollo 13 fut le rêve d'un fou de l'espace, au point de dépasser le succès des premiers alunissages d’Apollo sur la lune. Alors, quand j'ai entendu parler du tournage d’un film sur la mission Apollo 11, j'ai été intrigué. D’autant que Gosling y jouait le rôle principal. j'avoue que j'étais un peu étonné par réalisateur Damien Chazelle qui avait jeté son dévolu sur un acteur aussi embématique que lui pour incarner un héros américain aussi célèbre. Pour moi, ce ne fut pas le coup de foudre immédiat, du moins le choix propre à celui d'un héros américain. TOUTEFOIS, après avoir vu le film, je dois dire que Gosling m'a littéralement scotché. A l’écran, on aurait vraiment dit que c’était Neil Armstrong. Cette prouesse est redevable grâce à l’étude attentive du comportement, de la personnalité et l’histoire familiale d'Armstrong. Un vrai plaisir de voir Gosling dans un rôle aussi atypique.
 

OMEGA wristwatch CK 2605

Le casting était vraiment à la hauteur. Deux performances m'ont marqué : l'excellente prestation d'Ed White de Jason Clarke (Chappaquiddick, Everest, Terminator Genisys) et la performance tout en émotion de Claire Foy (The Crown)interprétant Janet Armstrong. Dans l'ensemble, j'ai eu l'impression que le film a bien saisi la mission d'Apollo 11 grâce aux effets spéciaux du cinéma moderne, apte à retranscrire cette histoire. Nous en savions beaucoup sur les familles Armstrong et White (peut-être parce qu'elles étaient voisines). Par contre, d'autres astronautes connus comme Gus Grissom (mort durant un tir d'essai d'Apollo I ) et Buzz Aldrin, égérie d’Omega ont eu peu de temps à l’écran par rapport à Armstrong. Mais après tout, le film s'appelle "Premier homme" et non "Second homme".
 

Dernière réflexion: Je crois que First Man complète une trilogie de cette sorte le premier film The Right Stuff qui dépeint avec précision le développement du programme spatial, depuis les pilotes d'essai jusqu'au programme Mercury, First Man retrace l’épopée d’Apollo 13 du programme Gemini. Apollo 13 de Ron Howard nous montre ce qui a mal tourné durant les vols spatiaux et comment l'homme peut surmonter l'adversité (avec l'aide d'une certaine Omega Speedmaster) et revenir sur terre en toute sécurité.
 

Omega spatiale

Tout le monde sait qu'Omega a fourni à la NASA les montres pour les missions Apollo. Mais le fait de voir de ces garde-temps histoirques et aussi précis en action dans l’espace donne du relief à ce joli film. Dans la plupart des scènes, Gosling arbore une Omega CK2605, l’ancêtre déjà en avance sur son temps de la Seamaster. Pour les scènes de vol spatial et d'essais, Gosling porte une Speedmaster ref. 105.003'. Enfin, pour la mission proprement dite d’Apollo 11, l'emblématique Speedmaster ref. 105.012 est portée durant le vol et son aterrisage éventuelle sur la lune. De 1969 à aujourd'hui, cette montre fait partie de la collection Speedmaster d'Omega.
 

OMEGA Speedmaster ST 105.012

Visitez la page partenaire de OMEGA

Et recevez chaque semaine une sélection personnalisée d'articles.

Les secrets de la réussite d’Omega: l’approche unique à 361 degrés

Par Josh ShanksRédacteur Etats-Unis
En visite aux Etats-Unis, M. Aeschlimann, Président et CEO d'Omega, s’est entretenu avec Watchonista.

Vidéo : Lancement de notre série de vidéos « A l’Origine de l’Omega Seamaster » 

Par Marco GabellaCo-fondateur - Editeur Exécutif
A travers une série de vidéos, nous vous faisons découvrir pourquoi la première Omega Seamaster de 1948 était autant en avance pour son époque. Mais avant de...

Entrez dans le monde de l’Ultraman, l'Omega Speedy Tuesday 2018

Par Josh ShanksRédacteur Etats-Unis
Ce matin, les fans et les collectionneurs d'Omega se sont réveillés à l'aube pour découvrir que leur marque avait sortie une nouvelle Speedmaster, et...

Pourquoi la première montre-bracelet OMEGA vaut 130'000 francs suisses

Par Vincent DaveauContributeur
Hier soir, Omega a présenté en édition limitée le premier chronographe-bracelet lancé en 1913, lors d’une soirée festive et rétro intitulée «...

Culte autour de l'Omega Speedmaster

Par Rhonda RicheRédacteur
Le lancement des nouvelles montres Moon d’Omega à Baselworld constitue une bonne raison de revenir sur l’icône Speedmaster.

OMEGA, avoir l’univers pour terrain de jeu

Par Vincent DaveauContributeur
Pour 2018, OMEGA choisit de dévoiler à Baselworld un éventail de produits appelés à séduire absolument toutes les catégories de consommateurs. Un large...

OMEGA'™s Golden Astronaut

George Clooney and NASA legend Charlie Duke talk space

OMEGA in First Man