m176947
Le monde automobile

IWC en direct du Grand Prix des Etats-Unis 2018

Le quadruple champion du monde Lewis Hamilton a raté de peu la première marche du podium à Austin. Regard de l'intérieur sur ce Prix avec le précieux concours d'IWC tout en discutant avec le finlandais Valtteri Bottas, égérie de la F1.

Par Josh Shanks
Rédacteur Etats-Unis

Les week-ends où la Formule 1 se produit, sont inoubliables. En quatre jours, dix équipes élèvent en un temps record un petit village de tentes d'accueil, de garages, et commencent à assembler leurs bolides à partir d'une poignée de caisses DHL préemballées. C'est époustouflant de voir ces voitures montées. Grâce à IWC, Watchonista a eu accès aux coulisses du Grand Prix des Etats-Unis, qui s'est déroulé dimanche dernier sur le Circuit des Amériques à Austin, Texas.
 

IWC Big Pilot 'Le Petit Prince" on the helicopter to the track

La logistique derrière Mercedes AMG F1

Avant chaque saison de F1, Mercedes construit un châssis attitré pour participer au championnat du monde de Formule 1 de l’année. En raison de l'évolution des règlements de fabrication et d'une foule de nouvelles spécifications concernant les pneus, les équipes ont pour mission d'apporter chaque année de nouvelles innovations. Pour 2018, Mercedes AMG F1 a réalisé la W09 EQ Power+, une voiture hybride V6 composée presque entièrement de matériaux ultralégers tels que la fibre de carbone, l'aluminium et les structures alvéolaires.
 


Pour chaque course, Mercedes amène trois bolides sur la piste. Deux voitures principales pour ses pilotes Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, ainsi qu'un véhicule de secours qui peut être utilisée par l'un ou l'autre pilote en cas de panne ou d'accident. Si les bolides sont vraiment impressionnants, la logistique pour les amener aux 21 Grands Prix qui se dérouleront autour du globe en 2018 est encore plus sidérante.
 


A tout moment, l'équipe dispose de cinq transporteurs d'équipements individuels qui sillonnent la planète pour transporter divers matériels. Avec des courses qui se déroulent en Amérique, en Asie, en Europe, en Amérique du Sud et en Australie durant une saison de neuf mois, ce n'est pas une tâche facile. Contrairement à d'autres épreuves, les équipes utilisent les mêmes voitures pour plusieurs courses. Et avec la réglementation en vigueur, très peu de changements sont autorisés sur les voitures une fois qu'elles quittent l'usine Mercedes de Brackley, au Royaume-Uni. Les éléments tels que les moteurs et les boîtes de vitesses sont étroitement contrôlés, et les modifications apportées à ces composants peuvent entraîner des pénalités sur la ligne de départ.
 

Lewis Hamilton à cinq reprises

Après l'an 2000, le Grand Prix des États-Unis (USGP) s’est déroulé en deux endroits bien distincts. L'Indianapolis Motor Speedway (siège de l'Indy 500) a accueilli ce prix de 2000 à 2007, tandis que le Circuit Of Americas d'Austin accueille l'USGP depuis 2012. Fait remarquable, le pilote Lewis Hamilton de Mercedes a remporté la course à cinq reprises !
 

2018 United States Grand Prix, Friday © Steve Etherington
Kimi Räikkönen greets Lewis Hamilton after the race
IWC Pilot's Watch Chronograph

Depuis 2013, IWC Schaffhouse est le partenaire officiel de Mercedes AMG Petronas F1. Ce partenariat s'est traduit par bon nombre d'expositions de la marque dans des lieux classiques et hors des sentiers battus. A chaque course, il est possible de voir une montre IWC sur les gants des pilotes de course de Mercedes. A l’occasion de l'USGP, IWC a mis à ma disposition une IWC Big Pilot 'Petit Prince', avec un cadran bleu vibrant qui change de couleur à chaque angle. Avec ses 46,2 mm, la Big Pilot assure une certaine présence sur mon petit poignets et elle a attiré l'attention dans le paddock de Mercedes.
 

l1100090

Lors d'une fin de semaine typique qui annonce la reprise de la course, une journée dédiée aux médias a lieu la veille de la première séance d'entraînement. Pour Austin, c’était un jeudi. En descendant la voie d'accès du garage, j'ai repéré de nombreuses personnalités de la F1 et des propriétaires d'équipe. La journée des médias s’est déroulée d’une manière détendue, du rarement vu avant un week-end de course des plus rudes.
 

IWC Ingenieur on the wrist of a Mercedes AMG mechanic


Dans le garage Mercedes, nous avons pu voir le réassemblage des voitures de Hamilton et Bottas. Bien que la photographie n'était pas permise à l’intérieur, il y avait heureusement une ligne rouge juste à l'extérieur du garage, à partir de laquelle nous étions autorisés à photographier. En raison de la concurrence féroce entre les équipes, même le plus petit bouton sur un volant peut faire la différence entre gagner ou perdre une course.
 

In the garage with the IWC Big Pilot's 'Le Petit Prince'

Une fin passionnante

Le Grand Prix des États-Unis est connu pour ses vitesses exaltantes et ses dépassements à tout crin. Lewis Hamilton s'est emparé de la pole position samedi au rythme fulgurant d'une minute et 32,237 secondes, un nouveau record de piste. Le jour de la course, Hamilton semblait sur le point de remporter son cinquième championnat du monde. Mais une première passe avec Kimi Räikkönen de Ferrari a stoppé les espoirs de titre de Hamilton pour l'instant. Après une bataille acharnée entre Mercedes, Ferrari et Red Bull, Räikkönen, Max Verstappen et Hamilton se sont battus pour être en tête dans les trois derniers tours. Finalement, Räikkkönen s'est emparé de la victoire et de la première étape du podium d'Austin.
 

© Steve Etherington for Mercedes-Benz Grand Prix Ltd.

Entretien avec Valtteri Bottas

Pendant la journée médiatique de jeudi. Watchonista a eu l'occasion de s'asseoir avec Valtteri Bottas, pilote de Mercedes AMG F1. Pour ma première interview avec un pilote de F1, j'étais décidément nerveux, mais j'ai réussi à garder mon sang-froid pour vous apporter la quintessence de cette rencontre:

Josh Shanks : Valtteri, merci d'avoir pris le temps de nous rencontrer aujourd'hui, qu'attendez-vous le plus à Austin ?

Valtteri Bottas : J'essaie de gagner. Ce qui me plaît dans cette course, c'est que c'est un très beau week-end de Grand Prix. J'aime la ville d'Austin, et la piste également, c'est l'une des meilleures pistes où on peut rouler très vite. De plus, le soutien des fans de la région est très sympa, très sincère, et j'aime ça. Dans l'ensemble, cela augure un grand moment de Grand Prix.
 

Valtteri Bottas on the paddock

JS : Quand vous êtes arrivé chez Mercedes, vous avez noué un excellent partenariat avec IWC. Pour vous, quelle est la particularité de la relation de l'équipe avec IWC ?

VB : (ton décontracté) Parce que ce sont les meilleures montres du monde. C'est une grande marque horlogère, très réputée, de grande qualité. Personnellement, j'aime la haute technologie. Être capable de voir à l'intérieur de ce qui entre dans la conception et la fabrication des montres. C'est vraiment un bon produit, et ce qu'il y a à l'intérieur est très intéressant.
 

Valtteri Bottas during the interview

JS : La course et le chronométrage sont intimement liés. Quel rôle jouent les montres dans votre vie ?

VB : Dans tout ce que j’ai fait, j'ai toujours porté une montre. Qu'il s'agisse de bonnes ou de mauvaises choses sur la piste. Ça a toujours fait partie de ma vie.
 

Valtteri Bottas avec sa montre IWC

JS : Une grande partie des discussions sur la F1 portait sur l’élevation du niveau de compétition selon votre ancienne équipe Williams (maintenant au milieu de l'équipe de tête), comment voyez-vous l'avenir de la F1 ?

VB : L'avenir est serein. La F1 a gagné en popularité ces dernières années, ce qui est un bon signe. Je pense que c'était un peu difficile il y a quatre ou cinq ans. Peut-être que la croissance n'était pas au rendez-vous. Maintenant, ce sport semble de plus en plus populaire de mon point de vue. Voir plus de fans assister aux courses et à tous les événements que nous organisons, me réjouit au plus haut point. Je pense que nous allons dans la bonne direction. La Formule 1 est un gros business et qu’il peut l’être davantage. Liberty Media essaie d'améliorer les conditions de la course et de la rendre plus passionnante aussi bien pour les pilotes que pour le public. Il y aura peut-être de nouvelles pistes où nous allons faire chauffer le bitume, et c'est une bonne chose. En fin de compte, tout cela va augmenter la popularité de la F1.
 

2018 United States Grand Prix © Wolfgang Wilhelm

JS : J'ai posé la même question à Lewis, y a-t-il d'autres épreuves qui vous intéressent ? IndyCar, Les 24 heures du Mans ou notre folle série américaine NASCAR ? Quelle épreuve regardez-vous quand vous n'êtes pas sur la piste ?

VB : J'aime toutes les formes de course. J'ai piloté des voitures toute ma vie, alors n'importe quel type de course est intéressant. Je dois dire que je ne suis pas d'aussi près les autres sports. La F1 prend tellement de temps que j'essaie de mettre toute mon énergie dans ce sport.
 

2018 United States Grand Prix © Wolfgang Wilhelm

La Spitfire Timezoner d'IWC prend son envol pour le vol le plus long

Par Simon de BurtonJournaliste et auteur
IWC soutient la tentative de record du tour du monde de l’avion de chasse Spitfire. Cet étincelant appareil de combat visitera plus de 30 pays pour...

IWC au SIHH 2019 : la collection des montres de pilotes poursuit son essor

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
IWC a probablement l’un des portefeuilles de collections les plus équilibrés parmi les grandes marques de Richemont avec la Portugaise, la...

IWC prend déjà son envol pré-SIHH

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
L’histoire de IWC est intimement liée à l’aviation avec le premier modèle militaire de pilote datant de 1936. Depuis plus de 80 ans, IWC crée des...

Rencontre avec la Mercedes 300 SL Gullwing du team IWC Racing au 14ème Arosa ClassicCar

Par Marco GabellaCo-fondateur - Editeur Exécutif
Par 8 degrés et sous la pluie, la 14ème édition de la course de côte Arosa ClassicCar offrait des conditions aussi extrêmes qu’excitantes. Au milieu...

Nouveau cap pour IWC en 2018 et au-delà

Par Josh ShanksRédacteur Etats-Unis
Faste et glamour au SIHH pour célébrer les 150 ans d’IWC Schaffhausen. Sans rien renier de son patrimoine, la marque regarde l’avenir avec...