concours elegance 2017

Concours d’élégance Suisse : le rendez-vous

Chaud devant ! La deuxième édition du concours genevois, dont Watchonista était à nouveau partenaire, à été l’occasion d’une montée en puissance, et en température, de cette manifestation dédiée à la passion mécanique et à la beauté, avec des automobiles rares et sensationnelles.

Par Frédéric Brun
Rédacteur en Chef Montres Magazine

Karl-Friedrich Scheufele ne s’y est pas trompé. Entre deux voyages, le co-président de Chopard n’a pas laissé à d’autres le plaisir de primer les lauréats de la catégorie « Voitures des Mille Miglia » du Concours d’élégance Suisse. A peine descendu d’un avion, il lui aura suffi de sauter au volant de l’une de ses Bentley d’avant-guerre favorite pour rallier le ravissant château de Coppet. L’ancienne demeure de Madame de Staël, alanguie au bord du lac Léman, accueillait la deuxième édition de ce concours d’élégance automobile dont la réputation est déjà bien établie.
 

Montblanc Exo8 Tourbillon

Ce bouche-à-oreille entre amateurs avisés de machines exceptionnelles, qu’elles soient automobiles ou horlogères, a attiré cette année le double de participants par rapport à l’an dernier, et bien plus de visiteurs et de partenaires. Une telle montée en puissance ne peut que réjouir le créateur de cette manifestation.
 

Les juges au travail
Les juges au travail

Le vœu de Mathias Doutreleau a pris forme. Désormais, le Concours d’élégance Suisse s’inscrit dans le calendrier international du genre, après la Villa d’Este au printemps, et avant Pebble Beach, Chantilly ou Hampton Court qui rythment la fin de l’été et l’automne.
 

Ferrari 750 Monza & Hublot Classic Fusion

Sur le podium, la Ferrari 750 Monza arrête un instant sa silhouette effilée. Squale de la route, c’est une machine née pour la course. Elle a brillé dans de nombreuses épreuves, dont la « plus belle des courses » : les Mille Miles. Karl-Friedrich Scheufele observe en expert.
 

Ferrari 750 Monza

Le patron de Chopard, directement impliqué dans la course est un pilote chevronné et un collectionneur averti. Il ne cache pas son plaisir en offrant en mains propres au gagnant de cette classe, fêtant les 90 ans de l’épreuve italienne, une montre de la collection Mille Miglia 2017. Entre ces amateurs, le climat était donc au beau fixe.

Karl-Friedrich Scheufele avec la montre Chopard Mille Miglia 2017

Une météo exceptionnellement clémente fera même dire à l’organisateur, lors du beau dîner de gala dans les salons de l’Hôtel des Bergues à Genève, qu’après les orages tempétueux de la première édition, la canicule de cette année est une preuve du caractère audacieux d’un concours qui aime jouer avec les excès. Excessives, les AMG sagement tapie dans l’ombre du parc du château de Coppet l’étaient à plus d’un titre. Ces bolides allemands souvent bodybuildés, superlatifs à plus d’un titre, étaient la quintessence de la catégorie des « futures classiques ».
 

Porsche Carrera 356 Speedster
Audemars Piguet Roal Oak Chronograph

C’est l’une des audaces et des spécificités de la manifestation suisse : faire concourir des voitures des années 70 et 80, gloires et fantasmes d’une époque pas si lointaine. Elles ont toute leur place aux côtés des merveilles plus classiques, telles que les grandes GT des années 50 à 70, certaines des exécutions uniques ou des commandes spéciales, les sportives d’avant-guerre, ou les luxueuses machines de voyages, à l’image des prestigieuses Hispano-Suiza, dont les couleurs du drapeau Suisse orne notamment la calandre.
 

AMG

Ce sont pourtant les couleurs françaises que le jury international, placé sous la conduite d’Adolfo Orsi, dont la famille présida aux destinées de Maserati, et du doyen des juges de Pebble Beach, le très respecté et réputé Ed Gilbertson,  a choisi de mettre à l’honneur. Le Best of Show est en effet revenu à la rare Avion Voisin C 25 Aérodyne de 1935, appartenant à la Fondation Hervé. Inspirée des principes architecturaux prônés par Le Corbusier ou Mallet-Stevens, cette voiture atypique est l’un des chefs d’œuvre créatifs de Gabriel Voisin.
 

Audemars Piguet Royal Oak Chronograph Barrichello Edition

Si son moteur six cylindres sans soupapes licence Knight n’est pas spécifique, bien des solutions techniques sont novatrices, comme la boîte de vitesse à six rapports électriques, commandée au volant.
 

Best of Show : 1935 Avion Voisin C 25 Aérodyne

Avec l’Aérodyne, Gabriel Voisin expérimente et propose des solutions d’avant garde pour l’époque : la banquette arrière rabattable, au toit entièrement ouvrant et coulissant avec un automatisme animé par un moteur à dépression et un système électrique ou le réglage des amortisseurs au tableau de bord.
 

Montblanc TimeWalker Automatic Chronograph

Une pièce de choix, puisque seulement sept des vingt-huit châssis C25 ont été carrossés en Aérodyne, qui a intriguée le public et intéressé les horlogers et designers venus en visiteurs au cours du week-end, tels François-Paul Journe ou Davide Cerrato. 
 

Audemars Piguet Royal Oak Chronograph

Une pièce de choix, puisque seulement sept des vingt-huit châssis C25 ont été carrossés en Aérodyne, qui a intriguée le public et intéressé les horlogers et designers venus en visiteurs au cours du week-end, tels François-Paul Journe ou Davide Cerrato. La tradition du Concours d’élégance Suisse, ressuscitant le genre en le renouvelant avec un zeste de modernité et une approche plus contemporaine, est bien en train de s’établir. C’est désormais un élégant des rendez-vous.
 

Fiat V8 Vignale

Vidéo exclusive par Watchonista

Concours d'Élégance Suisse sur Watchonista

Concours d’élégance suisse : le plan « B »

Par Frédéric BrunRédacteur en Chef Montres Magazine
Pour sa troisième édition, Breitling était partenaire du Concours d’élégance Suisse au château de Coppet. Un franc succès pour cette manifestation...

Concours d’Élégance Suisse : un véritable Art de Vivre

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
A vos agendas !  La 3ème édition du Concours d’Élégance Suisse aura lieu du vendredi 22 au dimanche 24 juin 2018 dans le...

Voitures et montres font la route ensemble

Par Watchonista
Cette 88ème édition du Salon international de l'automobile de Genève a réuni voitures rutilantes et montres à couper le souffle. Tour de cet événement en...

Breitling rejoint le Concours d’Élégance Suisse

Par Josh ShanksRédacteur Etats-Unis
Les passionnés de voitures et de montres sont faits de la même étoffe. Ils adorent le savoir-faire artisanal, la tradition et, surtout les belles lignes....

Montblanc et le Festival Goodwood, meilleur chrono

Par Simon de BurtonJournaliste et auteur
De simple rassemblement automobile dans le Sussex, Royaume Uni, le festival de vitesse Goodwood est devenu le rendez-vous européen des courses de c...

Le Concours d’Elégance Suisse

Par Frédéric BrunRédacteur en Chef Montres Magazine
Démarrage sur les chapeaux de roues pour le Concours d’Elégance Suisse. Dans le parc du château de Coppet, Mathias Doutreleau...

Concours d’Elégance Suisse 2016 par Watchonista