Tudor révèle son côté obscur

Tudor révèle son côté obscur

En 2016, Tudor présente à la surprise générale son Heritage Black Bay en noir. Le moins que l'on puisse dire ce qu'elle ne déçoit pas...

J'ai eu le grand plaisir de découvrir la Black Bay Dark plus tôt cette année au dîner annuel d’avant Baselworld organisé par Tudor. Le traitement PVD n'est certes pas une science nouvelle: des marques telles que Heuer s'en servaient déjà il y a plus de 50 ans. Toutefois, au cours de ces dix dernières années, l’utilisation de ce procédé dans le marché secondaire est monté en flèche, en particulier sur la base de Rolex et Tudor.

La Brebis Galeuse

Lancée en 2012, la Tudor Black Bay fut l'une des pièces les plus mémorables de cette édition de Baselworld.  Deux ans plus tard, la "Midnight Blue" Black Bay, inspirée par la Marine Nationale, est présentée et bien qu'elle arbore une esthétique très différente de sa version précédente elle connaît le même succès. A partir de là, la montre Black Bay devient une icône et sans doute la plus importante montre de l'arsenal de Tudor. Et à Baselworld 2016, on a eu le plaisir de découvrir non pas une, mais trois nouvelles pièces de cette famille !

Tudor Heritage Black Bay BlackTudor Heritage Black Bay Black

Les montres Black continuent d’être un sujet de débat parmi les collectionneurs de pièces vintage et modernes. Peu de personnes y sont indifférentes; soit on aime, soit on déteste--.  Et il s'avère que je me retrouve dans la première catégorie: j'aime les montres "traitées" qui sont maintenant la signature de marques telles que Bamford Watch Department, Project X ou Pro-Hunter et je m'amuse à regarder les différentes pièces que ces marques mettent en avant sur Instagram et sur leurs sites internet. Ceci dit, je ne me suis pas encore décidé à débourser le supplément significatif que ces maisons demandent pour ce qui reste une montre standard (et sans sa garantie…). Les puristes font pertinemment remarquer que si Rolex ou Tudor voulaient une version noire de leurs montres, c'est exactement ainsi qu’elles auraient été fabriquées. Et c’est comme cela qu’est née la Black Bay Dark!

Tudor Heritage Black Bay BlackTudor Heritage Black Bay Black

La pièce reprend tous les codes caractéristiques de la famille BB avec les aiguilles snowflake, le boitier sans protège-couronne et le verre saphir bombé. Le profil du boitier a été légèrement modifié par une surface bombée au fond du saphir pour faire de la place au nouveau mouvement manufacturé: c'est d'ailleurs un élément que les amateurs sont habitués de voir sur leurs anciennes Submariner.

Tudor Heritage Black Bay BlackTudor Heritage Black Bay Black

Nombreux sont ceux qui ont prédit que Tudor intégrerait son nouveau mouvement (lancé à Baselworld en 2015) dans la ligne Black Bay. Et, d'une certaine façon, ils ont vu juste dans la mesure où en 2016 la marque le présente à travers toute sa collection (y compris donc dans les lignes "Red", "Blue" et "Black"). Afin d'indiquer ce changement, toutes ces montres arborent maintenant le logo bouclier (à l'exceptionde la Black Bay 36 qui garde un calibre ETA modifié). Une des choses les plus attirantes de la ligne Heritage est le dévouement avec lequel Tudor célèbre la richesse de son histoire et référence les éléments iconiques des plus grandes pièces de son catalogue. La BB Dark se pare d'un de mes éléments vintage favoris: un triangle rouge sur l'insert à 12 heures. En effet, c'était un trait marquant des lunettes durant l'ère des montres "Big Crown" Submariner des années 50 et il s’intègre à merveille sur la BB Dark (tout comme sur la Black Bay Black). En parlant d'éléments rouge, en voici un autre: la mention en rouge de la profondeur d'immersion sur le cadran. L'exemple le plus connu de cet usage est sans doute sur la Rolex Submariner, référence 1680, aussi connue comme la 'Red Sub' auprès des collectionneurs. Cette pratique de Tudor remonte aux années 50 et à une très rare Tudor Submariner référence 7923, la seule Submariner à remontage manuel fabriquée par la famille Wilsdorf.

Tudor Heritage Black Bay BlackTudor Heritage Black Bay Black

A ce jour, il n'existe que quelques exemplaires connus de la référence 7923, mais son empreinte est très visible sur la Black Bay Dark. Le traitement PVD est, comme on peut s'y attendre de Tudor, de très belle facture et donne à la montre un côté très utilitaire qui lui correspond parfaitement. Le processus de traitement, le dépôt physique par phase vapeur (Physical Vapor Deposition ou PVD en anglais), a été mis au point par la NASA et a par la suite été employé de diverses façons sur des équipements militaires. Les montres Black Bay sont les déclinaisons de celles qui furent conçues en collaboration avec les forces militaires du monde entier. C’est dès lors un hommage approprié que de revêtir cette BB Dark d'un 'uniforme' militaire discret.

Tudor Heritage Black Bay BlackTudor Heritage Black Bay Black

Toujours d’inspiration militaire, le bracelet en tissu est d'une couleur que Tudor appelle 'anthracite' et qui ressemble beaucoup aux bracelets Phoenix NATO que le ministère de la défense anglais avait fabriqué pour ses Submariner dans les années 70. Comme toutes les montres Heritage de Tudor, un bracelet en tissu est offert avec la BB Dark, qu'on choisisse le bracelet en acier PVD ou celui en cuir. Après avoir passé un peu de temps avec les bracelets en acier et en tissu, je préfère largement ce dernier, probablement parce que les pièces militaires Submariner qui étaient portées avec des bracelets similaires m'intéressent plus. La boucle et les crans de sûreté, également traités PVD, arborent une finition aussi parfaite que celle du boitier et sont bien positionnés pour un confort maximum au poignet, encore une preuve de l'attention chirurgicale que porte Tudor aux détails.

Tudor Heritage Black Bay BlackTudor Heritage Black Bay Black

Personnellement, je trouve que cette montre est une nouveauté exceptionnelle de la famille Black Bay et offre aux consommateurs une option de plus dans cette collection de montres de plongée. Il est certain que le marché des montres noires existe bel et bien et est en pleine croissance. Je salue Tudor d'avoir fabriqué cette montre et d'avoir fait un travail formidable jusque dans les moindres détails. Ayant ses propres caractéristiques, elle se démarque des autres montres Black Bay et attire un tout autre groupe d'amateurs, mais est, en même temps, assez reconnaissable pour rassurer les autres qu'ils achètent une montre moderne mais aussi classique avec un héritage de plusieurs décennies. Que peut-on demander de plus ?